Rencontre technique sur la réforme budgétaire dans la CBCA à Goma

Du 28 au 30 Mai 2018, 80 techniciens/pool Goma et Sud-Kivu, du domaine de développement, de santé, de l’enseignement et de finances dans la CBCA se sont réuni en atelier de formation sur LA REFORME BUDGETAIRE dans la CBCA. Les participants sont principalement des animateurs de développement, coordonnateurs de grands projets, directeurs de centres d’accueil, administrateurs de gestion de structures sanitaires et les comptables dans les différents domaines ci-haut cités, tous en provenance du Secrétariat Général de la CBCA, des Postes Ecclésiastiques CBCA Bambo, Buturande, Goma, Kalungu, Bukavu, Muku et Uvira. Ces assises entre dans l’objectif de redynamisation tous les structures, institutions et organes de la CBCA dans la mobilisation budgétaire dans sa nouvelle forme pour faire face aux différents défis financiers de l’Evangile.
Le Vice-président et Représentant Légal de la CBCA, le Rév. Martin Kilumbiro, a partagé un message Biblique avant de déclarer ouvert cette activité technique de grande envergure. Dans son message, il a encouragé les participants à développer les différents exposés avec beaucoup plus d’objectivité pour que la CBCA arrive à rebâtir les murs démolis. Encourager cette approche est un bon choix pour l’avancement de l’Evangile dans la CBCA et l’amélioration de la vie de pasteurs de cette communauté qui se butte à plusieurs défis liés aux finances, blocage pour le bon avancement de leur métier.
Plusieurs sujets prévus sur l’agenda
La mobilisation des ressources
L’implication de la MUSACOM dans la réforme budgétaire
L’application de la réforme budgétaire au niveau des structures
Le contrat de performance
Problématique de gestion des concessions de la CBCA : appel à l’implication des Animateurs de Développement
Un exposé spécial sur «  comment protéger les concessions de la CBCA » a été donné par Me Jacques NZANZU de la Commission Justice et Paix au sein de cette organisation. L’objectif de cet exposé était de comprendre les principes élémentaires qui régissent le mode d’acquisition de terre selon le droit congolais, ainsi que renforcer le rôle des animateurs de Développement dans la protection des terrains de la CBCA. Il a conclu par les rôles que doivent jouer ces animateurs dans ce processus notamment :
Accompagner les Postes Ecclésiastiques dans le processus d’acquisition de terre (parcelle) : se rassurer de la qualité du vendeur (terre non conflictuel) ; se rassurer de l’existence d’un document écrit en cas de donation faite à l’église
Sensibiliser les paroisses dans les différentes phases d’acquisition des titres fonciers pour couvrir les parcelles de l’Eglise,
Veiller au renouvellement de ces titres, concourir à la prévention de conflits sur les concessions de la CBCA, par exemple bien identifier les personnes ou familles qui habitent dans les parcelles, leur faire signer un acte reconnaissant qu’ils habitent sur le terrain de l’Eglise,
Proposer des actions de mise en valeur effective de terrains de la CBCA pour éviter les cas de spoliation.
Généralement les discussions ont été riches et se sont passées dans le calme, des engagements ont été prise comme retombé de la formation ainsi que des recommandations à soumettre à l’Assemblée Général de la CBCA ont été proposées par les groupes techniques réunis en dernier jour selon les différents domaines précis.
De l’engagement :
Le Département de Diaconie et de Développement s’engage à payer la vraie dime à tous les niveaux, apporter le 30% des recettes des Unités de Production au budget de la CBCA, accompagner sans relâche la population en générale et les fidèles en particulier dans les actions de réduction de la pauvreté et la création des richesses, les rendre capables de contribuer au budget de l’église, en collaboration avec les services des finances nous allons faire le suivi financier des paroisses.
Continuer à identifier les ressources disponibles et potentielles,
Parmi les recommandations nous citons celles-ci:
Vu que la réforme budgétaire est déjà acceptée par les acteurs, nous recommandons que l’AG adapte certains articles du ROI et du manuel des procédures. Que le contrat de performance soit appliqué et opposable à tous les agents à tous les niveaux de la CBCA.
Pour le renforcement des capacités de contribuables dont les fidèles dans la perspective de la réduction de la pauvreté ; la commission recommande que les animateurs de développement des postes soient chargés de renforcer les capacités des fidèles dans les activités de réduction de la pauvreté.
C’est à la grande satisfaction de participants que les assises ont pris fin par un moment d’encouragement et de remerciement conduit par le Trésorier Communautaire, Mr Pascal Munoka Mabira avant de finir par la prière dite par le Secrétaire Communautaire Me Christian Sondirya.

1 réponse
  1. Eric MUHINDO
    Eric MUHINDO says:

    Merci pour ce rapportage. Nous encourageons toute initiative qui va dans le sens de la « reforme budgétaire ». Que l’Esprit de Dieu planne sur cette idée!

    Répondre

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *