Une rencontre sur la paix et l’environnement organisée à Kigali par les jeunes encadrés par la JPSC

Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme dénommé «Prévention des crises et participation des jeunes à une paix durable à l’Est de la RDC », la JPSC a accompagné à Kigali du 04 au 06 Avril 2018 un groupe de jeunes membres des clubs de paix de Goma dans une rencontre organisée avec un groupe de jeunes rwandais évoluant au sein de l’Organisation Peace In Life. Au total 22 jeunes de Goma dont 9 filles et 10 de Kigali ont participé à cette rencontre qui a connu plusieurs activités dont les poèmes, musiques pour la paix, visite du mémorial du génocide rwandais, ainsi que de séminaires sur la paix et l’environnement.
S’agissant du thème sur l’environnement présenté par Mr Prince Mugisha, Coordonnateur de l’ONG Peace in Life au Rwanda, après l’exposé les jeunes congolais ont écouté les expériences des jeunes rwandais sur leur implication dans l’assainissement et la propreté de leur ville. Ils ont également visité certains sites pour s’imprégner de la manière dont se fait la collecte des immondices dans la ville de Kigali. Les jeunes congolais ont retenu comme leçon : « la propreté d’une ville doit commencer à partir de la chambre à coucher », ce qui a suscité l’engagement des jeunes congolais à développer la culture de la propreté dans leur milieu.
En ce qui concerne la thématique en rapport avec la paix, Me Jacques Nzanzu a développé une réflexion sur les rôles que doivent jouer les clubs de paix dans la construction de la paix et qui se résument à :
 Explorer avec les jeunes les voies et moyens de ramener entre les groupes un niveau de confiance susceptible de promouvoir la paix et le vivre-ensemble;
 Renforcer la promotion du vivre-ensemble entre les jeunes issus des différentes origines, en brisant le fossé relationnel fondé sur l’appartenance nationale, ethnique, linguistique, culturelle, idéologique, religieuse, etc ;
 Contribuer à la promotion d’une culture de paix, du respect de la dignité humaine et des valeurs démocratiques parmi les jeunes;
 Concourir au changement positif des mentalités : pour ce faire, les jeunes doivent lutter contre les rumeurs, les préjugés, les stéréotypes et les mythes lesquels empoisonnent les relations humaines, aggravent les conflits et produisent la haine, la méfiance, la division, la suspicion, la violence, etc;
 Développer des attitudes et pratiques favorables à la prévention des conflits, telles que la confiance mutuelle, l’acceptation de l’autre, la tolérance, l’impartialité, l’amour du prochain, la bonne communication, etc ;
Enfin, les jeunes ont réalisé l’impérieuse nécessité et l’urgence de faire de la paix un mode de vie et cela au travers de ses quatre dimensions: la paix avec Dieu (Romains 5 :1), la paix avec soi-même (Jean 14 :27), la paix avec autrui (Romains 12 : 18-21) et la paix avec l’environnement (Genèse 1 :28).

Par Me Jacques Nzanzu

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *