Les élèves de l’Institut Majengo de la CBCA protestent contre la disparition de leur collègue.

C’est depuis le matin du lundi 22 janvier 2018 que l’on a plus de nouvelles du jeune Kambere Mutaka Joël de 6e Math-Physique. Alors qu’il a quitté le toit parental pour se diriger à l’école, ses collègues ne l’ont pas vu à l’école et il n’est plus rentré à la maison. Jusqu’à ce jour, sa famille, aussi bien l’école n’ont aucune nouvelle de lui, si bien que son numéro téléphonique n’est plus en ligne. Après plusieurs tentatives de recherche menées par les responsables de l’école et le comité des élèves, le jeune Joël est resté injoignable. Pris de peur et poussés par un sentiment d’inquiétude, plusieurs élèves estimés à plus de 700 personnes ont décidé de descendre dans la rue et se sont dirigés jusqu’au bureau de la Coordination des Écoles de la CBCA (Secrétariat Général) situé au centre ville. Une délégation de ces élèves a été reçue par les responsables de la Coordination, en présence du commandant adjoint de la police en ville de Goma qui était envoyé par le Commissaire provincial adjoint de la PNC, se trouvant lui-même à l’extérieur du bureau de la Coordination avec une équipe de policiers et du responsable urbain de l’ANR. Ayant compris les revendications des élèves, les responsables de la sécurité ont promis qu’ils vont s’impliquer dans la recherche en vue de retrouver le jeune Joël. C’est alors que les élèves ont été sensibilisés par le Coordinateur ad intérim, Mr Kasiki de rentrer chez eux, étant donné que les autorités de la police ont promis de s’y impliquer. Par ailleurs, les élèves ont déclaré avoir déposé, par le truchement de l’un d’eux, un mémorandum au bureau du Maire de la ville pour réclamer que leur collègue soit retrouvé. Etant convaincus, les élèves sont rentrés sous l’encadrement de la police pour éviter toute atteinte à l’ordre public. Le droit à la protection étant l’un des droits fondamentaux reconnus à l’enfant, l’État a le devoir de le garantir. Enfin, Il y a lieu de louer le courage manifesté par les jeunes élèves de mener le plaidoyer par eux-mêmes pour la revendication non violente de leur droit.
Desk Communication CBCA

Nouveau  Directeur au Cabinet du Président et Représentant Légal de la CBCA

L’an 2018, 11 Janvier, il a été procédé, sous la présidence du Président et Représentant Légal de la CBCA, la remise reprise entre Me Kambale Sondirya Christian, le Directeur de cabinet sortant et Mr Muhindo Balerwa Jean-Pierre, le Directeur de cabinet entrant. Après la prière d’ouverture suivie d’une courte méditation Biblique dirigée par le Président

La parole a été donné au Directeur de Cabinet sortant qui a accueilli et encouragé son successeur, a rassuré ce dernier de sa pleine collaboration pour réussite totale dans ses fonctions nouvelles, a présenté le personnel du cabinet et lui a remis tous les outils de travail et patrimoine. Le Directeur de cabinet entrant a suivi avec un mot de remerciement au Président Communautaire et à son prédécesseur, pour le travail qu’il a pu réaliser, et s’est dit disposé de recevoir les orientations pour s’assurer d’une collaboration franche qui est le sous bassement d’un travail réussi.

C’est par un mot d’encouragement et de satisfaction que le Président et Représentant Légal a clôturé la séance, bouclée par une prière dite par le vice Président et Représentant Légal suppléant, Rév. Kambale Kimumbiro Martin. 13 personnes ont pris part à cette cérémonie de remise reprise, parmi eux les Directeurs de Départements et certains chefs de service.

Rédaction

Visite du Professeur Malien Mamadou au Centre de Développement Rural Kibututu


Mercredi 3 janvier 2017, le CEDERU-Kibututu a été honoré par la visite du Professeur Malien Mamadou. Consultant et expert en Chaine de Valeur, sa visite entre dans le cadre de suivie et d’échange avec les acteurs sur terrain. Agroéconomiste de formation, le professeur accompagne le Centre de Développement Rural KIbututu (CEDERU) dans son programme dit PCM (Petit Cultivateur Commercialise le Maïs et le Manioc). Ce projet est financé par le Partenaire Heks/Eper Suisse. La séance de travail a été honorée aussi par la présence du Chargé des Programmes chez Heks/Eper, Mr Emmanuel. Ce projet vise la promotion socioéconomique du Cultivateur du Territoire de Rutshuru en général et celui du groupement Bukoma en particulier.

Par Daniel

CBCA KAMPALA: LE JEUNE ET LA VIE EN ABONDANCE EN CHRIST

C’est le dimanche 31 Décembre 2017 que S’est clôturée la retraite spirituelle organisée par le ministère de la Jeunesse CBCA Kampala.  All Nation Theology college à Entebbe Kampala, a servi de cadre pour cette rencontre qui a réuni plus de 150 jeunes de Kampala et de la RDC du 27 au 31 Décembre 2017.

Plusieurs sujets ont été exploités par les serviteurs de Dieu, le Rev KEHYA en provenance de Nairobi et le Rev Ndungo Katheghe,  Pasteur responsable de l’extension CBCA Kampala.

La vie en abondance c’est la vie que Dieu nous donne,  et la vie c’est sa PAROLE. Le Diable vient pour voler et détruire,  mais Dieu donné la VIE. On peut mener une vie abondante en Christ si et seulement si on expérimente la transformation quotidienne.  La stagnation,  le recule, la non croissance spirituelle ne sont pas des qualités d’une vie abondante en Christ,  elles émanent de la sécheresse spirituelle,  La Non lecture de la Parole de Dieu et la négligence de la prière.  Dieu nous veut grandir spirituellement,  IL nous veut le suivre même quand nous traversons les vallées de l’ombre de la mort car,  plus nous Faisons face Aux difficultés,  plus nous approfondissons nos relations avec lui, (résumé du message.)

Plusieurs jeunes ont donné leur vie en Christ pendant cette fructueuse retraite.  Des chorales en provenance de la RDC Comme en Kampala ont agrémenté la retraite par plusieurs cantiques de Louange et adoration.  Nous citons Mr Olivier le Oint de gravi Music et Tembea na Bwana Ministry  tous en provenance de Goma, Mme Merveille Kahindo de Butembo,  Mr Pascos et Mme Luciana de Kampala.

Cette activité grandiose est une preuve pour ce que Dieu est entrain de réaliser dans la mission CBCA en Ouganda.  Que Le Seigneur soutienne son oeuvre.

Redaction

Journée Porte ouverte : Sécurité Alimentaire à Muku Sud-Kivu

Mardi 05 Décembre 2017, une journée porte ouverte a été organisée dans le Poste Ecclésiastique de Muku. Ceci entre dans le cadre du projet de sécurité alimentaire Muku, projet soutenu financièrement par Canadian Baptist Ministry (CBM) un partenaire de la CBCA. Tout a commencé par un moment d’exposés  présentés par les experts du domaine en provenance du Secrétariat Général de la CBCA à Goma dont, l’Ir agronome Makwesa, coordonateur du projet de sécurité alimentaire dans le Bwito, qui a parlé brièvement du programme de Sécurité alimentaire dans la CBCA et  culture de conservation. Dans son exposé, il alerté la population de Muku à la vigilance vis-vis de la protection du sol et de son bon entretien au quotidien, tout en mentionnant que les perturbations climatiques sont une réalité au quelle le cultivateur fait face. Il a évoqué l’étude qu’il a réalisée par rapport à la fréquence pluviométrique depuis 2014. Cette étude a prouvée que les saisons culturales ont déjà connues d’énormes perturbations d’où il ne pleut plus normalement comme cela était dans le passé. Le facilitateur a insisté sur les pratiques de l’Agriculture de conservation. C’est une technologie Agricole qui assure une productivité durable des sols à travers 3 principes fondamentaux notamment:

  • Le labour minimum;
  • La couverture permanente du sol et;
  • La rotation et/ou association des cultures

Parlant de l’évaluation participative des risques des catastrophes, Mr Donat Malemo chargé des urgences dans la CBCA a focalisé son message sur la pratique du tableau d’analyse du niveau des risques que courent les habitants, analyse qui a amené les participants à se regrouper selon leurs associations et réfléchir chacun sur les menaces du milieu d’action,  distinguer les menaces catastrophiques et critiques,  pour arriver à détecter les plus nuisibles pour afin proposer des solutions sur base des effets et des causes.

Une visité guidée conduite par le coordonateur du projet Mr James Mukwanzala a été effectuée dans les champs de démonstrations. Débuté à 9h, l’activité a pris fin à 15h par un festin suivi d’un marché occasionnel où les bénéficiaires du projet ont exposés leurs produits aux participants.

Par Hulda Vagheni

ATELIER DE FORMATION DES ENSEIGNANTS SUR LA COMMUNICATION ET L’ÉDUCATION ENVIRONNEMENTALE

Dans le cadre de l’essai  du guide de l’enseignement à intégrer les notions environnementales dans quelques cours figurant sur le programme national de l’enseignement primaire en RDC, le Centre de formation pédagogique Rudolf, servit de cadre de jeudi 23 au Samedi 23 novembre à Goma, un atelier de formation des enseignants sur la Communication et l’Education Environnementale.

Pendant trois jours,  63 enseignants des écoles primaires de la Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique (CBCA) dans la province du Nord-Kivu, ont été formés sur les méthodes d’intégration de l’éducation environnementales, afin de mieux répercuter  les  matières aux élèves de la première et la sixième année primaire.

Le but poursuivi à travers celle-ci est de voir s’intégrer les notions de l’environnement dans le cursus de l’éducation de base pour permettre aux enfants de s’acquérir la responsabilité environnementale et les intérioriser dès le bas âge.

Grâce aux essaies, les enseignants devront confronter leurs connaissances aux réalités de terrains et ainsi apporter des  améliorations nécessaires à ce processus. Au final, un lobbying national sera mené afin que les enfants de RDC apprennent à protéger la nature à partir des cours de base dispensés lors de leur formation.

Il sied de signaler que ce processus d’élaboration du guide de l’enseignant a démarré il y’a de cela 4 ans  dans les provinces de Nord et Sud Kivu. Ce processus pourrait être clôturé incessamment, une fois approuvé par le ministère de l’enseignement en RDC.

Par Hulda Vagheni

 

 

REMISE OFFICIELLE DE BATIMENTS DU CENTRE DE FORMATION PEDAGOGIQUE A LA CBCA

Cérémonie de remise officielle de bâtiments du centre Pédagogique Rudolf organisée ce mercredi 22 Novembre 2017 à Goma, les partenaires et la  CBCA se félicitent de la réalisation de ce projet de construction.

Tout a débuté par une prière d’ouverture dite par le Vice-président et RLS de la CBCA, Rév Kambale Kilumbiro.
Suivi du mot du Directeur du Département de l’Enseignement des ECP/CBCA, Monsieur KASEREKA LUTSWAMBA, il a commencé par souhaiter la bienvenue à tous les participants réunis dans la salle, tout en les remerciant d’avoir répondu à l’invitation. Ont pris part à cette cérémonie, les mandataires, les délégués de Pain pour le Monde dont parmi eux Mr Koepp accompagné de deux architectes
Une Visite guidée dans tous les bâtiments du centre a été faite par l’Ir architecte MATHE qui a donné des explications pratiques par rapport aux bâtiments et chaque service y affecté. Le centre est subdivisé de cette manière : 3 grandes salles de formation; 34 chambres d’Hébergement; u restaurant avec cuisine, service de buanderie et magasin ; Verdures : parking, pelouse, paillottes.
Mr Koepp satisfait de la réalisation de ce rêve jusqu’à ce niveau, a exprimé ses remerciements à la CBCA et aux gestionnaires du centre pour le respect des principes des objectifs poursuivis quant à la construction du centre.
Il s’est félicité du lieu du cadre de formation avant de remettre officiellement la clé au Président et Représentant Légal de la CBCA, Rév Dr Samuel Ngayihembako, qui à son tour l’a remit au Directeur des ECP CBCA qui enfin le remet au Gérant du Centre Mr Achile Muteri.
Le Président et RL ayant pris la parole, a exprimé avec joie sa gratitude envers Pain pour le Monde et plus particulier à Mr Koepp pour la volonté de bien coopérer avec la CBCA au bénéfice de la communauté. Message inspiré de la lecture de Math 16:13, il a déclaré que la CBCA via ses acteurs, va utiliser ce centre objectivement pour le bénéfice de toute la communauté, et plus particulièrement les acteurs pédagogues.
Il a enfin recommandé au Directeur du Département de l’Enseignement d’être plus coopérant avec ses agents placés à ce centre, pour faire de lui utile pour toute la société toute entière.
Un moment de remise de cadeaux a clôturé cette cérémonie avant le partager d’un repas de célébration préparé au restaurant du centre Rudolf.
Ont pris part à cette cérémonie, 54 personnes dont les mandataires de la CBCA, une représentativité de directeurs de Départements de la CBCA, quelques chefs de services du Secrétariat Général de la CBCA, les conseillers d’enseignement primaire et secondaire, les directeurs d’écoles primaires et chefs d’établissement des écoles secondaires études (Une représentativité), et les ingénieurs ayant exécuté le projet de construction.

Les élections présidentielles en RDC fixée au 23 décembre 2018

Le calendrier des élections en RDC a été publié Dimanche 05 Novembre 2017, calendrier publié par la Commission Electorale Indépendante CENI, chapeauté par son président, Corneille Nannga.
Mentionnant que ce calendrier est conforme à l’accord du 31 décembre, il a annoncé que les élections présidentielles, législatives et provinciales sont fixées au 23 décembre 2018. Les résultats provisoires de la présidentielle seront annoncés le 30 décembre 2018. Le 9 janvier 2019 seront proclamés les résultats définitifs.
La prestation de serment du président de la République est prévue au 12 janvier 2019. Les élections présidentielle, les législatives et les provinciales seront toutes organisées «une seule séquence», a-t-il précisé.
«Le calendrier que nous présentons est basé sur le principe de la rationalisation du système électoral pour réduire le coût excessif des élections», a-t-il dit.
Ce calendrier est assorti de quatre contraintes : Légales, Financières, Logistiques, Politiques et sécuritaires.
Plusieurs acteurs politiques de l’opposition juge cela comme manque de volonté.
Pour l’intégralité du calendrier, cliquez ici.

Mise en retrait du Réverend Ngombera Rugombosha Jonas, Ancien Pasteur Surveillant du Poste Uvira

Il s’appelle Rév. Ngombera Rugombosa Jonas, ancien Pasteur Surveillant du Poste CBCA Uvira. Il a pris sa retraite dans un culte riche en couleurs dirigé par le Rev Kabamba, Pastuer Surveillant du PosteBukavu le dimanche 22 octobre 2017. La cérémonie de mise à la retraite était conduite par le Rév. Kambale Kilumbiro Vice Président et Représentant Légale de la CBCA. Accompagné d’une forte équipe du secretariet Général de la CBCA dont le Tresorier Communautaire Mr Pascal Munoka et le Directeur du Département de Diaconie et de Developpement, Mr Polisi Kivava ; tout s’est passé dans le calme.
Né en 1955, le pasteur Ngombera a fait sa formation biblique à l’Institut Biblique de Katwa à Butembo Nord Kivu. Il a été le premier pasteur de la paroisse de Mulongwe à Uvira avant de devenir pasteur évangéliste du poste Bukavu. Il devient ensuite pasteur surveillant du Poste Muku avant de rentrer à Uvira comme pasteur évangéliste chargé de préparer l’ouverture du nouveau poste dont il devient le premier Révérend Pasteur Surveillant jusqu’à sa retraite aujourd’hui. Il est remplacé par le Rév. Kibwe, nommé nouveau Pasteur Surveillant de ce Poste CBCA UVIRA pendant les assises du Comité exécutif tenue un jour avant l’Assemblée Générale de la CBCA, en Août 2017.

 

Six elèves frappés par une foudre en ville de Butembo

Six élèves de l’Institut Kirimavolo frappés par une foudre ce jeudi 12 Octobre 2017 en ville de Butembo.

C’était sous une pluie forte que la foudre a frappée l’une de salles de classe de l’institut Kirimavolo communément appelé KIRIS, situé dans la vallée de Katwa en ville de Butembo. 6 élèves ont été touchés, mais aucun cas de mort n’est signalé. Les victimes ont été amenées à L’hôpital Général de Référence de Katwa pour les soins. 3 parmi eux sont déjà libéré, et les 3 restants poursuivent encore les soins. Signalons que ces derniers temps la Province du Nord Kivu connait des perturbations écologiques et plusieurs catastrophes se produisent ça et là. Dans les Bwito à Rutshuru, une pluie qui s’est abattu sur ce contré a causé la mort de deux personnes hier jeudi 10 Octobre 2017 à Bwalanda.

Redaction