La JPSC en formation des formateurs sur les techniques de résolution non violente des conflits

Pendant deux jours, soit du 17 au 18 Octobre 2019 au CAP Tuneko/Goma, différents formateurs des clubs de paix de la JPSC seront renforcés en capacités sur les techniques de la résolution non-violente des conflits.

Avec la bénédiction du Révérend Martin Kilumbiro, Vice-Président et Représentant Légal Suppléant de la CBCA, les travaux de la formation ont commencé avec une méditation qu’il a lui-même conduite, axée sur le texte biblique de 1Timothée 4,12- avec comme thème « Gagner le respect des autres en menant une vie exemplaire ».

Le modèle dont il est question dans ce passage biblique s’inscrit sur tous les aspects de la vie, la conduite, le langage, la foi, la pureté… Trouver un modèle reste un grand défi permanent actuellement au sein de l’église et bien plus dans la société entière. Ceci est aussi lié au fait que d’aucuns ne mettent pas toujours en pratique les enseignements suivis. Malheureusement, on remarque la même chose auprès de ceux qui enseignent, n’étant pas eux-mêmes capables de faire preuve de ce qu’ils enseignent aux autres. Etre telle ou telle autre personnalité requiert d’en faire preuve, de le mériter. C’est pourquoi, lorsqu’on est mis à part pour assumer une quelconque responsabilité, on a la charge non seulement de la mener parfaitement, mais aussi de se rassurer de l’accompagnement des autres puisqu’ils vous acceptent ainsi et font de vous leur modèle ; dixit le VP et RLS de la CBCA dans son message.

Exhortant les participants à suivre et à mettre en pratique toutes les matières qui seront exposées, c’est en ces mots que le Vice-Président et Représentant Légal Suppléant a enfin déclaré ouvert les travaux de la formation des formateurs. Avant la prise de la photo d’ensemble avec le Révérend Vice-Président de la CBCA, il a recommandé dans une prière, ces travaux en plus des participants à ceux-ci.

Pour comprendre le conflit et ainsi procéder à une médiation si possible, une trilogie est importante à savoir ici : la perception (cognition), les émotions, les sentiments aussi, et les actes liés au conflit. Sachant que le conflit est toujours dynamique : ce qu’il est aujourd’hui ne sera nécessairement pas identique demain, au fil des temps, des intervenants, des circonstances… le conflit prend une allure différente.

Signalons que cette formation de deux jours vise à rappeler aux formateurs les théories de base sur les conflits, les amener à comprendre les approches méthodologiques d’une médiation dans un conflit, les techniques de prévention des conflits, les aider à adopter l’approche de la communication constructive dans la médiation des conflits…

Rédaction

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *