Coronavirus: l’Afrique face à la pandémie Mercredi 1er Avril

L’Afrique comptait, ce mardi 31 mars, 5 287 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 172 personnes sur le continent, selon le Centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine. En Afrique subsaharienne, les trois pays les plus touchés sont l’Afrique du Sud, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire.

  • Kinshasa toujours dans l’attente d’un éventuel confinement

Les réunions de crise se multiplient, notamment autour du Premier ministre, pour garantir l’approvisionnement de plus de 12 millions de Kinois. Les défis sont énormes dans un pays sans infrastructures et qui importe tout. Dans la capitale congolaise, le plan de contingence commence tout juste à se mettre en place. Six hôpitaux publics ont été désignés par secteur pour accueillir les malades du coronavirus.

Première difficulté : la riposte peine à faire le suivi des personnes contacts, par manque de moyens surtout, personnel, véhicules, mais aussi par manque de transparence des patients qui, pour certains, se cachent. D’autres, et notamment les personnalités publiques, premières touchées, ont rechigné à transmettre leur liste de personnes contacts.

La deuxième difficulté, et sans doute la plus importante, est celle de soigner les patients qui nécessitent une hospitalisation. Il y a une cinquantaine de respirateurs disséminés dans les établissements publics de la capitale, des problèmes d’approvisionnement en bombonnes d’air, en extracteurs et concentrateurs d’oxygène aussi qui, confient certains médecins, risquent de coûter la vie de patients.

  • Un garçon confiné tué sur son balcon au Kenya

La police kényane enquête sur la mort par balles lundi d’un garçon de 13 ans qui se trouvait sur son balcon dans un quartier populaire de Nairobi. Selon des voisins, des policiers avaient ouvert le feu pour forcer les habitants de Mathere à rentrer chez eux à l’heure du couvre-feu. L’adolescent, blessé à l’estomac, a été amené à l’hôpital où il est décédé. Dans un communiqué, l’inspectrice générale de la police, Hillary Mutyamba, parle d’une « balle perdue ».

  • Confinement généralisé en Ouganda

Lors de la sixième intervention télévisée depuis le début de la crise sanitaire, le président Yoweri Museveni a annoncé lundi un confinement de deux semaines. Le chef de l’État a justifié ces mesures en raison du manque de discipline de la population, qui avait été appelée à limiter volontairement ses mouvements. Il a critiqué le comportement des habitants des grandes villes qui se réfugient dans les campagnes. « Ils croient fuir le danger, mais tout ce qu’ils font, c’est apporter la mort aux habitants des villages », a déclaré Yoweri Museveni.

  • Le Burundi enregistre ses deux premiers cas

Le Burundi, l’un des rares pays qui n’avait pas encore recensé officiellement de cas de coronavirus, est finalement touché à son tour. Le ministre de la Santé, Thaddée Ndikumana, a annoncé ce mardi soir la découverte de deux premiers cas de contamination au Covid-19. Il s’agit de deux hommes, des Burundais âgés respectivement de 56 ans et de 42 ans. Ils étaient en consultation dans un hôpital de Bujumbura lorsque l’alerte a été donnée. Le premier rentrait du Rwanda, le second de Dubaï après une escale à Kigali, a précisé Thaddée Ndikumana, qui a rassuré sur leur état général.

source: RFI Afrique

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *