KAMBALE NDALIKO TIMOTHÉE dit « KALUMELA » n’est plus !

Une bien triste nouvelle, pourtant vraie ! L’évangéliste KALUMELA s’est éteint depuis la nuit du 16 Janvier 2021 à l’Hôpital Matanda de Butembo. Ce vaillant combattant de l’Evangile, après presque quatre-vingt ans d’âge, s’est démarqué par ses œuvres multiples caritatives et sociales, ayant octroyé plusieurs bourses d’études à des nombreux pasteurs d’églises, celle de la CBCA pour la plus part. Né en 1942, Kambale Ndaliko Timothée s’était marié à Mme KAHINDO YONESI MUTANGI le 28 Janvier 1962, et ensemble ils furent bénis par 13 enfants dont 9 filles et 4 garçons parmi lesquels Joseph KIPITE, fondateur de l’église Pèlerin sans Frontières. Ayant donné sa vie à Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur en 1955, Kambale Ndaliko Timothée dit KALUMELA, s’était directement penché dans l’annonce de la Bonne Nouvelle vers 1960 et en fit plus tard comme profession en temps plein dès 1975. En 1995, il fonde sa propre église dénommée Mission Evangélique pour le Sauvetage (MES) aujourd’hui implantée dans plusieurs villes et villages de l’Est de la RDC et de l’Ouest de l’Ouganda.

Butembo, 13 Décembre 2020

Le 13 Décembre dernier, Mzee KALUMELA venait d’être décerné d’un diplôme honorifique par les institutions universitaires de la MES : l’UEMA (Université Evangélique de la Mission en Afrique) et l’UEPI (Université Evangélique pour le Progrès de l’Ituri) pour son rôle important joué dans le développement de la communauté et de la Nation, dans le secteur de l’éducation, la santé et de l’évangélisation.  C’était à l’occasion de la célébration du jubilé d’argent de l’église MES à Butembo.

 

Parti ad patris pour la félicité éternelle, le Dr KAMBALE NDALIKO TIMOTHÉE KALUMELA vient d’être inhumé ce jeudi 21 Janvier 2021 à sa Paroisse de CHAVUYIRI/Butembo. Plusieurs personnalités tant politiques, civiles qu’ecclésiales ont pris part à ces cérémonies funéraires de derniers hommages au Dr NDALIKO. La CBCA pour sa part, s’est représentée par son Vice-Président et Représentant Légal Suppléant le Révérend Martin KILUMBIRO, en plus de bien d’autres personnalités ecclésiastiques, le Directeur de Cabinet du Président et Représentant Légal, des Pasteurs Surveillants des Postes Goma, Katwa, Beni… etc.

Plusieurs messages de condoléances ont été, en cette occasion, adressée à la famille du feu Dr KALUMELA, entre autre les éloges funèbres du Révérend Kambale Mangolopa Moïse :

ÉLOGES FUNÈBRES

Chers frères et sœurs

Je suis sûr que beaucoup sont bouleversés comme moi par cette disparition soudaine de notre frère, « LE COMBATTANT DU CHRIST » Kambale Ndaliko Timothée. Devant ce terrible événement je ne peux autrement m’exprimer si ce n’est que de faire son éloge comme David l’a fait pour son ami Jonathan en 2 Samuel 1,24-27 en ces termes :

v24: –  O vous serviteurs de Dieu, vous qui aimez les Seigneur, filles de Butembo pleurez, pleurez  Kambale Ndaliko Timothée qui vous annoncé l’évangile, qui a assuré votre croissance spirituelle, qui a donné ses biens matériels et financiers pour l’édification de l’Eglise corps du Christ par la formation de ses serviteurs en supportant leurs études, en organisant des séminaires et des campagnes d’évangélisations.

v25 – Hélas, le brave est tombé dans le combat pendant qu’il était encore fort. La mort a frappé Ndaliko alors qu’il était toujours au service de son Maître. On disait qu’il était commerçant, mais en réalité il était EVANGELISTE et commerçant en apparence. Son commerce était le sponsor de l’évangile, les fruits qu’on appelle intérêts et même son capital étaient pour financer l’œuvre du Seigneur.

v26  -Ah nous sommes dans la détresse à cause de la mort de notre frère Ndaliko. Si nous n’étions pas né de nouveau, aujourd’hui ne serait pas un « KALUMELA » c’est à dire un « BONJOUR » comme se saluaient les grecques ici à Butembo et d’où notre frère a tiré son nom.

Son amour pour l’œuvre de Yahvé était admirable, merveilleux et plus qu’extraordinaire. Il haïssait le mal et le péché et il le réprimandait sans complaisance et avec sa toute dernière énergie. La discrimination n’avait pas de place dans ses actions. Les origines, les rands sociaux, les appartenances religieuses ne jouaient pas de rôle dans ses interventions.  

v27 – Hélas, il est tombé le guerrier LE COMBATTANT DU CHRIST. Les méchants croient que les armes sont tombées et jubilent.  Pour d’autres raisons les croyants aussi n’ont pas à pleurer. Oui, je suis sûr si Ndaliko était ici il allait nous dire comme Jésus :  » Filles de Butembo ne pleurez pas sur moi, mais pleurez sur vous-même et sûr vos enfants »

Alors au lieu de pleurer prions pour que Dieu accomplisse sa promesse faite à son peuple en Deutéronome 18,18 :  » Je susciterait un prophète d’entre leurs frères tel que toi, et je mettrai mes Paroles en sa bouche, et il leurs dira tout ce que je lui commanderai »

Pour terminer je vous prie de faire comme David en 2 Samuel 12,20-21. « Levez-vous de la terre, baignez-vous et changez vos vêtements, allez dans la maison de L’éternel louez et adorez-Le, et que la vie continue, que le combat pour le salut des âmes continue. Que Dieu nous console.

Goma, le 21 Janvier 2021, Révérend Kambale Mangolopa Moïse, Vice-Président et Représentant Légal Suppléant Honoraire de la CBCA.

La Rédaction

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *