Le Gouverneur du Nord Kivu célèbre la journée de l’indépendance à la CBCA Goma-ville

Un culte dominical sans pareil, coloré par divers événements et honoré par la participation de tous les mandataires de la CBCA, des directeurs des départements et des chefs des services du secrétariat général de la CBCA, tous réunis au Temple de la CBCA Goma-ville ce dimanche 30 Juin 2019.

Présidé par le Révérend Pasteur Surveillant du Poste Goma Rév Ndemesi MUSEKWA, ce culte commémoratif de l’indépendance nationale de la RD Congo a été célébré pour rendre grâce et dire la reconnaissance à Dieu pour l’élévation de l’un des fidèles de la Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique au rang de Gouverneur de province.

Avec une grande délégation à sa suite, le nouveau Gouverneur de la Province du Nord-Kivu Nzanzu Kasivita Carly, accompagné de son épouse et ses enfants, a humblement fait son entrée au culte.

Au cours de ce culte, quatorze enfants ont été dédiés au Seigneur sous l’office du Révérend Nyondo, Pasteur paroissial de la CBCA Goma-ville. Après un moment d’actions de grâce conduit par la chorale des enfants (Couronne de vie), le Président et Représentant Légal de la CBCA, Révérend Docteur Samuel Ngayihembako est monté du haut de la chaire pour la méditation du jour qu’il a tiré de l’épitre de Paul aux Philippiens 4:4, axé sur le thème « la vie en Christ, une vie de joie et de paix ». Dans son message, le prédicateur a essentiellement parlé de la joie et de la paix qu’il a suffisamment explicité en ces termes :

Paul revient plusieurs fois sur les thèmes de la joie, qu’il recommande dans ses épitres… souvent quand il était d’ailleurs en captivité ou en prison. En dépit des risques d’annoncer l’évangile, Paul demande avec insistance d’être joyeux, heureux (Philippiens 3,1). Il est certes conscient de cette répétition un peu partout dans sa lettre, « réjouissez-vous » et il sait bien pourquoi.

Mais de quelle joie s’agit-il ? Paul parle ici de la joie qui n’est pas une sorte d’insouciance, un optimisme non plus, puisque cela ne peut mener qu’à des illusions vides. Les Philippiens, comparativement aux congolais aujourd’hui, vivaient dans une pauvreté notoire sous la domination romaine avec des impôts exorbitants qui leur étaient prélevés. C’est dans ce contexte là que Paul leur dit et nous dit aujourd’hui « réjouissez-vous ». Cette joie se trouve dans le fait de croire au Seigneur Jésus-Christ mort et ressuscité, il est ici question de foi en Jésus Christ. croire c’est se réjouir en lui.

Cette joie nous la trouvons après la mort aux péchés, sous-entendu toute sorte de jouissances du monde, et la résurrection en Christ dans la nouveauté de vie. Nous croyons et nous nous en réjouissons.

Pour clôturer son message, le prédicateur a fait comprendre à son auditoire que croire en Christ nous procure la joie et la paix, Dieu étant au milieu de nous. La véritable joie est faite de confiance en Dieu, de foi en Christ dans la prière. Cette joie nous l’avons non pas à la manière dont les gens du monde se réjouissent mais avec la foi et la confiance en Dieu, a-t-il conclu.

Pour marquer ce culte spécial, le Président et RL de la CBCA a conduit une étape cruciale de prière d’action de grâce et d’intercession en faveur du nouveau Gouverneur. Ce dernier avant la dite prière, dans son mot de circonstance, s’est humblement prononcé en ces termes : « Tout est grâce ». Faisant preuve de beaucoup d’humilité, le Gouverneur du Nord-Kivu a remercié le Dieu Tout Puissant qui a rendu possible ce grand parcours qui n’est jusque-là pas une victoire mais une nouvelle lutte et responsabilité qui nécessite appui et soutien de tous pour mener à bon port ce mandat. Le Gouverneur de la Province n’a pas manqué de remercier tous les fidèles pour multiples efforts fournis jusqu’à son élection. Soulignons dans son speech, des moments forts où il s’est remarqué par des phrases comme « L’impossible n’est pas Dieu », « Il faut toujours croire et être convaincu de ce qu’on peut faire » ; « Etre Gouverneur c’est être serviteur ». Il a donc fini son mot en soulignant que gouverner une Province comme le Nord Kivu n’est pas chose facile. Ainsi, a-t-il sollicité le soutien en prières et l’accompagnement de toute l’assemblée tout en précisant que, bien que son nouvel agenda va imposer certaines exigences, il reste membre de la Paroisse CBCA Goma-ville : « Je reste votre frère, je reste membre de l’Eglise », a-t-il conclu.

Son excellence Mr le gouverneur, ensemble avec son épouse à ses côtés, se sont humblement mis à genoux pour recevoir les bénédictions de Dieu, entourés de plusieurs hommes de Dieu, Révérends Pasteurs preparés pour ce fait. Basés sur les textes de Romains 13:1 et Colossiens 3:12-17, le message du Rev.Dr Samuel Ngayihembako Président et RL CBCA au nouveau Gouverneur a fait savoir qu’il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu. Autrement dit, Il n’y a d’autorité que sous Dieu, sous l’obéissance à Lui.

Avant de clôturer cette étape, le RL et Président de la CBCA a repris les mots du Gouverneur de la Province « Je reste votre frère, je reste de cette église » tout en exhortant les fidèles à ne pas submerger par beaucoup de sollicitations leur frère en Christ, le nouveau Gouverneur, mais plutôt de lui permettre de se sentir toujours à l’aise comme avant, tout le temps que son agenda lui permettra de venir louer Dieu en communion avec sa Paroisse. Ensuite, de façon symbolique, d’entre les mains du Rév. Dr Samuel Ngayihembako, le Gouverneur NZANZU KASIVITA Carly a reçu une Bible, cadeau de la part de toute l’Eglise pour sa démarche dans ses nouvelles fonctions.

Ce culte d’action de grâce a été clôturé avec la prière de bénédiction du Rév Dr Molo, actuellement Recteur de l’Université Libre des Pays des Grands Lacs/Goma.

La rédaction

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *