C’est l’Eternel Dieu lui-même qui vit qu’il n’était pas bon que l’homme soit seul et lui fit une aide semblable. Une parole accomplie dans la vie de Daniel et Joyce le vendredi 15 avril 2022 à la Paroisse CBCA Goma-ville. Devant Dieu et son Eglise, les familles et les amis, ce bienheureux couple s’est dit oui à partager le restant des jours ensemble dans le lien sacré du mariage.

Des moments forts, d’échange de vœux et de bénédictions nuptiales ont marqués cette célébration présidée par le Révérend Docteur Musamba, Evangéliste Communautaire de la CBCA, aux côtés du Révérend Docteur Ngayihembako, Président et Représentant Légal de la CBCA, aussi Président Provincial de l’Eglise du Christ au Congo en province ecclésiastique du Nord-Kivu.

Ce dernier, alors messager du jour, a basé son message sur l’évangile de Marc 10,1-12 axé sur deux sujets : la répudiation qui débouche sur le divorce et l’institution du mariage dans l’acte créateur de Dieu. De ce thème, s’adressant explicitement au couple, il a fait savoir que répudier son mari ou répudier sa femme et aboutir au divorce est interdit et c’est un péché.  Quand, le divorce se réalise alors on peut déboucher sur le péché d’adultère. Le mariage est une union permanente, a-t-il dit en conclusion du message.

Daniel Muyisa est actuellement évangéliste à la Paroisse CBCA Goma-ville et chargé de communication de la CBCA. Il est donc en charge de toutes les publications et visibilités en ligne et imprimées de la CBCA à travers le Service de communication au Secrétariat Général.

Il faut noter ici que deux semaines plutôt, soit le samedi 2 avril 2022, Jonathan Mbula, aussi évangéliste à la Paroisse CBCA Osso Kato et cadre d’appui au service des urgences du Département de la diaconie et développement, venait de s’unir à sa bien-aimée Esther Kavugho.

Ainsi, au cours du mois d’Avril, deux mariages des cadres du secrétariat général de la CBCA viennent d’être successivement célébrés.

Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint » (Matthieu 19,6)

Heureux mariages aux couples Jonathan-Esther et Jodan.

La Rédaction