Une jeune fille au poste d’Animatrice de Développement du Poste CBCA UVIRA

SIWAZURI AMANI Scola est son nom. Née le 11 Juin 1992 dans une famille de témoins de Jéhovah, elle a donné sa vie au Seigneur le 25 Décembre 2013 et s’est beaucoup donné dans le ministère d’évangélisation. Elle s’est occupée de la conduite des cultes matinaux  dans une chapelle de la CBCA en appui au Pasteur responsable. Elle a servit volontairement au bureau du Poste CBCA Uvira comme huissière pendant 2 ans (2012-2013).  Diplômée en technique sociale, elle a eu la grâce de passé son stage au bureau du Secrétariat Général de la CBCA dans le Département de Diaconie et Développement, plus précisément au service des urgences.

Comme stagiaire en permanence, elle a profité de ce temps pour faire ses études supérieures. Après ses recherches des travaux de fin de cycle  à l’ISRD- GL Goma, recherches focalisées sur « l’analyse des érosions dans le territoire de nyiragongo cas des érosions de kibumba » elle a décroché son diplôme de graduat en 2017, qualifiée TDR en planification régionale et nationale.

Après trois ans de stage au Département de Diaconie, Mademoiselle SIWA a été transférée à Muku pour une  formation de 3 mois comme stagiaire au projet de sécurité alimentaire Muku pour approfondir ses connaissances en agriculture de conservation, une technologie beaucoup vulgarisée dans les projets de sécurité alimentaires de la CBCA.

Depuis Janvier 2018, elle a été promue animatrice de développement et coordinatrice du projet de sécurité alimentaire (Food Security) dans le poste CBCA Uvira, un poste qui est en exercice depuis six ans. Mlle Amani est une fille exceptionnelle,  toujours prête, courageuse et déterminée beaucoup dans ses travaux de terrain. Parmi les 18 animateurs de poste  ecclésiastique de la CBCA, elle devient l’unique fille animatrice de Développement dans la CBCA toute entière, chose à encourager. Depuis qu’elle occupe ce poste, elle vient d’installer 3 champs d’une dimension de 50are chacun dont deux à KILIBA et un KAWIZI où elle expérimente le manioc et le maïs.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *