Double cérémonie au CAPA/CBCA Bukavu : 584 lauréats couronnés et des nouveaux bâtiments inaugurés.

Dans le souci d’apporter une solution au problème d’encadrement des jeunes en luttant contre le chômage, le ministre en charge de la formation professionnelle, arts et métiers, son Excellence John NTUMBA a inauguré, mercredi 11 mars 2020 à Bukavu les nouveaux bâtiments du Centre d’Apprentissage Professionnel Artisanal (CAPA-CBCA).

Des officiels et hautes personnalités telles que le Président et représentant légal de la CBCA, la représentante de l’organisation Pain pour le Monde, les mandataires et directeurs de la CBCA, les responsables des centres dérivés du CAPA et d’autres personnalités de la CBCA, les notables députés provinciaux du Sud Kivu et bien d’autres ont pris part à ces cérémonies.

Tout a commencé par une visite guidée au siège ancien du CAPA, où le Ministre et toutes les délégations ont eu l’opportunité de visiter toutes les filières y organisé, voir les produits et outils faits par les étudiants formés pour cette session écoulée. Cette visite guidée a constitué la première partie de la cérémonie, avant de procéder à la coupure du ruban au siège du nouveau site du CAPA, situé à côté de la Paroisse CBCA Bugabo-Bukavu. Ces bâtiments comportent plus ou moins 10 locaux, bien aménagés pour améliorer la qualité de la formation des apprenants dans les diverses filières qu’organise ce centre telles que la navigation, l’électricité, la maçonnerie, l’ajustage, soudure, la coupe couture, la pisciculture, la menuiserie, l’élevage, la marine, la peinture, le débosselage, l’informatique, la sculpture, mécanique automobile, briqueterie, cartonnage, garnissage des meubles, vannerie la plomberie, …

Pour le Ministre John Ntumba, il est important à travers la formation professionnelle de doter aux apprenants une compétence garantissant soit leur employabilité ou l’entrepreneuriat en vue de contribuer au changement.

 » Ce centre vient apporter la réponse aux problèmes sociétaux en formalisant un cadre concret à la formation initiale et à la formation en alternance, il permet aussi d’apporter dans une certaine mesure une réponse à la problématique de l’inadéquation de la formation – Emploi qui induit entre autres l’inefficacité de la personne formée sur le marché de l’emploi », a affirmé le ministre de la formation professionnelle, arts et métiers en RDC.

Les formations organisées par le centre CAPA répondent aussi à la question sociale de la réinsertion, réintégration des démobilisés, s’est réjoui John Ntumba.

Dans une concertation avec les responsables de centres de formations présents à cette cérémonie, il a également tenu à informer du démarrage depuis un temps des travaux d’élaboration des référentiels de normalisation et de certification, tout en leur garantissant son accompagnement en terme de renforcements des capacités.

Les résultats desdits travaux vont servir d’outils de la stratégie sectorielle de la formation professionnelle dont l’harmonisation et la validation vont impliquer la présence de toutes les parties prenantes, avant son adoption au niveau gouvernemental.

« Ainsi, désormais, la certification de la main d’œuvre qualifiée sera l’apanage du seul ministère de la formation professionnelle, arts et métiers, bien que les formations professionnelles soient organisées par plusieurs secteurs du domaine public et privé », explique le ministre John Ntumba.

Il sied de noter que la construction des nouveaux bâtiments du centre CAPA a été rendue possible grâce à l’appui financier de PAIN POUR LE PONDE (PPLM), organisation représentée dans cette cérémonie de l’inauguration, par Mme Françoise Ntoume en provenance de l’Allemagne, satisfaite du travail abattu au CAPA. Prenant la parole, elle a donné la promesse au nom de Pain Pour le Monde, de financer les homes des enseignants et formateurs du CAPA, message salué par le Président et représentant Légal de la CBCA, ému de joie pour cette grande réalisation. Il a présenté, au nom de la CBCA, ses sincères remerciements à l’organisation Pain pour le monde PPLM pour ce dévouement de soutenir la CBCA dans plusieurs projets qu’elle entreprend, et plus particulièrement pour le fond alloué pour la construction de ces nouveaux bâtiments du CAPA. Il a également salué les efforts du gouvernement pour la coopération avec les églises, surtout pour la présence du Ministre à ce cérémonial, un acte qui fait preuve de la compréhension et de responsabilité dans l’exercice de ses fonctions.

A l’occasion, le ministre accompagné de mandataires de la CBCA et de notables présents à la cérémonie, a procédé à la remise des brevets à 584 lauréats du CAPA.

« Le CAPA reçoit tout le monde, les lettrés et non lettrés car il vise le changement de mentalité, la dépendance et l’auto prise en charge pour le développement durable, » a déclaré l’Honorable Vital MUHINI, Directeur du CAPA.

Il est à noter que le centre CAPA, est une initiative de la Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique(CBCA) créé depuis 1982 à Bukavu.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *