Rév. Ndemesi Musekwa Secrétaire Communautaire et Directeur du Département de l'Administration

Rév. Ndemesi Musekwa
Secrétaire Communautaire et Directeur du Département de l’Administration

I .Présentation du Département de l’Administration

1.1. Qui Sommes-nous ?

        Le Département de l’administration est l’un de huit départements de la Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique (CBCA). Ce département a comme rôle[1] de :

  • Recevoir, exploiter et expédier les documents de travail de la Communauté
  • préparer et envoyer les comptes rendus des réunions
  • Participer aux activités de recrutement et de révocation
  • Garder les documents de la Communauté et coordonner les activités administratives de la Communauté  en collaboration avec le Président Communautaire
  • Gérer le personnel de la Communauté et leurs dossiers en collaboration avec les directeurs des départements.
  • Entretenir des relations avec les institutions qui traitent les dossiers du personnel à l’instar de l’INSS, INPP, IPR…
  • Donner des propositions au Président au sujet de la révision des cahiers des charges des agents dans les départements.

Son bureau est logé dans le  bâtiment central du secrétariat général de la CBCA situé sur l’avenue Mont Goma, N° 21, Commune de Goma, en Ville de Goma, Province du Nord Kivu en République démocratique du Congo. Adresse postale : 485 Goma, Email : administration@yahoo.fr, cbca_office@yahoo.fr, site web : www.cbca-kanisa.org ; Téléphone : +243997732151 ; +243897022308.

1.2. Aperçu historique

Déjà, avant l’obtention de sa personnalité civile signée le 12 Juin 1964 par l’Ordonnance présidentielle N° 170 du Président Joseph Kasavubu, les premiers dirigeants de la communauté avait pensé à l’organisation de leur leadership de manière à ce que l’équipe dirigeante était composée de plusieurs personnes même si pendant une période, certaines ne sont pas passées par des élections et ont été injectées dans l’équipe en cas de crise. Voici comment les équipes dirigeantes étaient composées durant les cinquante trois dernières années :

De 1959-1969 :

Représentant Légal : Pasteur Lawy Bakulu Birikoliko

Premier représentant Légal suppléant : Pasteur Luc Mangolopa[1].

Deuxième Représentant Légal Suppléant : Monsieur Pierre Kahindo Tayiswika Lukuka.

Secrétaire : Monsieur Zachée Katsuva Kihimba

Trésorier : Monsieur Henri Muhindo Mwanaw’eka

De 1969-1971

Représentant Légal : Pasteur Marc Kauta Muhesi

1er Représentant Légal suppléant : Pasteur Etienne Rugamika Erahamwoba

2ème Représentant Légal Suppléant : Monsieur Joas Katsuva Mulekya Buhaka[2]

Secrétaire : Pasteur André Kambale Lubundu Nsutira

Trésorier : Monsieur Henri Muhindo Mwanaw’eka

De 1971-1974

Représentant Légal : Pasteur André Kambale Lubundu Nsutira

1er Représentant Légal suppléant : Pasteur Etienne Rugamika Erahamwoba

2ème Représentant Légal suppléant : Pasteur Timothée Muhindo Tamwasi

Trésorier : Monsieur Pierre Kahindo Mukosa Lukuka

De 1973-1974 : Tentatives de fusion de deux factions baptistes EPBK et MBK.

Représentant Légal : Jérémie Nzabanita Mujambere (MBK)

1er Représentant Légal suppléant : Pierusi Paluku Kalwaghe(EPBK)

Secrétaire : Christophe Lubango(MBK)

Trésorier : Pierre Kahindo Lukuka Mukosa Tayiswika

De 1974-1975

Représentant légal : Nzabanita (CEBK)[1]

1er Représentant  Légal Suppléant :Pierusi Paluku Kalwaghe

2ème Représentant Légal Suppléant : Joseph Muhindo Bigenza

Secrétaire : Monsieur joas Katsuva Mulekya Buhaka

Trésorier : Pierre Kahindo Lukuka Tayiswika

L’an 1974-1975 : Il ya eu une crise au sein de la Communauté. La Mission baptiste du Kivu (MBK) n’a pas accepté la décision du Ministère de la justice approuvant la décision de l’ECC de fusionner les deux cotés en conflits. Quelques temps après, Paluku Kalwaghe qui assumait les fonctions de Représentant légal  ai. a déserté et il fallait faire revenir le Rév. Etienne Rugamika Erahamwoba en qualité  d’un des Représentants légaux de la communauté Protestante baptiste (CPBK) reconnu pour assumer les fonctions du Représentant Légal.

De 1975-1976 :

Représentant Légal ai. : Rév. Etienne Rugamika

Trésorier : Monsieur Pierre Kahindo Lukuka

De 1976-1981 et 1981-1986

Représentant Légal : Pasteur André Paluku Kivikwamo

Représentant légal suppléant : Pasteur Moise Kambale Mangolopa

Secrétaire : Pasteur André Kambale Lubundu Nsutira

Trésorier : Pasteur Joseph Muhindo Bigenza

1986-1991 et 1991-1993

Représentant Légal : Rév. Dr Kakule Molo

Représentant Légal suppléant : Rév. Mauka Mathe Bulalo

Secrétaire : Pasteur André Kambale Lubundu Nsutira

Trésorier : Pasteur Joseph Muhindo Bigenza[2]

De 1993-1996

Représentant Légal : Rév. Mauka Mathe Bulalo

Trésorier :Rév. Joseph Muhindo Bigenza[3]

De 1996-2001

Représentant Légal :Rév. Mauka mathe Bulalo

Représentant Légal suppléant : Rév. Rugamika Erahamwoba[1]

Trésorier Communautaire : Mr Mirindi Kashika

Secrétaire Communautaire :Rév. Mbusa Kamabu Thaluliba

De 2001-2007

Représentant Légal :Rév. Mauka mathe Bulalo

Représentant Légal suppléant :Rév. Dr Kamabu vangisivavi

Trésorier Communautaire : Monsieur Mirindi Kashika

Secrétaire Communautaire : Monsieur Joseph Mbafumoja Tayiswika[2]

De 2007-2012 :[3]

Président et Représentant Légal : Rév.Dr Kakule Molo

Vice président et Représentant Légal Suppléant : Rév.Kambale Mangolopa

Trésorier Communautaire et Directeur du Dép. de Finances : Mirindi Kashika

Secrétaire Communautaire et Directeur du Dép.de l’Adm. : Rév. Ndemesi Musekwa.

De 2012-2017[4]

Président et Représentant légal : Rév. Dr Kakule Molo

Vice président et Représentant légal suppléant : Rév.Dr Samuel Ngayihembako

Trésorier Communautaire : Mr Mirindi Kashika

Secrétaire Communautaire : Rév. Ndemesi Musekwa

De manière générale, l’Administration de la CBCA pour être ce qu’elle est aujourd’hui est passée par plusieurs étapes liées au contexte. Tantôt le secrétaire Communautaire avait aussi le pouvoir  d’engager et de révoquer .Il agissait ainsi comme Secrétaire général de la CBCA, or cette fonction est dans les prérogatives du Président en cette période ici. Tantôt l’administration était très liée au service du Président de manière à ce que les deux utilisent le même cachet. C’est à la 25ème  AG tenue à Goma  du 14 au 19.07.2002  que les attributions de ce département ont été définies de manière plus claire voir article 127 du ROI.

En 2005, avec l’impression du cachet du département de l’Administration, le département a fonctionné comme les autres départements qui jouent le rôle de technicien du Président chacun dans son domaine.

1.3. STRUCTURE ORGANISATIONNELLE DE LA CBCA

Du point de vue organisationnel, la CBCA est constituée des organes suivants :

L’Assemblée générale : C’est l’organe suprême de la Communauté chargé de l’orientation de la politique générale de la CBCA. Elle est Constituée de délégués des postes à raison de six par

Poste et dix coptés par le Président et Représentant Légal de la CBCA en fonction de leurs compétences. Elle se réunit une fois par an en session ordinaire et aussi en session extraordinaire en cas de nécessité.

Le Comité Exécutif ; C’est l’organe qui veuille sur la réalisation des résolutions prises en assemblée générale. Cet organe est composé de délégués des postes en raison de deux personnes dont le Pasteur Surveillant et un autre membre effectif. Elle se réunit deux fois l’an pour suivi de l’exécution des décisions de l’AG et pour préparer l’AG suivante.

La Représentation Légale : C’est l’organe permanent qui s’occupe de l’exécution des résolutions de l’AG et du Comité exécutif. Cet organe est composé des mandataires et Directeurs des départements qui se réunissent une fois par mois en conseil  ordinaire de Bureau et peut se réunir aussi en conseil extraordinaire de Bureau en cas de besoin.

Les Postes ecclésiastiques : Ce sont des entités administratives constituées des Paroisses qui fonctionnent sous la supervision du Pasteur surveillant. Un Poste ecclésiastique est crée, scindé, dissous ou fusionné avec un autre poste sur décision de l’Assemblée générale de la Communauté  conformément à l’alinéa 11 de l’article 17 du ROI de la CBCA. Ses organes sont : Assemblée de Poste, le Conseil de Poste, Le Bureau de Poste (le bureau du Pasteur Surveillant).

La section : Une section est un cadre de conseil des paroisses pour étudier les questions liées à l’organisation et le développement de la section et à la vie de l’Eglise. C’est en fait, un regroupement des quelques paroisses pour faciliter  le travail. Une section est supervisée par un pasteur sectionnaire qui s’occupe de la coordination des programmes de baptême, des campagnes d’évangélisation…Un Poste organise les sections conforment au nombre des Paroisse.

La paroisse : C’est l’organe de base de la CBCA. Elle est le signe visible de l’église, corps du Christ, dans le monde. Elle rassemble tous les membres qui confessent Jésus christ comme leur seigneur et sauveur, qui sont baptisés et qui acceptent de s’unir en tant que peuple, pour adorer Dieu, enseigner les saintes écritures, annoncer la bonne nouvelle de J.C., baptiser et célébrer la sainte cène, intercéder pour les dirigeants, donner leurs biens à l’œuvre du seigneur…La paroisse se réunit en assemblée paroissiale deux fois l’an en session ordinaire mais elle peut aussi se réunir en session extraordinaire selon le besoin.

La chapelle : La paroisse est un regroupement des chapelles qui devenant grandes sont aussi élevées au rang de paroisse conformément aux critères à vigueur. La Chapelle a la même mission que la paroisse sauf quelques activités qui sont réduites selon le cas.

La CBCA est subdivisée en Postes ecclésiastiques, sections, paroisses et chapelles. Pour le moment, elle compte 18 Postes : Kitsombiro, Katwa,Bwatsinge,Bambo Buturande, Goma,Kalungu,Muku,Bukavu,Busaghala,Mambowa,Kitsimba,vayana,Maboya,Beni,Kisima,Uvira,Buyinga.Son administration est assurée par le secrétariat général qui comprend huit départements :

  • Le département de l’évangélisation, mission et vie de l’Eglise
  • Le département de Finances
  • Le département de l’Administration
  • Le département de la diaconie et développement
  • Le département de l’Enseignement
  • Le département de la santé
  • Le département des jeunes et des enfants
  • Le département femme et famille

Le département de l’Administration coordonne les services suivants : Gestion du personnel, le gardiennage, les services généraux,

2.0. LES TEXTES LEGAUX

Pour asseoir son administration, la CBCA est régie au niveau interne par : les statuts et sa personnalité civile obtenue le 12.06.1964, le règlement d’ordre intérieur, le manuel des Procédures, le règlement administratif  et au niveau externe, elle se conforme au code du travail, pour gérer les ressources humaines, au code de famille, et à d’autres conventions avec l’Etat congolais dans le domaine de la santé et de l’enseignement. La CBCA se sert aussi des comptes rendus des assemblées générales et Comités exécutifs  qui servent des documents de référence et qui fixent la ligne de conduite de la Communauté.

2.1. Les parties prenantes de la CBCA

a) Au niveau interne :

On peut distinguer :

Les organes de gouvernance : Assemblée générale, Comité exécutif, assemblée des postes, assemblée de paroisse, consistoire, réunion de diacres, Conseil de gestion ou d’administration des unités de gestion et de production.

Les organes de gestion : les mandataires (comité directeur ou représentation légale), le Bureau du Pasteur Surveillant, le bureau du pasteur de la paroisse, les agents des différentes unités de production et de gestion.

Localement nous collaborons avec les partenaires suivants : INSS, INPP, IPR et autres services de l’Etat.

b) Au niveau externe :

La CBCA se conforme aux dispositions légales de l’Etat et est membre de l’Eglise du Christ au Congo où elle collabore avec les autres Communautés. Pour réaliser sa mission, elle collabore aussi avec d’autres organisations ayant les mêmes objectifs que les siens.

c)Au niveau international :

La CBCA est membre et collabore avec des partenaires dans différents domaines

La MEU (Mission évangélique unie) : son action est focalisée sur : l’évangélisation, le développement, la diaconie, le plaidoyer et le partenariat.

PPLM/EED (Pain pour le monde et service Protestant allemand pour le développement).Ce partenaire finance le CAPA (Bukavu), l’APPJ (Kikyo-Butembo), le C PR-SAPROPI (Idjwi), PAP, le CAP Goma et le Programme de renforcement des capacités,

CBM (Canadian Baptist ministries) : s’intéresse essentiellement à l’évangélisation holistique, au développement du leadership, à la diaconie et à la sécurité alimentaire

CFGB (Canadian Food grain bank : Ce partenaire finance le projet de sécurité alimentaire de Bwito.CBM joue le rôle de trait d’union entre CBCA et CFGB.

Bwa (l’Alliance baptiste mondiale) : nous permet de travailler en réseau avec d’autres églises et organisations baptistes en Afrique et dans le monde.

CETA (la Conférence des églises de toute l’Afrique) : nous met en contact avec les autres Chrétiens d’Afrique.

Christian Aid : Notre partenaire dans le domaine de la résilience.

World vision, world relief sont des partenaires occasionnels pour les programmes d’urgences.

Jumelage : Quatre postes sont jumelés avec d’autres districts allemands. Il s’agit : Muku (Altenkirchen), Bukavu (Herne), Kalungu (Cologne), Goma (saar West).

Fondation Kivu : soutient les 14 autres postes non jumelés dans le domaine d’évangélisation, de l’éducation, de la santé, et de la promotion de la femme.

Fondation Luck stifftung d’Allemagne : soutient les activités diaconales.

2.2. La vision de la CBCA : Le département de l’Administration a la même vision, mêmes valeurs, même mission que la CBCA.

«   Transformés pour le changement, par la Parole et l’Action ».

      2.3. La mission de la CBCA

  • Prêcher l’évangile de Jésus christ pour le salut de l’homme
  • Promouvoir le bien-être humain sur le plan physique, matériel, social, émotionnel et intellectuel afin de faire face aux défis de la vie.
  • Transformer  les hommes, les femmes, les jeunes, les enfants pour en faire des agents de changement sur tous les plans dans la société.

           2.4. Les Valeurs de la CBCA.

– La paix avec tous : chaque membre est encouragé à prévenir toute situation de conflit et à chercher la réconciliation avec son prochain (Rm 12 :18).

– L’humilité dans le Leadership : chaque personne étant appelée à une responsabilité est tenue de l’exercer dans l’équité, la justice et le renoncement à soi-même (1 Pi 5 :1 -3).

– Le souci de l’excellence : En tant que chrétiens transformés par le sang de Jésus Christ, qui est notre modèle, nous sommes appelés à être guidés par le souci de la perfection dans toutes nos entreprises et ne jamais nous contenter de la médiocrité. Ainsi, nous pourrons œuvrer en bons imitateurs du Christ (2 Co 8 :7).

– La Communion dans la vérité : En tant que communauté, nous sommes conviés à vivre dans la communion et la vérité de Jésus Christ qui bannissent, toute discrimination (Jn 8 :32)

– La Compassion : Vivant dans un monde déchiré et en proie aux multiples souffrances, nous sommes conviés à œuvrer comme des agents de consolation auprès des victimes d’épreuves et événements malheureux (1 Co 16 :1).

La fidélité : A l’instar de Jésus Christ, qui est resté fidèle à sa mission, nous

Sommes aussi appelés à travailler dans la fidélité et la soumission à lui (1 Co 4 :1-2)

-7. La piété : Notre attachement sincère au Seigneur doit nous caractériser (1 Tim  4 :8)

8. L’intégrité : nous sommes appelés à garder notre identité chrétienne dans toutes les circonstances à l’exemple de Job.

             2.5. La devise de la CBCA :

L’Ordre et la bienséance (1 Co 14 :40)

            2.6. Les Symboles de la CBCA

2.6.1. Le logo

                      Le logo : Le logo de la Communauté Baptiste au centre de l’Afrique est composé d’un cercle à l’intérieur duquel :

La Bible ouverte avec les lettres grecques alpha et oméga : fondement en matière de foi, de doctrine et de conduite, utile pour enseigner et instruire (1 Tim.3 :16)

Un petit cercle symbolise l’Eglise comme une entité unie au sein de laquelle, les églises locales ainsi que les fidèles se réunissent pour accomplir les ordonnances du Christ à l’Eglise ; cette unité est fondée sur la Bible sous la direction du Saint Esprit qui enseigne et rappelle tout ce que Christ  a dit (Jean 14 :26).

La lumière qui jaillit du centre symbolise l’engagement de l’Eglise pour annoncer le message de Jésus-Christ à toutes les générations comme des flambeaux qui brillent dans le monde (Ph 2 :15 ; Mt.5 ; 14-16) qui est représenté ici par le grand cercle ;

La croix, signe du salut et de l’espérance, est le pilier qui supporte la Bible, le cercle et la lumière. Cette croix rappelle le mont Golgotha où Christ a réconcilié le monde avec Dieu et les humains entre eux.

ECC/CBCA est le signe de la Communauté.

2.6.2. Les Couleurs

La réunion du Comité Exécutif de février 2012 a retenu Trois couleurs pour sa visibilité: la couleur bleue, la couleur blanche et la couleur rouge. Cette décision a été prise après avoir remarqué que ces couleurs sont les plus utilisées sur les pancartes de la CBCA. Ces couleurs retenues seront donc utilisées sur les calicots et d’autres signes distinctifs de la CBCA. Cela n’interdit pas pour autant l’utilisation d’une autre couleur selon le besoin.

3. O. APPROCHES DE TRAVAIL DE LA CBCA.

Sur le plan administratif, la CBCA prend ses résolutions dans les Assemblées générales, les réunions du comité exécutif, les réunions de Conseil de bureau. Les réunions de conseil de Bureau sont précédées par des réunions de groupes de travail et des réunions de départements.

4. O. DIAGNOSTIC DU PASSE DE LA CBCA (D’OU VENONS-NOUS ?)

4.1. Les grandes réalisations

Dès sa genèse, la CBCA a eu de grandes réalisations dans le domaine de l’évangélisation, de la santé, de la diaconie et développement, de l’éducation et de l’encadrement spirituel de la femme.

Dans le domaine de l’administration, la CBCA s’est investie dans la recherche de l’autorisation de fonctionnement et de ses statuts, de plusieurs autres documents officiels pouvant lui permettre de travailler sans difficultés. Il s’agit de :

Arrêté royal du 12.05.1932

Ordonnance N° 170 du 14 Juin 1964

Règlement d’ordre intérieur de la CBCA adopté à l’AG du 22-27.08.1980.

Arrêté N° 78 du 10 juillet 1980

Journal officiel publiant la loi N° 004/2001

Statuts de 2009, du 15 .09.2011

Arrêté ministériel N° 713 du  11 Janvier 2006

Arrêté n° 402 du 11 Juillet 2009

Arrêté ministériel n° 6 du 09 Janvier 1967

Moniteur Congolais N°23 du 01 au 12.1964

Déclaration du 13.10.2012

Déclaration du 15.09.2011

Journal officiel N° 17 du 1er.09.2005

Journal officiel n°21 du 1er Novembre2011

Règlement administratif de la CBCA (actualisé)

Manuel de procédures de gestion

Convention de l’Eglise (ECC) avec l’Etat pour la gestion du secteur médical et enseignement,

Code du travail (mesures d’application –textes officiels

Traduction du ROI en Français

Actualisation des cahiers des charges des agents au secrétariat général et au Poste

Payement des décomptes final des agents

Affilier les agents à l’INSS

Instaurer le système d’appréciation des agents

Instaurer le système de rapport annuel pour les départements

Elaborer des canevas des différents rapports

A coté des textes officiels, la CBCA a fait un effort de payer  les décomptes finals en souffrance et systématiser les contrats de travail.

Depuis sa création, la Communauté baptiste au centre de l’Afrique a développé le sens d’organisation du travail par le placement de son personnel à la place voulue et le souci d’étendre son travail.

4.2. Les Echecs

En dépit de tout ce que la CBCA a fait comme réussite dans le domaine de l’administration, elle a  aussi eu des échecs  dus à la gestion orale du personnel, à la négligence des normes administratives, au manque  de suivi des textes légaux à tous les niveaux de gestion de la Communauté , à un leadership non préparé, au niveau bas de certains responsables…

Gestion orale du personnel : Dans quelques structures, on a remarqué des agents recrutés mais qui n’ont pas de dossier administratif. A la sortie de l’agent ou en voulant recruter de manière régulière, on s’est heurté au conflit parce que le premier recrutement n’a pas été signifié

La négligence des normes administratives : Beaucoup d’unités de gestion ont les textes légaux mais ne les exploitent pas. C’est pourquoi elles tombent dans les erreurs administratives.

Leadership non préparé : Beaucoup de gens sont  désignés à des postes sans orientation sur ce qu’ils doivent faire. Ainsi, ils commencent par un tâtonnement qui aboutit soit à une compréhension des taches ou soit à un désintéressement.

Niveau bas de certains  responsables dans les unités de gestion :

Au niveau du Secrétariat général, nous envoyons des outils de travail que certains responsables des unités de gestion ne sont pas capables d’utiliser suite à leur niveau bas.             Exemple : l’usage du manuel de Procédures,  le règlement administratif, et quelques arrêtés de la CBCA. Etc.

Les dossiers non clôturés des agents :Le payement de décomptes des cinq dernières années est une conséquence  des dossiers non clôturés des agents.

4.3 Leçons tirées :

A partir des échecs, des réalisations et difficultés rencontrées, le département de l’administration tire des leçons suivantes :

-Les textes légaux de la CBCA doivent être connus par tous les responsables des unités de gestion.

-Tout dossier du personnel doit suivre son cours normal ; C’est-à-dire le recrutement doit respecter les textes légaux mis à notre disposition.

– Tout dossier ouvert doit être clôturé jusqu’à la fin.

-La CBCA doit disposer  de module d’orientation des responsables (pasteurs surveillants, Directeurs…). Ce module devait être enseigné avant de commencer le travail.

-Le secrétariat général qui donne des outils de travail doit se rassurer que la base a la même compréhension sur l’usage de ces outils de travail.

 



[1] Rév. Rugamika meurt en 1999 avant de terminer le mandat. Il n’a pas été remplacé comme représentant légal suppléant. Cependant, le département de l’Evangélisation a été dirigé par intérim par le Rév. Paluku Lyakuna parce que le poste de Représentant Légal Suppléant était un poste de mandat.

[2] Joseph Mbafumoja est allé jusqu’au 28.12.2005, date de sa mort tragique sur la route de Rutshuru en provenance de Butembo où il avait conduit une délégation du secrétariat général partie pour les obsèques de l’épouse de Monsieur Kahindo Musongya, Conseiller d’enseignement des ECP/CBCA. Pasteur  Ndemesi Musekwa alors secrétaire de direction, a assumé l’intérim comme Directeur ai  du Département de l’Administration jusqu’aux prochaines élections où il a été élu Secrétaire Communautaire.

[3] Cette équipe a été élue dans l’Assemblée générale du 31.01. Au 04.02.2007.

[4] Cette équipe a été élue en la 34ème AG du 08 -14.10.2012.

 


[1] Nzabanita n’a pas accepté la fonction,

[2] En 1996, pasteur Lubundu est  parti aux études à la faculté de théologie de l’Institut supérieur de théologie protestante (ISTP) de Goma. Il a été remplacé par Monsieur Salathiel Khake qui a travaillé comme directeur administratif, le poste de secrétaire communautaire étant  un poste de mandat.

En 1993,Rév. Dr Kakule Molo, est appelé à travailler à la VEM à Wuppertal en qualité de missionnaire et qui sera en suite désigné, secrétaire exécutif pour l’Afrique Francophone. C’est le Rév. Mauka Mathe Bulalo qui assume son intérim.

[3] Pendant cette période, Rév. Joseph Muhindo Bigenza exerçait en même temps les fonctions de Représentant Légal Suppléant.


[1] Pasteur Luc Mangolopa est mort tôt en 1966.Le Pasteur Eraston Kakule Kaliki a été désigné pour le remplacer.

[2] Il a remplit cette fonction pendant quelques mois.


[1] Ces attributions sont consignées dans le ROI  CBCA  à la page 76 art.127

 

            EVENEMENTS HISTORIQUES DE LA CBCA

 

Cet article vise à mettre à la disposition du public beaucoup plus large, les événements de la CBCA depuis sa genèse jusqu’à nos jours. Il n’est pas exhaustif car nous nous donnons le devoir de l’enrichir grâce à l’histoire orale racontée par quelques pionniers de la CBCA et aux comptes rendus des assemblées générales. Ainsi, l’article est à actualiser au fur et à mesure que les éléments sont disponibles.

 

  • 1927 : Arrivée du missionnaire de l’Unevangelized Africa Mission (UAM) Rév. Hurlburt à Pangoma/Kitsombiro
  • 1928 : installation des missionnaires à Katwa
  • 1932 : Décret royal du 12.05.1932 reconnaissant Rév.Hurlburt P.P.R. comme Représentant et Rév. Bigelow (Normand) Suppléant pour l’œuvre d’Evangélisation, d’enseignement et des soins aux malades à Kitsombiro.
  • 1946 : Suite aux difficultés liées à plusieurs facteurs, l’Unevangelized Africa Mission (UAM) cède son œuvre à la Conservative Baptist Foreign Mission Society (CBFMS).
  • 1957 : La conservative Baptist Foreign Mission Society (CBFMS) devient « Mission Baptiste au Kivu » (MBK)
  • 1959 : suite à un conflit d’incompréhension sur la gestion participative entre autochtones et missionnaires, surtout sur la question d’éducation, un grand nombre des membres va se séparer  et créer l’Eglise Protestante Baptiste au Kivu (EPBK).
  • 1964 :L’EPBK obtient sa personnalité civile le 12 Juin 1964.
  • 1970 : Ouverture du Poste Kalungu
  • 1971 : Première ouverture du Poste Kabati (1971-1984)
  • 1972 : Ouverture du Poste Mambowa
  • 1973 : Suite aux changements de l’appellation Eglise du Christ au Congo (ECC), l’EPBK devient Communauté Protestante Baptiste au Kivu. Tentative de réconciliation de deux groupes (MBK et CPBK) et CPBK devient Communauté Baptiste au Kivu (CBK).
  • 1974 : Ouverture du Poste Muku (Mushweshwe)
  • En date du 24.08.1974 : Premières cérémonies d’ordination de 10 Pasteurs à Katwa et Inauguration du temple de la CBK.
  • 1976 : Tenue de la première assemblée générale à Goma en date du 17-21.09.1976.Deux éléments à remarquer dans cette assemblée :                   a. Les résolutions étaient numérotées, une culture qui été abandonnée pendant plusieurs années, puis ressuscitée ces trois dernières années.       b) La première assemblée était élective et les personnes suivantes ont été élues :
    • Représentant Légal : PALUKU KIVIKWAMO André
    • Représentant Légal Suppléant : KAMBALE MANGOLOPA Moïse
    • Secrétaire Communautaire : KAMBALE LUBUNDU SUTIRA André
    • Trésorier Communautaire : MUHINDO BIGENZA Joseph
  • 1982 : En date du 04.04.1982 : Inauguration du Poste Maboya par le Rév.Paluku Kivikwamo, Représentant Légal. Rév.Salathiel Kambale Musiyiro a été installé Pasteur Surveillant.
  • 1982 : La tenue de la 7è AG a été honorée par la présence de Mgr Bokeleale et Marini Bodo respectivement Président et Vice-président de l’ECC Nationale. Cette assemblée était aussi élective.
  • 1984 : Déménagement du Poste Kabati à Bambo et appellation ‘’Poste Bambo’’.
  • 1985 : Signature de la Convention de partenariat avec la VEM  décidée à la 10è AG, tenue à Goma du 09-13 Juillet 1985.-
  • 1986 : Décision d’ouvrir les Postes Kitsimba, Vayana et Beni lors de la 11ème AG du 27 au 30 Juillet 1986.
  • 1987 : Nouvelle structure des départements au Secrétariat général. Il s’agit de : Département d’Evangélisation et Vie de l’Eglise, Département de la Diaconie, Service spécialisé de la Coordination des Ecoles, Département Femme et Famille et Département des Services Administratifs. Au Total Cinq départements.
  • Ouverture du Poste Kitsimba en date du 22.02.1987

 

  • 1989 : Signature de la Convention entre CBK-CBOMB et CBK-VEM : Convention entre CBK et CBOMB), mais après amendement des textes de la Convention, elle sera signée  lors de la 14ème AG du 20 -23.07.1989
  • 1997 : CBK devient CBCA (Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique).
  • 2000 :

–  Décès du Rév. Etienne Rugamika Erhahamwoba, Représentant Légal

Suppléant de la CBCA en date du 28.04.2000 et enterrement à

Mwendo, Poste Muku.

–  L’Etat congolais reconnaît la nouvelle appellation ‘’CBCA’’.

  • 2002 : La  25ème AG crée le Département de l’Administration à diriger par le Secrétaire Communautaire. Soulignons que ce département avait été créé avec la nouvelle structure du secrétariat général lors de la 12ème AG tenue à Kirumba du 16-19.07.1987 et était nommé Département des services administratifs.
  • 2002 : En date du 17 Janvier 2002 : Destruction des installations du Secrétariat général par l’éruption volcanique. Déménagement au garage.
  • Déménagement vers un nouveau bureau le 19/03.2003 qui sera inauguré le 23.0.2003 dans la Parcelle SU 856 sur l’av. Mont Goma, Q. Les volcans, Ville de Goma, N° 21. Commune de Goma.
  • 2003 : Célébration du Jubilé de 75 ans d’Evangélisation au Kivu décidé à la 25è AG tenue à Goma en date du 14-19.07.2002.
  • 2007 : La 29è AG tenue à Butembo du 26-29.08.2007 adopte l’hymne de la Confession de foi (wimbo wa Imani yetu) composée par la Chorale Matanda/Franconphone.
  • 2011 : Du 5-9.09.2011 Inauguration du Poste Kisima-Lac par le Rév. Dr Kakule Molo, Président et Représentant Légal. Rév. Joas Muyisa Saa Sita a été installé comme Pasteur Surveillant.
  • 2012 :

–       La 34ème AG tenue à Goma en date du 08-14.10.2012 crée le Département des Jeunes et des Enfants en remplacement du Département de l’Education Chrétienne qui devient un service de l’Evangélisation, Mission et Vie de l’Eglise.

–       Ouverture du Poste Uvira en date du 19.08.2012.

La 34è AG  reconnaît l’ouverture du nouveau poste de Uvira inauguré au mois de Juillet 2012 par le Rév. Dr Kakule Molo, Président et Représentant Légal. Le Premier Pasteur Surveillant installé : Rév. Ngombera Rugombosa.

  • 2013 : Signature du Parternship agreement (2013-2017) entre CBM (Canadian Baptist Ministries) et CBCA  en date du 15.04.2013.Il s’agit d’un renouvellement de partenariat après un temps de silence dû au contexte de la guerre. Le premier partenariat était signé en 1986, voir résolutions des Assemblée Générale  n° 10 et 11 (Convention entre CBK et CBOMB), mais après amendement des textes de la Convention, elle sera signée  en 1989 (voir 14ème AG du 20-23.07.1989).
  • 2014 : Du 17-21.08.2014 : Célébration au sein de la CBCA de 50 ans des Statuts de la CBCA, 50 ans de l’Enseignement Secondaire et remise des certificats de mérite à ceux qui ont rendu des services nobles à la Communauté.
  • Août 2015 : Erection d’un nouveau temple à la paroisse CBCA Bugabo; cette activité a été faite à marge de la 36ème Assemblée générale qui a eu lieu du 23 – 27 Août 2015.
  • A suivre

    

Par Rév. Ndemesi Musekwa Moise,

Secrétaire Communautaire et Directeur du

Département de l’Administration de la CBCA