Depuis quelques jours maintenant, l’actualité socio-politique en RDC dans sa partie Est s’est beaucoup plus dégradée. La situation sécuritaire en territoires de Rutshuru et Nyiragongo au Nord-Kivu s’est vue tendue… des affrontements entre l’armée congolaise et les rebelles du M23 ont poussés les populations de Kibumba à quitter leurs domiciles et se réfugier dans la partie nord de la ville de Goma, à Kanyaruchinya.
Face à cette situation, plusieurs questionnements se sont multipliés sur une rhétorique pointant directement le Rwanda comme principal soutien du M23 dans les violences enregistrées ces derniers jours dans les territoires de Rutshuru et de Nyiragongo (Nord-Kivu) au vu des hésitations de communication constatées. Au sortir d’une réunion de crise autour du Premier ministre, Patrick Muyaya, le porte-parole du gouvernement a déclaré mercredi soir que des soupçons se cristallisaient sur un soutien qu’aurait reçu le M23 de la part du Rwanda.
En attendant d’autres mesures soit diplomatiques ou militaires en vue d’éradiquer cette situation des violences, la Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique à travers son Département de la Diaconie et Développement, a apporté de l’eau potable aux populations déplacées à Kanyaruchinya. Sur place, églises et écoles sont déjà occupées par ces populations fouillant les affrontements. Elles sont environ 10 000, les personnes déplacées de Kibumba à Kanyaruchinya, renseignent les sources sur place.
Ce ravitaillement en eau potable n’est certes pas suffisant, le besoin reste jusque-là énorme, raison d’appel à toute personne de bonne volonté pouvant aussi apporter sa part à ces personnes qui aujourd’hui, sont dans le besoin. Alors le Roi leur répondra, dit Matthieu 25,40, je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.