Renforcement des capacités de sensibilisateurs communautaires sur le viol, une préoccupation pour le département Femme et famille de la CBCA

« Lutte contre les violences sexuelles basées sur les genres » tel est le thème qui a été développé dans la formation des relais communautaires au CRK en ville de Goma le 24 octobre 2018 en faveur 15 personnes des relais communautaire en provenance de Kitchanga, Kibati, Luonga, Kinge et Goma. Organisée par le département femme et famille cette activité  vise à renforcer les capacités des relais dans la communication de lutte les violences, d’échanger les expériences entre les relais communautaires et enfin sensibiliser sur la  lutte contre la maladie à virus Ebola.

Parlant de la maladie en Virus EBola, Mr Bwira Muhombo, premier intervenant à l’atelier, après avoir donné les informations générales sur ce qu’est la Maladie en Virus Ebola MVE, a focalisé son message sur les techniques de prévention qui ne sont autres que l’appropriation d’un comportement sain en termes d’hygiène.   Il a marteler sur le lavage régulier des mains avant de manger, de préparer  les aliments, de faire téter l’enfant, après avoir quitté aux toilettes, après la lessive des linges sales etc. parlant du lavage de mains, le facilitateur a appris aux participants les bonnes techniques de lavage de mains tout en suivant les étapes reconnues comme garantissant l’élimination des microbes sur les mains, entre les doigts, sur la pomme de main, sur le dos de mains et.  A la fin de la prestation, les participants intéressés par la présentation se sont passés engagés à mettre en pratique les acquis de cet exposé pour prévenir cette maladie, bien comme d’autres maladies de mains sales.

En ce qui concerne le deuxième exposé, l’intervenant a  présenté quelques types des violences basées sur le genre dont : les abus sexuels, agression sexuelle, mariage précoce, violence physique, violence psychologique, le déni des ressources etc. Deux  points ont été épinglés pour faire face à ces problèmes :

  • Organiser une campagne d’information,
  • Eduquer la population sur les violences sexuelles basées sur les genres.

Scindés en deux groupes, les participants ont partagé leurs expériences et discuter les questions entre autre les barrières auxquels les relais doivent faire face avant toutes séances de sensibilisation, le moment précis pendant lequel les relais doivent organiser les campagnes de sensibilisation sur les Violence Sexuelles Basées Sur le Genre, donner les principes directifs à suivre par le relais communautaire dans le processus de sensibilisation.

Remerciant le Département Femme et famille pour cette rencontre à leur bénéfice, les participants ont suggérés une multiplicité de réunions de ce genre tout en recommandant au département de disponibiliser les outils leurs permettant de bien exercer leur métier.   Débuté à 8h, l’activité a pris fin à 16h.

la rédaction

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *