Présentation du livre  »les lois éternelles du succès »

C’est en date 19 juillet 2015 que le livre intitulé ‘‘Les lois éternelles du succès’’ a été présenté au public dans la Salle Polyvalente du CAP Tuneko/Goma. L’auteur du livre, Mr Bukundika, est le fils du   Rév. Kambale Mangolopa, Représentant Légal Suppléant honoraire de la CBCA, qui s’est félicité d’avoir un fils qui lit la Bible de Genèse à l’Apocalypse.

IMG_0561Divers mots de remerciement et d’encouragement ont été prononcés par Rév. Dr Kakule Molo, Rév. Kambale Mangolopa, Maître Kambale Sondirya et Mr Athanase  Kahanya Kimuha Thasi. Ce dernier qui a eu le temps de parcourir tout le livre nous a révélé que Bukundika  a pris l’initiative de l’écriture en vue de répondre à un nombre de questions du genre :

–       Comment sortir de la pauvreté ?

–       Pourquoi est-ce seulement une poignée de la population mondiale qui jouit de la richesse dont regorge notre planète au moment où la grande majorité croupit dans un total dénuement ?

–       Comment trouver le vrai bonheur ? etc.

Ces questions l’ont tellement préoccupé et l’ont poussé à chercher des réponses.

Book5Convaincu que tout problème a toujours une solution, il a consacré trois ans de sa vie à lire plusieurs livres en rapport avec les préoccupations ci-haut. Il a également pris part à multiples conférences, jusqu’à se faire inscrire à l’Académie de leadership ‘‘ Un jour Nouveau’’ animée par le couple Camile et Esther Ntoto, ce vaillant et célèbre couple très connu et fort apprécié par la crème intellectuelle de notre ville de Goma.

Monsieur Bukundika nous révèle que  la plus grande question qu’il s’est finalement posée était celle de savoir quelles sont les réponses que Dieu, créateur de l’Univers, réserve à toutes ces questions. Cette question, affirme-t-il, lui a ouvert une autre fenêtre dans ses recherches ; fenêtre à travers laquelle il a vu la splendeur et la profondeur de l’Eternel. C’est cette rencontre avec le Dieu Créateur qui a enfin aéré et éclairé son esprit, lui permettant ainsi de trouver la solution à toutes ces questions qui jusque-là le tourmentaient.

A travers le livre, notre jeune frère Bukundika Mangolopa partage le résultat de ses recherches avec ses futurs lecteurs. Nous sommes sûrs que ces lecteurs se compteront en millions et qu’ils se recruteront parmi les gens qui côtoient chaque jour la misère, ceux qui ne savent à quel saint se vouer, ceux qui subissent impuissamment la loi de la médiocrité et plus encore qui croient à la fatalité.

Monsieur Bukundika Mangolopa nous révèle que ce livre nous aidera à voir l’autre côté de la médaille, le côté du bonheur, de l’abondance et de la vraie vie. Il encouragera en outre la minorité qui a déjà compris à s’accrocher au secret de la vraie réussite tout en les guidant vers les plus hauts sommets de leurs vies.

Monsieur Bukundika s’est servi de Saintes Ecritures pour décoder le grand secret du bonheur et du succès que Dieu notre créateur a mis à la portée de toute l’humanité, en utilisant la vie des femmes et des hommes comme matériel didactique pour tracer les étapes à suivre en vue de parvenir au succès.

A travers ce livre, nous découvrons les 7 grands professeurs que le ciel nous a envoyés pour mettre à notre disposition la clé de la vraie réussite.

Nous mettons à profit cette occasion pour vous inviter tous à vous faire inscrire dans cette grande école du succès ; cette école qui est ouverte à tout moment de l’année ; à toute personne désireuse d’apprendre, quels que soient son statut, son âge et son niveau d’étude, sa bourse et toutes les autres conditions qu’imposent nos universités.

N’attendez donc pas demain, car c’est maintenant le temps pour obtenir votre place au soleil et prendre part au gâteau.

L’auteur insiste et explique pourquoi c’est maintenant qu’il faut prendre la décision.    Il s’appuie sur la sagesse d’un grand philosophe répondant au nom de Disraeli qui avait dit que ‘’la vie est si courte pour qu’on la vive patiemment’’. Il s’appuie également sur l’actuel Président de l’Ouganda, Monsieur Yoweri Kaguta Museveni qui a dit que ‘‘ l’ignorance coûte chèr’’ et aussi sur Salomon, ce roi le plus sage et le plus riche de tous qui, dans Proverbes 9 :1-6 a étalé une sagesse que je vous recommande de découvrir en méditant ce passage. Vous découvrirez après cette lecture que l’Eternel a d’abord conçu un plan, et qu’après cela il a construit sa maison dans laquelle il a tout préparé pour que ses invités vivent comme des princes et des princesses.

Ce livre va donc essayer de décrire cette belle architecture divine basée sur sept colonnes, chacune d’elles portant un nom célèbre, suivant cet ordre hiérarchique : Hénoch, Noé, Abraham, Isaac, Jacob, Joseph et Moïse. Tous ces illustres rappellent à tous ceux qui ont déjà parcouru l’Ancien Testament le rôle éminent que ces derniers ont joué.

C’est dans ce magnifique palais de bonheur que l’auteur nous invite à demeurer pour que nous puissions tous satisfaire le désir de notre cœur. En effet, le bonheur souhaité dans la vie s’y trouve pour toutes les catégories de personnes :

1° Les artistes, les inventeurs y trouveront une source intarissable d’inspiration.

2°Les politiciens, les dirigeants d’entreprises et de diverses administrations auront les modèles à suivre pour organiser et mener leurs projets à bon port.

3° Les entrepreneurs, les hommes et les femmes d’affaires y trouveront le guide d’investissement.

4° Les étudiants saisiront le secret de la réussite.

5° Les homes simples, les stupides et les ignorants verront et vivront sous la lumière de l’intelligence.

6° Les pauvres et les opprimés seront guidés sur le chemin de la richesse et de la paix ;

7° Les femmes au foyer dégusteront les meilleurs plats.

S’agissant du contenu de ce livre, soulignons que l’auteur l’a subdivisé en 12 chapitres.

Le premier chapitre nous parle de la fondation et de l’origine de l’échec.

L’auteur tient à rappeler que pour mieux se situer dans le temps et l’espace, le géomètre cherche un ou plusieurs points de repères, au moment où le médecin, lui, fait d’abord le diagnostic avant de prescrire au patient les médicaments appropriés.

Je souligne, néanmoins, que beaucoup de gens dans ce monde se lancent dans l’histoire sans aucune abscisse. Ceux-ci gaspillent naturellement leur énergie, leurs ressources et n’atteignent aucun résultat.

L’auteur nous fait savoir comment Dieu a créé le monde (le ciel et la terre) et souligne l’objectif qu’il s’est fixé en créant l’homme et la femme. Le plan de Dieu était que l’homme et la femme vivent dans la plénitude.

Il est, en effet, révélé que le premier homme était en parfaite communion avec son créateur. Il reflétait la gloire du Seigneur. Il pouvait créer, multiplier, gérer,… bref il baignait dans un bonheur total.

Dieu avait donné à l’homme une double responsabilité, à savoir la gestion de toute sa création et le pouvoir de procréer. Cette responsabilité situait l’Homme à un niveau supérieur par rapport à toutes les autres créatures terrestres. Cet Homme était créé à l’image de Dieu.

Mais, hélas, cette harmonie a été perturbée par un conflit qui s’est produit au ciel, conflit qui a opposé Dieu le créateur à un des anges connu sous les noms de Satan, Lucifer, Diable.

Ce grand et vieux conflit continue à affecter l’humanité jusqu’aujourd’hui. Le perdant, c’était naturellement le Diable qui s’en est pris à la création. L’homme perdit toutes ses qualités célèbres. Il fut privé de la gloire de Dieu.

Mais Dieu dépouilla Satan de toute sa force. Il lui a exigé de ramper et lui a fait mordre la poussière. Ensuite, Dieu a maudit l’humanité et la nature. Et à cause la désobéissance de l’homme, la souffrance, la pauvreté et l’échec furent introduits dans l’univers.

Book2Soulignons, néanmoins, que dans son grand Amour, Dieu notre créateur n’a pas totalement abandonné l’homme. Il l’a élevé, ainsi que sa descendance, au-dessus du serpent pour qu’ils puissent écraser sa tête. Il a également donné à l’homme un autre grand pouvoir  qui l’a hissé au rang de la Divinité, il s’agit du pouvoir de choisir le bien et le mal.

Le deuxième Chapitre traite du processus emprunté par Dieu pour placer l’homme en présence de Dieu. Pour ce faire, l’Eternel a trouvé dans la lignée de Seth, le 3ème fils d’Adam et Eve, la matière première pour tailler les sept colonnes qui forment l’ossature de toutes les lois du succès.

La première colonne est connue sous le nom de Hénoch. En effet, Hénoch marqua le premier monument, le premier point de référence indiquant le chemin de la victoire de l’humanité. Il prit une décision qui changea l’image du monde pour l’éternité. Pendant 300 ans, Hénoch a entretenu une vie intime avec le Seigneur de l’univers. Cela a tellement plu à Dieu qu’il décida d’épargner Hénoch de la mort, de la puissance de Satan, de l’échec, de la souffrance et de la pauvreté. Hénoch a donc su demeurer dans la présence de Dieu. Que signifie demeurer dans la présence de l’Eternel? C’est faire révérence à Lui dans tout ce que nous faisons.

Le chapitre trois nous parle du sacrifice. L’auteur nous fait savoir qu’après Hénoch, Noé fut la deuxième personne à se distinguer Book1devant la face de l’Eternel.                       A cette époque, la terre (et tout ce qui y habitait) était corrompue aux yeux de Dieu. Seul Noé et sa famille étaient restés amis de Dieu. C’est dans cette intimité avec lui qu’un jour Dieu décida de révéler à son serviteur Noé son projet de détruire les habitants de la terre et à la même occasion, il lui donna des instructions précises pour le sauver avec toute sa famille. Et, en vue d’exécuter toutes les recommandations divines, Noé consacra son temps, ses biens ainsi que ses efforts et a dû faire face aux moqueries de la part de ses contemporains. Nous connaissons tous cette longue histoire. Tout ce que Noé a entrepris a fait de lui une icône. Il fut ainsi la deuxième colonne dans ce grand plan de Dieu.

Soulignons qu’avant de faire quoi que ce soit, Noé avait sacrifié les prémices des bêtes et des oiseaux sur un autel. Par ce geste qu’il avait accompli la prophétie de son père lors de sa naissance, comme nous pouvons le lire dans Genèse 5 :28-29.

C’est donc par le sacrifice, l’offrande, le don et le service que Noé a pu rétablir l’harmonie longtemps perdue. Sur cette deuxième colonne, nous pouvons distinguer trois parties qui la constituent à savoir : la motivation, la spontanéité et la primauté pour le Seigneur.

La motivation ou, en d’autres termes, l’intention doit toujours être pure pour profiter de cette loi d’harmonie. En effet, si en offrant vous avez l’impression de perdre quelque chose, alors votre offrande n’est pas réellement un don.

Quant à la spontanéité, c’est le fait de ne jamais repousser à plus tard ce que vous pouvez faire aujourd’hui, de peur que le diable ne profite de ce retard pour vous éloigner de vos objectifs et vous maintenir dans la boue.

S’agissant de la primauté pour le Seigneur, soulignons qu’il s’agit d’honorer d’abord son Dieu avant d’entreprendre quoi que ce soit.

Le chapitre quatre nous parle de la foi et d’Abraham ici reconnu comme la               3ème colonne. La Parole dit qu’Abraham fut Book4visité par le Seigneur et qu’il décida de tout abandonner pour s’attacher au Dieu de ses ancêtres Hénoch et Noé. Toute la vie d’Abraham fut caractérisée par l’application fidèle de deux lois dont nous avons parlé ci-haut, à savoir l’attachement à Dieu et les sacrifices. Il devint, ainsi, ami de Dieu à telle enseigne qu’il pouvait s’entretenir avec Lui à tout moment et discuter de tout avec Lui.

A force de pratiquer et de voir les retombées de ces lois, Abraham a érigé la troisième colonne de la loi du succès, à savoir la foi absolue en son Dieu, au point de donner son fils Isaac (le fils de la promesse). C’est ainsi qu’il est devenu le père de la foi comme le confirme Hébreux 11 :8-12.

L’auteur a  consacré le chapitre à la définition de la foi, comment l’obtenir, ce qui empêche de l’avoir et comment maintenir le flambeau de la foi toujours allumé.

Le chapitre cinq est consacré à l’obéissance et à Isaac comme quatrième colonne. Isaac, enfant d’Abraham construisit la quatrième colonne de succès et marqua l’histoire de l’humanité par l’obéissance, au nom de laquelle il s’est retrouvé sur l’autel mains et pieds liés sans protester.

Dans ce chapitre, l’auteur nous parle des effets bénéfiques de l’obéissance, notamment la richesse, la protection et l’honneur.

Le chapitre six nous parle de la dîme et de Jacob qui a construit la cinquième colonne lors de sa fuite, loin des troubles familiaux. C’est au cours de cette fuite que Jacob décida d’honorer Dieu avec la dîme de tout ce qu’il possèdera, devenant ainsi le premier homme de l’histoire biblique à instituer la dîme d’une façon  systématique dans toutes ses entreprises, mettant ainsi en évidence l’un des secrets de la bénédiction de son grand-père Abraham.

Dans ce chapitre l’auteur s’est longuement étendu sur l’importance de la dîme et ses implications; la sagesse et  la compréhension sur un usage efficace de la dîme, etc.

Le chapitre 7 est consacré à la fidélité et à Joseph, constructeur de la 6ème colonne.

Dans ce chapitre, l’auteur aborde quelques stratégies dont Joseph s’est servi pour résoudre des problèmes auxquels Pharaon, souverain d’Egypte, était confronté. Il nous parle de l’école de la sauterelle, de l’école de la fourmi, de comment faire un budget, et de l’école de l’araignée.

Le chapitre 8 parle de la vision et de Moïse, unique patriarche Israélite. Né en Afrique, portant un nom africain.

Dans ce chapitre, l’auteur nous parle du triangle de David, comprenant trois éléments qui constituent la clé du management et de n’importe quel projet, dont le plus  important est la vision que Dieu a donnée à Moïse, celle d’amener les Israélites hors d’Egypte (l’esclavage) vers Canaan (la liberté).

Le chapitre 9 nous parle de l’équipe.

L’auteur nous fait savoir que, pour que la vision aille loin, il faut un levier assez puissant qu’on appelle ‘’ équipe’’. C’est cette équipe qui fait matérialiser la vision. La vie du patriarche Moïse  a été caractérisée par des travaux en équipe. Il n’a rien fait tout seul.

Dans ce chapitre, l’auteur nous parle de l’importance de l’équipe, de la relation du leader par rapport au porteur de la vision, de la transmission de la vision, de comment libérer le potentiel créatif au sein de l’équipe.

Le chapitre 10 parle du leadership et des lois de Moïse. Il nous parle des endettements et ses conséquences, du cautionnement, de comment éviter l’endettement, de leçons à retenir au sujet de l’endettement et des lois sur la rentabilité des membres et leur maintien en équipe.

Le chapitre 11 nous décrit 3 blocs constitutifs du triangle de Moïse, à savoir le contrôle qui correspond à la tête de l’homme, de la communication qui correspond au tronc de l’homme et de la réalisation qui correspond aux membres du corps humain.

Enfin, le chapitre 12, qui est le dernier du livre, essaie de nous donner l’image globale de la maison du bonheur que la sagesse avait bâtie. Cette maison constituée de sept colonnes, est composée de deux blocs triangulaires, à savoir, le triangle de l’humanité et le triangle de Moïse.

Book6Dans sa conclusion, monsieur BUKUNDIKA nous fait remarquer que notre tête est si petite qu’elle ne peut mettre un point  final aux lois éternelles du succès, étant donné que le succès lui-même est infini. Il nous invite à continuer à méditer et discuter ces lois jusqu’à ce qu’elles fassent partie de notre mode de vie. Il laisse entendre que c’est certes pour cette raison que le roi poète, ce roi selon le cœur de Dieu, a déclaré en Psaume 84 :11 que mieux vaut un jour dans les parvis de Dieu que mille ailleurs et qu’il préfère se tenir sur le seuil de la maison de son Dieu, plutôt que d’habiter sous les tentes de la méchanceté.

C’est à cette maison constituée de 7 colonnes que le roi David fait allusion.

L’auteur rappelle que la première colonne est celle de l’attachement à la source de la vie enseignée par Hénock dans la présence de Dieu. La deuxième colonne est celle de la loi de l’harmonie, que Noé nous a apprise dans les dons et les sacrifices. La troisième  colonne est la loi de la création révélée par Abraham, le père de la foi. La quatrième colonne c’est l’obéissance qui cache la loi du moindre effort, héritage laissé par le patriarche Isaac. Sur la cinquième colonne on peut lire mot ‘‘dîme’’. C’est un nom de code qui résume la loi de l’attraction que Dieu a inspirée à Jacob à Luz, baptisé Bethel par le patriarche Jacob. La sixième colonne est la loi de l’élévation dévoilée par joseph à travers sa vie de fidélité ; et, enfin, la septième colonne, celle qui se trouve au centre qui est Dieu lui-même, révélée par le bois sec du désert. C’est Moïse  qui nous a aussi enseigné les lois éternelles du management.

Le plan étoilé écrit par Moïse sous l’inspiration divine et chanté par le roi David, nous permettra de retrouver le chemin du succès quel que soit le point où nous nous trouvons dans ce désert de la vie. Retenons que dans le désert il y a la chaleur et  les tempêtes qui nous empêchent de bien avancer. Mais nous sommes surs, à 101%, qu’avec ce guide, nous retrouverons le chemin du bonheur. Cette assurance est basée sur une longue étude sur les succès à travers les âges où nous avons découvert des multitudes de gens de tout bord, de tout âge, de toutes races sortir de la poussière  vers la lumière. Oui, continue BUKUNDIKA, nous avons vu des femmes pauvres retrouver le chemin de la prospérité, des étudiants retrouver le chemin de l’intelligence, des fonctionnaires faire des carrières exceptionnelles, des foyers restaurés, des nations se hisser au sommet du genre, des rêves transformés en réalités.

Etes-vous perdu dans cette tempête du désert? Si oui, l’auteur met à votre disposition le balai pour vous permettre d’épousseter le temple de l’Eternel caché en vous, la maison du trésor que le divin a pris soin de mettre dans chacun de nous. La boussole qui vous indiquera le Nord où quel que soit le temps qu’il fera, elle vous guidera sur le chemin du succès.

L’auteur vous invite, enfin, à retenir que l’éclat et la grandeur de votre succès seront proportionnels à votre application de ces lois, à votre intimité avec ces paroles inspirées qui sont l’incarnation de Dieu lui-même. Le jour est venu, dit l’auteur, pour  que vous preniez part au concert des heureux élus, pour prendre votre part du gâteau à la table du Roi Eternel. N’attendez pas demain, car l’univers tout entier attend avec impatience un chant nouveau qui jaillira de votre cœur en exaltant la sagesse divine.

Amen.

Adaptation de Kambale  Kazi

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *