Les Leaders des Eglises de la MEU ont visité Israël et Palestine

En date du 29 janvier 2016, le Président et Représentant Légal de la CBCA, Rév. Dr Kakule Molo,  a fait, à l’intention des agents du Secrétariat Général, la restitution des temps forts du pèlerinage de 10 jours qu’il a effectué récemment en Israël et Palestine avec les autres chefs des églises membres de la Mission Evangélique Unie (MEU). Selon Mme Bushman, modératrice de la MEU : ‘‘Israël est un pays différent des autres, caractérisé par un profond conflit qui oppose les Palestiniens aux Israéliens. Ce conflit a une dimension religieuse importante du fait qu’Israël se présente comme un Etat Juif et que les Palestiniens sont à majorité musulmans’’.

20150512_111526Les pèlerins sont venus de l’Afrique, l’Asie et l’Europe, précisément  de ces pays : Hongkong, Tanzanie, Rwanda, R.D.Congo, Namibie, Botswana et Allemagne.

A travers la restitution appuyée par des images, notre attention a été particulièrement attirée par les moments saillants suivants:

Mme Sarah Bernstein, Directrice du Centre de Chrétiens Juifs à Jérusalem, a exhorté les membres de la délégation de promouvoir la diversité de la théologie dans ce milieu où règnent des tensions dues aux croyances religieuses. Dr. Deborah Weissman, Président du conseil international de chrétiens Juifs, pour sa part a insisté sur la perspective théologique de vie ensemble. C’est-à-dire,  tous les groupes religieux spécialement les communautés chrétiennes et juives devraient intensifier leur unité par le dialogue.

L’Evêque  Munib Younan, de l’église Evangélique Luthérienne de la Jordanie et de la Terre Sainte, également Président de la Fédération Luthérienne au niveau mondial, a demandé  aux leaders religieux de soutenir  les églises sur  cette terre sainte, où les Palestiniens et les israéliens devraient vivre ensemble sans frontière ni haine.

Les leaders des églises membres de la MEU ont visité  un projet de dialogue dénommé « Tent  of Nations ». Ce projet  avait été initié par le chrétien Palestinien Daoud Nassar à Bethlehem. Il n’était pas autorisé par les autorités Israéliennes de construire  sur son propre sol. Ainsi, sa famille et lui-même vivent dans une instabilité totale. Selon lui, ses efforts devraient être immortalisés par un projet de dialogue à travers divers programmes de développement impliquant les groupes chrétien, musulman et juif.

La visite à Yad WaShem, un centre mémorial à Jérusalem, est une expérience qui a touché les pèlerins car elle rappelle d’incroyables crimes contre l’humanité. Ce qui a suscité plus d’un pèlerin à se référer à la Bible à propos de questions telles que ‘‘Qui est le propriétaire de la terre? Quel est le peuple qui appartient  Dieu?’’.  En réponse à ces interrogations, la Bible montre que la terre, tout ce qu’elle renferme et les personnes créées à l’image de Dieu appartiennent à Dieu. Comme Dieu en est  propriétaire,  nous sommes dans l’obligation de vivre ensemble dans l’amour car Dieu est amour.

Cette visite de l’Israël et de la Palestine a été bénéfique sur tous les plans et particulièrement sur la dimension spirituelle. Par exemple, des prêtres/pasteurs de différentes dénominations et groupes religieux ont suivi ensemble la parole de Dieu et ont partagé la sainte communion pendant un culte matinal dirigé par le Rév. Emat Hadad, Pasteur  Palestinien, de  l’église Evangélique Luthérienne en Jordanie et Terre Sainte à Ramallah. Après le culte, l’équipe des pèlerins a été accueillie par le Prêtre Père Philotheos de l’église Grecque Orthodoxe à Akko, modérateur du culte du jour dans cette église.

A Jérusalem les pèlerins ont visité le Sépulcre saint, le mur de lamentation, la mosquée  Al-Aqsae, le jardin de Gethsémané, le sycomore où Zachée était monté pour contempler Jésus ; et la place où était né Jésus-Christ en Bethlehem sur le territoire Palestinien.

Outre ces endroits cités, les leaders ont visité beaucoup d’autres sites historiques chrétiens dans la région de Galilée.

Adaptation de Mr KAMBALE KAZI Jean-Baptiste

 

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *