Sous le thème « Jinsi yakutembea katika utakatifu » tiré de 1Pierre 1,15-16, la 77ème réunion du Comité Exécutif de la 3ème CBCA a débuté ce mardi 8 Mars 2022 par un culte d’ouverture célébré à la CBCA Goma-Ouest. Ces assises réunissant une soixantaine de personnes, pasteurs surveillants, membres du comité exécutif et quelques agents du Secrétariat Général de la CBCA, se tiennent en marge de la célébration de la journée internationale de la femme.

L’occasion n’est pas passée inaperçue, au cours du culte d’ouverture de ces assises, la Directrice du Département Femmes et Famille Madame Henriette Malinyota est revenue sur la raison d’être de la journée du 8 Mars et la nécessité pour tout le monde, hommes et femmes, de considérer cette journée comme une opportunité de réfléchir sur les réalisations sociales, économiques, culturelles et politiques déjà faites par les femmes, énumérer également les défis qui restent encore à relever dans la lutte pour les droits des femmes et y apporter quelques pistes de solution pour un bon avancement des femmes dans la lutte pour leurs droits. Pour la Directrice du DFF/CBCA, cette journée du 8 Mars ne devrait pas du tout être considérée comme une fête des femmes, mais plutôt comme une journée de lutte pour les droits des femmes…

Cette première journée du comité exécutif a été consacrée sur plusieurs points entre autres : la validation des nouveaux Pasteurs Surveillants des Postes Goma, Beni, Buturande, Katwa, Kisima, Bwatsinge et Bunia, la lecture du rapport du Président et Représentant Légal… La journée du mercredi 9 Mars sera consacrée à la suite des travaux du comité exécutif.

La Rédaction