Les secrétaires du SG/CBCA capacités en matières de protocole d’Etat

Le SeCom, Me Christian, instruisant les participants sur la nécessité et les objectifs de la formation

Organisation des cérémonies et rencontres publiques, audiences et réunions, voyages, passation de pouvoir et bien d’autres… sont les principaux thèmes développés le Vendredi 8 janvier 2021 au cours d’une formation sur les notions essentielles en protocole d’Etat, organisée par le Secrétaire communautaire de la CBCA, Me Christian Sondirya. Avec le plus grand souci d’améliorer les services de protocole sur un standard le plus élevé au sein de la CBCA, et considérant les diverses relations de partenariat tant avec des institutions publiques, ecclésiastiques que privées, la CBCA peut désormais accueillir ses hôtes jusqu’au plus haut sommet de l’Etat sans difficultés protocolaires aucunes.

Me Blaise, Chef de service provincial du protocole d’Etat au gouvernorat et à l’hôtel du gouvernorat du Nord-Kivu, a développé plusieurs notions de base sur le protocole dans le cadre particulier du protocole d’Etat adapté au protocole au sein de l’Eglise. Le protocole, l’a-t-il défini, est un corps, un personnel ayant pour rôle d’accompagner les autorités dans différentes tâches : les audiences et les cérémonials. Ce concept peut signifier aussi un accord, une convention.

Au-delà des diverses notions apprises sur l’organisation des activités, le formateur a également développée d’autres notions telles que la préséance au niveau central et provincial en République Démocratique du Congo, les principes de représentation d’une autorité, les règles à savoir dans la prise des photos (manières de se positionner selon la préséance) … etc.

Cette importante formation a connu, en plus de tous les secrétaires du Secrétariat Général de la CBCA, la participation de certains responsables et membres de services de protocole et de la diaconie de quelques paroisses de la ville de Goma.

Par Daniel Muyisa Beltchatsar

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *