Goma : Première célébration cultuelle de l’après confinement

Il y a de cela cinq mois environ depuis que le président de la République Démocratique du Congo, son Excellence Antoine Félix Tshilombo avait, à travers son message adressé à la nation en mars dernier, suspendu plusieurs activités de nature à rassembler beaucoup de gens. Cette décision visant à faire face à la pendémie de la Covid-19, n’avait pas épargné les rassemblements cultuels sous toutes ses formes.

Aujourd’hui, dimanche 16 août 2020, plus de 18 semaines après, les églises, ayant de nouveau reçu l’autorisation de célébrer des cultes en assemblée, ont organisé des services cultuels dans le strict respect des mesures barrières, le port du masque obligatoire pour toute personne participant au culte, le lavage des mains à l’entrée, la distanciation sociale… Cette dernière mesure a mis plusieurs paroisses dans l’obligation d’organiser un ou deux services de plus que d’habitude. D’où, une autre mesure s’imposait du coup, la désinfection des lieux des temples entre différents services.

Le constat a été satisfaisant auprès des fidèles reprenant leur rassemblement dominical.  L’engouement était aussi vif ! Déjà tôt le matin, on pouvait remarquer des dizaines de personnes sur plusieurs artères de la ville se dirigeant vers leurs différents lieux de célébration cultuel. Pour nombreux qui n’ont pas manqué d’exprimer leur joie, le souhait est de voir cette maladie de la Covid-19 être éradiquée définitivement afin de permettre la reprise totale de toutes les activités comme avant.

Pour rappel, la Covid-19 a déjà été confirmé auprès de plus de 230 cas dans le Nord-Kivu seulement, sans parler du reste des provinces de la RDC et d’autres pays à travers le monde. Il s’avère donc important qu’en dépit de la levée du confinement, les gens continuent à observer le strict respect des mesures barrières afin de limiter la procréation et éradiquer définitivement cette maladie.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *