Visite du responsable du service de résilience dans la Paroisse CBCA Shabunda

Dans l’optique d’évaluer les domaines qui demandent un accompagnement de proximité dans ce champ d’évangélisation, le responsable du service de Résilience et Actions humanitaires, Mr Donat Malemo a effectué une descente dans la Paroisse CBCA Shabunda du 9 au 10 juin 2018.
Dépuis l’implantation de la CBCA à Shabunda en 1991, pour la toute première elle a recu un agent en provenance du Secrétariat Général, biensur à part les visite effectuées précédemment par les Pasteurs Surveillants du Poste CBCA Muku, entre autres Rév Jonas NGOMBERA en 2005, Rév BYUMANINE en 2013 et du Rév MUTARUSHWA, l’actuel Pasteur Surveillant en 2016.
La particularité de cette descente revet un caratère particulier qui s’inscrit dans la logique d’une évaluation multisectorielle. Ce grand décalage entre les visites s’explique par l’exocentrisme de Shabunda-centre qui est situé à 360km du bureau poste Muku et du chef-lieu de la Province du Sud-Kivu. Pour y arriver, seule la voie aérienne est pratiquée, malheureusement à un prix élevé par rapport au cout de vie de la population locale.
Une rencontre technique avec les 3 Révérends pasteurs actifs de ce secteur a eu lieu, entre autres Rév KUMBUSA MULAMBA Clément de Shabunda-centre, Rév MUPENDA TABENA Gaspard de KATSUNGU et Rév TALUSA PATAULE de NZOVU. Bien qu’installés dans un Territoire enclavé suite à l’absence de routes pratiquables, quelques aspects ont attiré l’attention du responsable de resilience :
– Construction du grand temple en matériaux durables à Shabunda-centre,
– Participation active des fidèles aux cultes,
– Liturgie du culte véritablement Baptiste,
– L’initiation d’un centre d’apprentissage professionnel et artisanal avec des formateurs qui ont fini au CAPA-Bukavu dans diverses filières. Ce centre dénommé MAISON CAPA 3è CBCA/SHABUNDA, et a reçu son agreement signé à Bukavu, le 23/6/2016 signé par le chef de division provinciale de la culture et art du Sud-Kivu ; ce qui lui confère le droit de fonctionner librement.
– Des serviteurs de Dieu engagés à l’œuvre du Seigneur, ceci s’explique par le fait que pour venir à Shabunda-centre, le Pasteur MUPENDA Gaspard doit effectué un voyage de 50km et le Rév PATAULI en fait 200km à pieds suite à l’absence des routes.
– L’existence d’une émission « ECHO DE LA CBCA » à la Radio MUTANGA de 18h15 à 18h50 chaque dimanche moyennant un paiement mensuel de cette espace.
– Une bonne collaboration entre les pasteurs de la CBCA et les autorités de l’administration du Territoire,
Malgré les multiples défis auxquels la contrée en générale et la CBCA en particulier font face, le souhait des serviteurs de Dieu et des fidèles membres de la CBCA dans le Territoire de Shabunda est de voir le secrétariat général multiplier des visites dans ce rayon d’action et au besoin les inviter à des grandes rencontres des départements pour plus de renforcement de leurs capacités en vue de les rendre capables à faire face aux défis du moment.

Tout en remerciant le Poste CBCA Muku, le Secrétariat Général de la CBCA pour leur contribution très remarquable lors de la construction des temples de Shabunda-centre et de KATSUNGU, les pasteurs ainsi que les fidèles ont exprimé le vœu de voir des personnes de bonne volonté leur venir en aide pour :
– Appuyer les travaux de finissage du temple de Shabunda-centre ainsi que la construction de nombreuses paroisses dans le Territoire,
– Financer le centre d’apprentissage professionnel et artisanal pour un encadrement responsable de jeunes, dont la plupart sont des démobilisés des groupes armés et des carrés miniers,
– Doter la Paroisse de Shabunda-centre d’une pirogue motorisée en vue de leur permettre des transactions pour le pont aux nombreux passagers sur la rivière ALINDI de plus de 100 m de largeur,
– Achat d’une tronçonneuse pouvant faciliter la production des planches de construction, activité d’auto prise en charge
– L’organisation des séminaires de renforcement des capacités des membres de la CBCA sur divers thématiques comme : Les principes de leadership, la protection, le genre et l’entrepreneuriat etc.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *