C’est sous la fraicheur de la matinée de ce jeudi 17 Février 2022 à 7h00 heure locale, que l’équipe de Coordination de la Commission Justice, Paix et Sauvegarde de la Création JPSC/CBCA s’est dirigée à l’institut Majengo, conduite par son Coordonnateur et Secrétaire Communautaire Me KAMBALE SONDIRYA Christian. Accueillie comme au son de la trompette par les Mille Six Cent Quarante (1640) élèves que compte l’institut Majengo, le corps enseignant et le Préfet de la même école, les membres de la Coordination ont avant tout, participé au rassemblement des élèves et pris part au chant de l’hymne national le « Débout Congolais » à l’issus duquel le Préfet de l’Institut Majengo Mr KAMBALE NZUHUNDI Daniel a accueilli au nom de son école et le corps enseignant la délégation ayant visité son école en ce jour.

Prenant la parole, Me KAMBALE SONDIRYA Christian, Coordonnateur et Secrétaire Communautaire de la CBCA a commencé par remercier les autorités de l’école et tous les élèves et enseignants pour un accueil chaleureux réservé à sa délégation de la CBCA par truchement de la JPSC avant de présenter les membres qui l’ont accompagné. La raison de cette visite est celle de déposer les kits et meubles de bureau composés des tables modernes de bureau, des chaises de bureau et de réunion, les chaises ordinaires et des étagères pour classement des dossiers et documents ; lesquels la JPSC avait promis en termes d’appui en collaboration avec son partenaire Pain Pour Le Monde PPLM dans son programme Service Civil pour la Paix. Il s’agit d’une action qui vise à renforcer la réponse du Club de paix de l’Institut Majengo dupliqué à la gestion, la résolution des conflits, la médiation, la réconciliation par les voies non violentes dans le cadre du programme de l’implication des clubs de paix des jeunes dans la prévention et la résolution pacifique des conflits en milieu des jeunes suites au moment des crises en répétition qu’a connu depuis près de vingt ans la région de l’Est et dont la génération actuelle ne grandit que dans toutes formes de la violence ayant de retombées au niveau des actions et réactions, faisant ensuite appel à une implication de tous. Une mission dont s’est donnée la CBCA de mettre en place des programmes sur la paix en collaboration avec les Clubs de paix dans les écoles et les paroisses ayant pour objectif de pouvoir renforcer les capacités des élèves et les outiller en matière des principes de la non-violence afin de poser des actions qui se dirigent vers la paix et la culture de la non-violence considérant le contexte de traumatisme lié aux divers conflits dont les jeunes, parents voir les enseignants font face au quotidien et qui n’augurent pas la stabilité sociale voir spirituelle et le développement. C’est ainsi qu’il a lancé un appel aux autorités de l’école, particulièrement au service de  l’aumônerie scolaire et aux membres du Club de paix, d’en faire un bon usage de ces matériels et de s’engager dans les valeurs de paix afin que l’école puisse rayonner dans les valeurs de paix et impacter le reste de la société par des actions visibles ou palpables.

Un geste qui n’a pas laissé Mr KAMBALE NZUHUNDI Daniel, Préfet de l’Institut Majengo sans mots de partager sa joie et sa gratitude au nom de la communauté de l’institut Majengo au Seigneur qui a permis à ce que dans ce programme l’Institut Majengo soit choisi et être bénéficiaire d’un don si important. A la CBCA au travers la Commission Justice, Paix et Sauvegarde de la Création ainsi que tous les partenaires impliqués qui ne ménagent tous les efforts pour livrer des matériels visibles dont personne ne peut douter de leurs qualités. C’est qu’il a poussé de prendre l’engagement d’une utilisation à bon père de famille de tous les matériels reçus avant de réaffirmer un détermination qu’a son école d’impliquer davantage les jeunes à travaille pour la paix.

De son coté, madame responsable du service de l’aumônerie scolaire n’a pas caché sa joie immense à l’accompagnement que la JPSC réserve à tous les Clubs de paix en vue d’apporter une réponse adaptée au contexte de conflits entre les parties impliquées. Elle a alors conduit une visite guidée du chantier de la maison d’écoute bâtit sous le nom de MASTAREM (Maison de Stabilisation et de Réhabilitation Mentale) qui servira à accompagner plus efficacement les nécessiteux (traumatisés et qui ont besoin d’un accompagnement renforcé et plus calme) et l’aménagement d’un jardin thérapeutique. La cible principale de ce centre est les enseignants, les élèves ainsi que de leurs parents et toute autre personne désireux d’un appui approprié dans la résolution des conflits et la lutte contre le traumatisme.

Le Coordonnateur de la JPSC et Secrétaire communautaire a partagé un sentiment de satisfaction des efforts entrepris par le Club de paix de l’Institut Majengo, une école dynamique ouverte avec des élèves très engagés, une vision suffisante et claire en matière de paix et de suivi psychosociale pour un Congo qui marche. Il a également loué l’organisation de travail dans le cadre de l’instauration de la paix et la promotion des valeurs pacifiques pour un impact incommensurable dans la société.                             

Par Francis Idumba