L’Honorable député national Venant Tshipasa n’est plus

C’était un coup dur d’apprendre la mort de l’Honorable Venant Thsipasa, mort survenue l’après-midi du samedi 7 septembre 2019 à Kinshasa suite d’un accident cardiovasculaire. Président national du parti Confédération des Fédéralistes pour la Démocratie Chrétienne, (COFEDEC), l’honorable Venant Thsipasa était membre fidèle de la Communauté baptiste au centre de l’Afrique (CBCA). Il a servi à la fois dans la Politique mais également n’a pas abandonné Christ en le servant, chaque fois qu’il pouvait le faire dans sa communauté, la  CBCA.

Venant Tshipasa était candidat à l’élection des gouverneurs du Nord-Kivu. Il avait été élu sénateur en 2007 et ensuite député national élu dans la circonscription de Lubero en 2018. Il avait également occupé plusieurs postes ministériels en RDCongo. En 1991, dans le gouvernement de la transition Mobutiste, il était ministre de la fonction publique puis membre du gouvernement de transition en 2003. Dans le gouvernement Sammy Badibanga, il a occupé le poste du ministre des affaires coutumières, pour ne citer que cela. Notons que le regretté sera inhumé à Butembo, sa ville d’origine dans les jours qui suivent.

Au nom de la communauté, le Président et Représentant Légal de la CBCA, Rév Dr Samuel Ngayihembako, présente ses condoléances à toute la famille biologique, aux fidèles de la CBCA, à sa famille politique et toutes ses connaisances. La Parole de Dieu est une ordonnance pour des moments où se sent malade, fatigué, déprimé, épuisé, à bout de forces. C’est un soutien pour les jours de détresse. C’est un médicament pour l’être intérieur, une nourriture. Elle a un effet puissant : Encourager, fortifier.

«  Mais dans tous ces combats, celui qui nous a tant aimés est près de nous ; avec lui nous restons vainqueurs et nous allons de victoire en victoire. Oui, j’en ai l’absolue certitude : rien ne pourra nous arracher à l’amour de Dieu : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les puissances infernales, ni les dangers présents ni l’incertitude de l’avenir ; aucune autre force de l’univers, qu’elle vienne d’En–Haut ou de l’Abîme, aucune autre créature, non, rien au monde ne peut mettre de séparation entre nous et l’amour que Dieu nous a témoigné en Jésus–Christ notre Seigneur et dont nous jouissons en communion avec lui. Romains 8:37-39 ».

Que Dieu, l’auteur de l’espérance, vous comble de joie et de paix à cause de votre confiance en lui. Ainsi votre cœur débordera d’espérance vivante par la puissance du Saint–Esprit.

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *