Le Révérend Joshua Fizi de la Tanzanie visite la faculté de Théologie de l’ULPGL/Goma

Il était accompagné des Révérends Pasteurs Surveillant et Evangéliste du Poste Goma au cours de cette visite effectuée à la faculté de théologie protestante de l’université libre des pays des grands lacs dans les après-midi du vendredi 14 Juin 2019. Devant les étudiants de la première et deuxième licence, le Rév Joshua n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction à cause de son voyage effectué en RD.Congo, principalement à Goma où il souhaitait depuis très longtemps fouler ses pieds. Notons que cette visite rentre dans le cadre du partenariat d’échange d’expériences entre le Poste Goma et le District de Bukoba/Tanzanie.

Son échange avec les étudiants finalistes de la théologie a essentiellement tourné sur la question de l’ordination de la femme pour le ministère pastoral. Pour en parler, il a commencé d’abord par féliciter toutes les étudiantes inscrites à la faculté de théologie pour le noble choix qu’elles ont faite, tout en les encourageant à demeurer patientes quant à ce qui concerne leur ordination dans la pastorale. En parlant de l’expérience de son pays d’origine, le Rév Joshua a fait savoir à ses interlocuteurs qu’il n’avait pas été aussi simple pour la femme tanzanienne d’intégrer le ministère pastorale puisqu’à l’époque elle était complétement absente de la vie active. Cependant, son endurance et sa détermination lui ont valu aujourd’hui sa place  dans plusieurs autres domaines (religieux, politiques, éducationnels, militaires…). Ainsi, le Rév Joshua a invité toutes les théologiennes à continuer l’œuvre de Dieu dans bien d’autres ministères en attendant le jour où elles pourront enfin porter leur pastoral également aux hommes ;

Si les hommes et les femmes sont tous formés dans les mêmes conditions à la faculté de Théologie, d’aucuns continuent à se demander ce qui pourrait bien empêcher les femmes à bien exercer le même ministère que font les hommes ! Et même si bien plus qui s’y opposent tergiversent encore, la problématique demeure, faut-il intégrer la femme dans le ministère pastoral ou pas ? Comme l’aurait dit le Rév Joshua dans son speech, l’ordination de la femme dans le ministère pastoral est comme un grand tourbillon que l’on ne saurait pas arrêter avec des mains. Il est seulement question de temps avant que tout le monde soit emporté. On aura probablement tous compris que ni le choix ni la vocation de Dieu ne dépendent pas du genre !

Par Daniel Muyisa Beltchatsar

 

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *