Le Révérend KATEGHE n’est plus !

Une triste nouvelle qui vient de toucher la grande famille ecclésiastique l’avant-midi de ce vendredi 26 Février 2021. Alors qu’on espérait voir sa santé s’améliorer, le Révérend KISUBA NDUNGO KATEGHE vient de tirer sa révérence à l’Hôpital Général de Référence de Virunga où il suivait ses soins.

Rév Kateghe en plein culte à la BCCA Kampala [Photo Archive]

L’Eglise devra se souvenir des œuvres de ce vaillant homme de Dieu qui a su marqué son parcours par un combat évangélique sans pareil. Co-auteur du livre « Sois libéré et partons », le Rév Kateghe a su animer des grandes campagnes d’évangélisations dont l’une des plus célèbres « Opération en Double Double » et dont les fruits en témoignent l’impact jusqu’aujourd’hui. Cet homme de Dieu, a parcouru du grand nord au sud, de l’ouest à l’Est, des villes et villages prêchant la bonne nouvelle du salut. Partout, tous on a connu qui était l’Evangéliste KATEGHE !

Ancien Evangéliste communautaire de la CBCA, après avoir été à Kindu au Maniema comme missionnaire de la CBCA, son dernier poste d’attache a été la CBCA KAMPALA, dont le premier culte fut célébré en Septembre 2016 avec la participation de seulement 63 personnes, mais dont l’effectif a aujourd’hui sensiblement augmenté avec plusieurs autres chapelles ouvertes en Ouganda et des Pasteurs responsables ordonnés.

En tant que missionnaire et missiologue, le Révérend KATEGHE a pu considérer ses chrétiens congolais de l’Ouganda comme le noyau à partir duquel la CBCA évangéliserait les autochtones ougandais et bien d’autres étrangers. Et c’est bien le challenge pour lequel la BCCA-KAMPALA se bat encore aujourd’hui.

À Virunga où il a rendu l’âme, le Président et Représentant Légal de la CBCA accompagné de bien d’autres Pasteurs regrettant tous sa disparution, viennent de s’incliner devant la dépouille mortelle du désormais feu Révérend Kateghe. La douleur de le voir partir est certes grande, mais puisse l’espérance de le revoir au jour du Seigneur Jésus-Christ nous consoler tous !
Né le 24 Juin 1956, ce vaillant Missionnaire et serviteur de Dieu vient de finir sa course ce 26 Février 2021, alors que la CBCA célèbre la semaine de la Mission. Il a combattu le bon combat, il a achevé la course, il a gardé la foi. Désormais la couronne de justice lui est réservée; le Seigneur, le juste juge, lui la donnera dans ce jour-là!
📖Ap.14,13

Rencontre avec les candidats non élus aux élections générales 2018 membres de la CBCA

Le Secrétaire Communautaire et Coodonnateur de la JPSC, Me Christian Sondirya donnant les directives de la rencontre [Photo Service Comm]

Elle n’est plus !

Mama Kavugho Loose (Louise) va beaucoup nous manquer.

Elle était l’une des premières femmes membres effectifs des EPBK dans les années 1966 jusqu’au début des années 70.

Elle était aussi parmi les premières femmes évangélistes, pionnières de l’actuel Service Femme et Famille.
Aimé de tous, elle restera dans nos mémoires pour toujours.

Nos sincères condoléances à sa famille biologique, à la CBCA et surtout au SFF. Notre prière est que le Seigneur nous donne encore des femmes engagées à son service comme l’a été « Maman Loose ».

Double événement à KIKUBO

Ce fut ce jeudi à l’issu de la clôture de l’assemblée du Poste ecclésiastique Bwatsinge qui a eu lieu à Kikubo du lundi 15 au jeudi 18 Février 2021. Deux députés provinciaux élus de Lubero ont pris part à cette activité : Hon MAKUKE SIWAKO KAPAKO et Hon KISANGA.
À l’occasion, deux cérémonies ont successivement eu lieu :
1) La consécration de MOTIYA WAMOYI ESAU comme Evangéliste Responsable venant de la Section PINGA,
2) L’inauguration de deux véhicules, un du Poste et l’autre de la Paroisse CBCA Kirumba.
Des bénédictions en ce début de l’année 2021.
A Dieu soit la Gloire!.

CBCA KAMPALA bouge !!!

Le Ministère de la Jeunesse pour Christ de la CBCA KAMPALA a reçu ce Mercredi 17 février 2021, le pasteur Athom’s Mbuma de Kinshasa Philadelphie pour un moment d’enseignement et d’adoration. Dans ce grand séminaire dénommé « Mahanaim season1 » a intervenu autour du thème : « Les grands principes du Combat spirituel. » Un moment fort dans la maison du Seigneur pour écouter sa parole, le louer et l’adorer. Sur l’adresse : Katwe road Musa body, garage derrière Glory Church.

Pst Athom’s preaching…

De ce message tiré des livres des Éphésiens 6:10-12 des Hébreux 11:1-6, l’orateur a inscrit l’essentiel de son speech sur la nécessité de bien s’engager au combat spirituel, en insistant sur le fait de comprendre ce que signifie combat spirituel et contre qui l’on se bat.

Il existe 4 catégories de esprits : L’Esprit de Dieu, les anges, satan et son armée, et l’esprit de l’homme. Dieu ne combat pas mais il donne des ordres parce que il n’a pas d’égal. Il est le seul créateur et tous les autres esprits sont des créatures. Dieu a donné à l’homme l’autorité sur la puissance de l’ennemie. C’est pourquoi nous ne devons pas nous battre avec les démons mais les commandés. (Marc 16:16)

1er principe : Il n’y a combat que quand nous sommes dans une même régulation.

2ème principe : la vie chrétienne doit se vivre au niveau de l’autorité non de la puissance. L’autorité s’obtient par le caractère et non le charisme. Satan n’a pas peur de nos dons spirituels mais de notre ressemblance à Christ.

3ème Principe : le combat spirituel se vainc par la parole de Dieu. (Mathieu 4:4-).

Un grand dynamisme comme jamais auparavant est ressentie dans les milieux des jeunes de la CBCA ce début de l’année 2021, motivé pour servir Dieu et grandir comme des vrais disciples pour la transformation des nations.

Pst Jean Kalimire

FLASH !!! Un nouveau Landcruiser 4×4 au DS/CBCA

Il s’agit d’un véhicule Landcruiser 4×4 flambant neuf, une nouvelle acquisition signée par le Département de Santé de la CBCA. Cet engin servira dans le cadre du projet de la Clinique mobile à Bambo et bien ailleurs.

Les agents du Secrétariat Général de la CBCA autour du nouvel engin en plein moment de dédicace

Goma : Formation des comptables, caissiers et responsables de la CBCA à la base en matières des finances

Pendant 4 jours, soit du 9 au 12 février 2021, au CAP Tuneko à Goma, le Trésorier communautaire Mr pascal Munoka, a réuni en formation plusieurs caissiers, comptables et responsables de la CBCA à la base, sur la tenue des outils financiers et la production des états financiers. Une formation qui rentre dans le cadre de capaciter ceux-ci en matière de comptabilité et gestion des différents fonds de l’église à divers niveaux.

Lancée à Goma, cette série de formation se poursuivra dans le Grand-Nord, à Benie, Butembo et ailleurs…

La Rédaction

Culte de consolation et action de grâce en marge de la disparition de l’Ev. Kalumela

En marge de la disparition de l’évangéliste Timothée Ndaliko, dixit Kalumela, un culte de consolation et actions de grâce a été célébré à la Paroisse CBCA Virunga le dimanche 7 février 2020 dans l’après-midi.

Rév Mauka, en train de partager l’exhortation biblique

Pour rappel, KAMBALE NDALIKO TIMOTHÉE dit « KALUMELA » s’est éteint depuis la nuit du 16 Janvier 2021 à l’Hôpital Matanda de Butembo. Ce vaillant combattant de l’Evangile, après presque quatre-vingt ans d’âge, s’etait démarqué par ses œuvres multiples caritatives et sociales, ayant octroyé plusieurs bourses d’études à des nombreux pasteurs d’églises, celle de la CBCA pour la plus part.

Parti ad patris pour la félicité éternelle, le Dr KAMBALE NDALIKO TIMOTHÉE KALUMELA avait été inhumé le jeudi 21 Janvier 2021 à sa Paroisse de CHAVUYIRI/Butembo. Plusieurs personnalités tant politiques, civiles qu’ecclésiales avait pris part à ces cérémonies funéraires de derniers hommages au Dr NDALIKO. La CBCA pour sa part, s’était représentée par son Vice-Président et Représentant Légal Suppléant le Révérend Martin KILUMBIRO, en plus de bien d’autres personnalités ecclésiastiques, le Directeur de Cabinet du Président et Représentant Légal, des Pasteurs Surveillants des Postes Goma, Katwa, Beni… etc.

C’est avec le retour de ces différentes délégations, en plus de la famille résident à Goma, que ce culte a ainsi été organisé afin de rendre grace à Dieu pour les oeuvres de son serviteur Kalumela.

La Rédaction

Clinique mobile des spécialistes de la CBCA

La République Démocratique du Congo est parmi les pays d’Afrique dans lesquels les spécialistes se concentrent en milieu urbain. Les milieux ruraux dans lesquelles se trouvent un bon nombre de la population n’accèdent pas aux services spécialisés. Puisque tout être humain a droit à la santé, et vu les besoins réels en soins spécialisés dans les hôpitaux de la CBCA situés dans des milieux reculés, le Département de Santé de la CBCA a, pendant 12 jours d’affilé, planifié des cliniques mobiles des spécialistes pour sa première tournée du 6 au 18 Javnier 2021 dans les Hôpitaux Généraux de Référence de Mambowa et de Katwa au Nord Kivu.

Les trois médecins spécialistes, de gauche à droite : Dr Mathe, Dr Munyumu, Dr Katswere

Parti de Goma le 6 janvier, l’équipe composée de trois médecins spécialistes, Dr Jeff K Mathe (Gynécologue), Dr Jacques Munyumu (Pédiatre) et Dr Josaphat Katswere (Chirurgien), a atterri à Beni/Mavivi, avant de se rendre d’abord à Mambowa où elle fut accueillie au Bureau de la Zone de Santé de Biena. Ainsi, après quatre jours de travail à Mambowa, l’équipe a repris son chemin pour Katwa où elle a travaillé jusqu’au 17 Janvier avant de retourner à Goma via Beni.

En plus des exposés en gynéco-obstétrique et en pédiatrie visant le renforcement des capacités du personnel soignant, au cours de ces cliniques, plusieurs consultations et interventions gynécologiques, pédiatriques et chirurgicales ont été réalisées par cette équipe de trois médecins spécialistes en collaboration avec des médecins de chaque hôpital visité.

Les différentes populations bénéficiaires de ces consultations et interventions, allant parfois jusque tard dans la nuit, ont exprimé leur souci de voir ces genres d’occasions se multiplier avec une durée suffisamment prolongée pour une meilleure prise en charge. Elles n’ont pas également manqué de remercier la CBCA pour cette précieuse initiative qui va au-delà de ses seuls membres.

 

La Rédaction

Pointeur biométrique au Secrétariat Général de la CBCA

Améliorer ses infrastructures, c’est aussi le souci des dirigeants de la CBCA. Dès le retour des vacances de fin d’année, les agents du secrétariat général de la CBCA ont inscrit leurs présences grâce à un pointeur biométrique hi-Tech. Avec un logiciel spécifique développé pour la gestion des présences, et grâce au lecteur biométrique, cette nouvelle technologie permet de façon claire de contrôler les horaires, entrées et sorties, et incidences de tous les différents employés du Secrétariat général. Ce logiciel permet également de générer des graphiques d’absentéisme en temps réel, calcule les heures supplémentaires ou les heures en moins avec la possibilité de créer des horaires spécifiques pour chaque employé.

Lors de l’enregistrement de chaque agent, le lecteur génère une fiche où l’on peut introduire le prénom, le nom, la date de naissance, place dans la hiérarchie, département, section, horaire, etc.
La seule chose que les agents ont désormais à faire en arrivant à leur poste de travail c’est de placer leur doigt sur le lecteur biométrique et l’enregistrement sera alors réalisé. Ils doivent refaire la même procédure pour sortir.

Seuls les visiteurs au Secrétariat Général s’enregistreront dans le cahier à l’entrée.

La Rédaction