Le Pasteur Nganza prêche la lutte contre la pauvreté par l’action

Depuis l’école primaire, les élèves apprennent  que la République Démocratique du Congo regorge de diverses ressources naturelles, mais sa population s’engouffre au jour le jour dans la misère. En plus de cette misère,  l’insécurité bat son record, surtout à l’Est du Pays.

C’est ainsi que certaines personnes sont kidnappées sur la route Goma – Butembo, des tueries ciblées sont perpétrées, etc. La population de cette contrée a peur d’aller cultiver les  champs suite aux diverses violences. Les fidèles trouvent difficilement le moyen de payer la dîme et les offrandes ordinaires, ce qui fait que les pasteurs reçoivent difficilement la prime mensuelle et d’autres n’arrivent plus à payer les frais scolaires et académiques pour leurs enfants.

Pour contourner cette situation,  le Rév. Syaikomia Nganza, pasteur Surveillant du Poste Buturande, l’un des Postes ecclésiastiques de la CBCA situés dans la zone qualifiée de rouge par les acteurs du secteur  humanitaire, a décidé d’élever  à sa résidence des porcs, des chèvres et les volailles. Depuis que le pasteur vend les  produits de son bétail, il est stable et se félicite en ce termes : ‘’Malgré l’insécurité dans le territoire de Rutshuru, mes enfants ne seront plus chassés de l’école car j’assure sans faille leurs frais académiques’’. C’est vraiment  un modèle à suivre (1 Corinthien 4 :16). Les échos des postes nous révèlent que d’autres Pasteurs Surveillants à savoir Rév. Bahamwiti Bin Nzoli, Rév. Kitsa Vakatsuraki, Rév. Kavunga Kakwire et le Rév. Kasereka Luvuno combattent la pauvreté en s’investissant dans l’élevage en stabulation.

Adaptation de Kambale Kazi

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *