Les assistantes psychosociales à l’école du savoir en ville de Goma

« Assistances psychosociales pour la prise en charge psychologique des survivantes des violences sexuelles et basées sur les genres » est le thème qui a été développé dans la formation organisé par le département de femmes et familles de la CBCA du 17 au 18 Octobre 2018 à la paroisse CBCA Virunga en Ville de Goma.  Etaient présentes toutes les présidentes accompagnées de membres de comités du service des femmes et familles de paroisses du poste Goma. Ce séminaire entre dans le cadre de former ces participantes sur les méthodes à suivre pour la détraumatisation individuelle et en groupe. 4 personnes ont intervenues pour faire comprendre aux femmes les notions qui les aideront à être des bonnes assistantes au sein de leurs églises et comment revenir à eux-mêmes pour se libérer.

Quant au 1er intervenant qui a exposé sur la féminisation dans la pauvreté, il a soulevé quelques pistes des solutions pour la valorisation de la femme dans la société. On cite la confiance en soi, le courage mais aussi la femme qui doit occuper la première place au sein des églises et des écoles. Elle a droit à l’éducation.

Le 2ème intervenant à commencer par la méditation de la parole de Dieu dans Osée4 :6, Exode18 :11-18. Après lecture on a compris que si dans une société  on trouve des gens qui n’ont pas des connaissances, sont considérés comme des ignorants et ces derniers traversent une vie des peines à cause  de leurs insuffisances. Il a chuté en énumérant les critères de faire un bon choix lors de la vote parce que le peuple avait péri à cause du mauvais choix.

Pour faire un bon choix, il faut choisir quelqu’un qui a la capacité de se défendre, de craindre Dieu, d’aimer son prochain, il doit être intègre, honnête, intelligent, avoir une expérience dans certains domaines. Il a donné ces références parce que souvent  les femmes sont les premières à être avoué par les matériels pendant la période électorale. L’intervenant a recommandé aux femmes d’être vigilantes.

Le 3ème présentateur s’est axé sur trois éléments dont les corps, l’esprit et l’âme. Il a souligné que chacun de ces éléments fonctionne différemment vu que le corps est la structure physique et culturelle d’un être humain tandis que l’esprit est une partie  que  Dieu met à l’intérieur d’un être humain, il est invisible ; et  enfin l’âme c’est un centre des émotions et des sentiments. A part ces éléments il a parlé aussi de la détraumatisation. Plusieurs méthodes ont été présenté pour  se detraumatiser  tel que avoir un confident càd allez auprès de la personne qui peut aider à trouver une solution, faire des promenades dans des endroits calmes pour le rafraichissement du mémoire, chanter des cantiques qui cadrent avec son problème sans oublié la lecture de la Bible, etc.

Un conseillé doit être calme, discret, patient, disponible et neutre.

Le 4ème intervenant a focalisé son exposé sur l’écoute active. Dans son intervention il a définit l’écoute active commet une manière d’être attentive, remarquer ou accueillir  ce qui se dit ou ce qui se passe dans une affaire. Par ailleurs, quelques procédures pouvant aider le conseiller à recevoir la personne ayant des blessures internes énumérées. Bien l’accueillir, se présente, qui on est, demande l’identité, sa religion, exposition de son problème, reformulation de ses idées. Le conseiller doit enraciner Bibliquement car ceci permettra au concerné d’avoir confiance, se convertir ou de trouver une solution. La prière doit être la chute dans toute intervention car c’est avec Dieu qu’on arrive à des résultats positifs.

La recommandation au DFF de disponibilisé une maison d’écoute au sein de chaque paroisse a été donnée par les participantes à cette rencontre. Ceci va faciliter la mise en pratique de différentes leçons apprises dans le séminaire et changer les vies de plusieurs autres femmes.

La redaction

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *