La CBCA lance un programme de détraumatisation à Katwa

Le Rév. Bahamwiti bin Nzoli, Pasteur Surveillant du Poste CBCA Katwa a posé la première pierre pour la construction d’un centre de santé sur la colline de Buhagha à Katwa le jeudi 1 septembre 2016 en présence du Directeur du Département de Diaconie et Développement, du Médecin Directeur de l’hôpital de Katwa ainsi que du pasteur et quelques fidèles de la paroisse CBCA Vuhagha. Dans son message tiré du livre de Néhémie 2 :17 – 18, le Rév. Nzoli a attiré l’attention des fidèles sur l’exhortation de Néhémie aux Juifs de Jérusalem et leur réponse spontanée pour le travail.

Ce centre qui est l’œuvre conjointe du Département de la Santé et du Département de Diaconie et Développement, va abriter les services du poste de santé actuel de Vuhagha. L’ancien bâtiment, dont l’hôpital de Katwa vient de recouvrir la toiture avec de nouvelles tôles, va servir pour le programme de détraumatisation qui commence bientôt. Selon le Directeur du DDD, ce programme est la suite logique du ministère de diaconie pour lequel les missionnaires avaient bâti la léproserie de Katwa. C’est dans le même cadre que nous avons initié le programme de diaconie pour aider les jeunes vivant avec handicap à apprendre un métier qui leur permettra de contribuer gagner un revenu pour leur bien-être. Dans le même ordre d’idée, le centre de détraumatisation va travailler en collaboration avec les centres de santé mentale pour assurer la réinsertion socio-économique aux personnes en convalescence.

Pour sa part, le Dr. Kamate, Médecin Directeur de l’Hôpital Général de Référence de Katwa s’est réjoui du fait que ce nouvel emplacement du centre de santé permet de rapprocher les soins des personnes vivant dans le quartier environnant, ce qui était la préoccupation de l’hôpital depuis longtemps. Le bâtiment actuel prévoit une salle de consultation, un laboratoire, une salle de soins, une salle de fiches et une salle d’observation. L’étape suivante permettra de construire les salles d’hospitalisation, la maternité et la pédiatrie.

Vuhagha 6C’est par la prière du pasteur de la paroisse de Vuhagha et des cantiques de louange que les fidèles de la paroisse de Vuhagha ont clôturé la cérémonie brève mais riche en promesses.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *