Necrologie:Une nouvelle figure de proue dans la CBCA et dans le domaine de la santé s’est éteinte le matin du mercredi 29 mai 2019

Il s’agit de madame KYAKIMWA TAMWASI ABIA, psychologue clinicienne et infirmière psychiatre.

Feue KYAKIMWA TAMWASI ABIA, était responsable du Centre de Protection des Indigents et Malades Mentaux, CEPIMA après avoir presté au centre de santé MUYISA aux côtés du feu MANENO MUNGA Salvain à Butembo. Sa mort est survenue à l’hôpital général de référence de Kyondo suite à une maladie.

La servante de Dieu Feue Abia Tamwasi est une grande légende non seulement pour la CBCA et la ville de Butembo mais également du Nord Kivu et pourquoi pas de régions de grand Lacs. Elle était membre effectif du Poste Ecclésiastique de Katwa, elle est parmi les rares femmes actives qui prennent part aux assises des Assemblées Générales de la CBCA.

Avec sa grande vision de servir le peuple qui, à cause de plusieurs défis du pays, il a déjà un taux très élevé de personnes traumatisées, elle venait d’élargir son champ d’action nous citons la mise en place du CEPIMA Beni et Oicha en territoire de Beni, un milieu où se vit au même moment des tueries répétitives et touché par la Maladie à Virus Ebola.

Son dévouement, son courage et sa motivation d’être au service de personnes traumatisées et malades mentaux, resteront gravés dans les mémoires de la communauté Nord Kivutienne, plus particulièrement de la CBCA.

Elle s’éteint alors que cette ville n’avait pas encore digéré la mort de Mr MANENO MUNGA Salvain son coach, mort le 23 mai 2018 à l’hôpital général de référence de Kyondo aussi.

MEGA TOUR : La jeunesse de la Paroisse CBCA Kampala dans une sortie Evangélique

C’était ce Samedi 25/5/2019 que les jeunes de la paroisse CBCA Kampala et ceux venus d’autres églises ont effectué une sortie dénommée «Méga Tour » à Jinja Kampala au bord de la source du fleuve Nil.

Accompagnés de l’évangéliste ALI MWAMBA Colin, alors pasteur associé,104 jeunes ont participé à cette sortie à triple objectif :

– Découvrir la source du fleuve Nil et glorifier Dieu pour ses merveilles,

– Réflexion sur la relation personnelle de chaque jeune avec Dieu dans un environnement calme

– Divertissement et detraumatisation.

Les jeunes ont d’abord visité la chute ITANDA WATER FALLS puis, naviguer sur le fleuve Nil et le lac Victoria à la source du Nil avant de regagner la ville de Kampala.

Grande était la satisfaction des participants qui, en plus du divertissement et découvertes, ils ont été bénis par le messager, l’Evangéliste SAM qui a développé le thème : « Sur la terre comme au ciel » tiré de Matthieu6,10.

Dieu est vraiment merveilleux, tel est le témoignage des participants

 

Sensibilisation et formation sur le traumatisme dans la CBCA Kampala

Une délégation du Département de Diaconie et Développement/CBCA en provenance de Goma, constituée de Mr.Polisi Kivava (Directeur),J.P Kanyamunyu (Secrétaire aux projets),Mme Christine Musongya (Service de Diaconie), Mme Joséphine Kahindo Dungu (coordinatrice programme trauma intégration),et Mr. Fataki (Chauffeur du DDD) ; séjourne à Kampala pour une mission de service double depuis ce dimanche 19/5/2019 pour une mission de service double :

Premièrement c’est la sensibilisation et formation sur le traumatisme du 20-22/5/2019, rencontre qui a réunie 25 personnes dont 10 venues de la CBCA Kasese et 15 autres   de la CBCA Kampala dont les pasteurs et responsables de service. Ils ont été outillées en counseling. Rappelons que cette session s’inscrit dans le cadre du projet Trauma intégration initié par le DDD CBCA depuis Octobre 2017. La satisfaction a été grande du côté des participants.

La deuxième mission consiste à faire le suivi de l’exécution du projet ‘’Kujitegemea’’, projet financé par la Mission Evangélique Unie (MEU) partenaire de la CBCA, en faveur des réfugiés membres de la paroisse CBCA Kampala. La mise en pratique de toutes les leçons apprises sera un grand bénéfice pour l’église et tous les réfugiés résidents en Ouganda Kampala.

Redaction

Necrologie: Le Rév Pasteur Kanyitondi Gerome n’est plus

La CBCA annonce avec douleur, la mort de l’un de ses jeunes Pasteurs, Le Rév. Gerome Kanyitondi, Pasteur associé de la paroisse CBCA Matanda. Cette mort est survenue ce marcredi 15 Mai 2018, au CTE Kirimavolo. Jadis, Pasteur à Kinshasa avant d’etre muté à Butembo, il a été ordonné Rév. Pasteur en Novembre 2018 à Katwa.

De sa Biographie

Katembo Kanyitondi Gérôme. Né à katwa ( butembo), 1982, il a 37ans. Il est fils du Rév Josué Virikumutwe et de Mme Pauline vwakya, couple Pasteur retraité du poste Ecclésiastique Busaghala.

École primaire kavingu ( territoire de béni), secondaire collège Kambali ( BUTEMBO) diplômé en section littéraire. Graduat en français ISP muhangi (BUTEMBO ), licencié en français latin à l’UPN Kinshasa, licencié en Théologie Protestante UPC Kinshasa. Baptisé à kibwa ( Poste Busaghala, territoire Beni).

Il était Marié à Mme kavira pendeza Alice depuis le 16 août 2015 et laisse derrière lui deux enfants de sexe masculin.

Ordonné Rév Pasteur en nov 2018 à Katwa.

Début de la maladie le 01 mai 2019. Décédé à 37 ans le 15/05/2019 à 0h15.
Son parcours ecclésiastique : De 2010 à janv 2016: Aumônier de la jeunesse de la CBCA Kinshasa

2015 à 2017: DEA en Histoire de l’Eglise de l’UPC Kinshasa et admission aux études doctorales

2016 à 2018:
– Évangéliste Paroissial de la CBCA Kinshasa
– Évangéliste Responsable de la Chapelle CBCA Bibwa/Kinshasa
– Plusieurs fois Secrétaire des Assemblées Paroissiales de la CBCA Kinshasa
– Membres des Comités: Historique de la CBCA Kinshasa, Plan Stratégique etc.

De Mars 2017 à Juillet 2018: Membre du Collège des Pasteurs de la CBCA Butembo Centre et Candidat Pasteur

2018 à nos jours: Assistant et Aumônier à l’ULPGL Katwa

De Aout 2018 à Mai 2019: Pasteur Associé de la Paroisse CBCA Francophone Matanda

De Novembre 2018 à nos jours: Assistant du Recteur de l’ULPGL Katwa

Recyclage de secrétaires et dactylographes du Secrétariat Général de la CBCA

Il s’est tenu un atelier de formation et de renforcement des capacités des secrétaires de tous les Départements du Secrétariat Général de la CBCA en date du 27 avril 2019, au centre d’accueil TUNEKO en ville de Goma, de 8h00 à 15h. Le secrétariat est une fonction complexe vu sa diversité des tâches : d’où la redynamisation visant l’amélioration de la qualité de travail de secrétaires s’avère capitale.

Dans une méditation tirée du livre de 1 Corinthiens 15 : 58, le Révérend NDEMESI MUSEKWA Pasteur Surveillant du Poste Goma invité à cette rencontre, a exhorté les participants à l’amélioration du travail fait du jour le jour, dès lors qu’ils sont redevables à celui qui les a appelés à l’œuvre, Dieu. Il a insisté sur quelques valeurs à promouvoir dans le service : le travail dans la crainte de l’Eternel, la confiance mutuelle, la collaboration et l’excellence dans le travail. Plusieurs thèmes ont été développés notamment

  • Le secrétaire : Notion, taches et qualités par le Secom
  • Responsabilité pénale et civile d’un secrétaire par Me Jacques Nzanzu
  • Quelques astuces et outils informatiques utiles pour le secrétaire : Dropbox par l’Ir Jérémie Ndabo
  • La correspondance etc

Une continuité de séances se poursuit au secrétariat Général depuis ce 8 Mai 2019 où les secrétaires sont soumis à certains exercices et test des acquis de leur formation.

Organisé par le département de l’Administration sous la houlette du Secrétaire Communautaire Me Christian Sondirya, cette formation a connu la participation de 30 personnes hommes et femmes, bien outillés en notions de secrétaire et du Secrétariat, connaissance sur l’évolution des fonctions du secrétaire dans le temps, compréhension du rôle et tâches du secrétaire à l’ère moderne, des qualités d’un bon secrétaire et de l’expérience et les connaissances conseillées pour un secrétaire.

 

Naufrage de Kalehe: l’une de femme veuve de pasteur de la CBCA a perdu sa vie.

Elle répond au nom de Mme Faida NAKARANGA Mwamalunga né à Muganzo en 1952, veuve du feu Rév Pasteur KAKIRA Zihindula dans le Poste Ecclésiastique de Goma. Elle est parmi les victimes du naufrage du 15 Avril sur le lac Kivu, naufrage qui a perdu plus de 100 vies. Les informations à notre possession relatent qu’elle quittait Goma pour se diriger à Nyabibwe où elle restait depuis la mort de son mari.

Le boat provenait de Kituku à Goma et se rendait à Mukwidja en groupement de Mbinga Nord à Kalehe, chargé de marchandises avec à son bord plus de 150 personnes. Il a chaviré et s’est renversé aux larges de Kasunyu en groupement Buzi Bulenga aux environs de 16h locales.

Mme Faida laisse derrière elle 11 enfants dont 5 filles et 6 garçons.

La CBCA présente ses condoléances les plus attristées à la paroisse CBCA Nyabibwe et au Poste CBCA Goma pour cette triste nouvelle.

 

 

Prévention des violences sexuelles et celles basées sur le genre

Du 25 Mars au 1er Avril 2019, plus de 100 policiers et environs 300 militaires ont été sensibilisés sur le respect des droits humains, les violences sexuelles faites aux femmes et celles basées sur le genre au sein de l’armée et de la police.

Ces séances de sensibilisation tenues auprès des différentes unités de la police et de l’armée œuvrant dans la ville de Goma ont été organisées par la commission de Justice, Paix et Sauvegarde de la Création CBCA entrent dans le cadre de la prévention des violences sexuelles et celles basées sur le genre, faisant suite des recommandations issues de l’atelier de formation organisé à l’intention des quelques officiers de la police et de l’armée, en décembre 2018, au Cap Tuneko.

Tenues sous l’accompagnement du Service d’éducation civile, patriotique et action sociale (SECAS), 342ième Garnison, un service œuvrant au sein des FARDC, les unités suivantes ont été bénéficiaires, nous citons :

  • 33ième Groupement Naval (camp katindo) ;
  • PNC (district ville) ;
  • Bn PM 34ième Région militaire
  • Bn QG 34ième Région militaire
  • GMI Goma
  • 342ième Direction SECAS

Quelques policiers et militaires se sont engagés à observer désormais les règles relatives aux droits humains et respecter le genre, même jusque dans leurs foyers. Coup de chapeau à la JPSC CBCA pour ces grandes actions d’implication dans la promotion des droits humains.

Un nouveau Pasteur Surveillant dans le Poste CBCA Bambo

Il s’agit du Rév MUHINDO KATAKA Benaya, né à Bwene le 28 Juin 1979, fils du Rév Kakule Mutheho Joseph et de Mme Isevalwana Loise.

Le Rév Muhindo Kataka est marié à Kahindo Vyavugha Jeanne depuis le 28 Oct 1999, ensemble ils ont eu 6 enfants. C’est depuis ce dimanche 14 Avril 2019 qu’il est installé officiellement comme Rév Pasteur Surveillant du Poste Ecclésiastique de Bambo, en remplacement du Rév Pasteur Kambere Kilala qui poursuit actuellement ses études doctorales à L’ULPGL Goma.

Ses études :

De 1985 à 1990 : Etudes primaires à Katolo-lac où il obtint son certificat

De 1991 à1998 : Diplôme d’état en pédagogie générale à l’Institut Kisima

De 2003 à 2008 : Diplôme de licence en Théologie à L’ULPGL Goma

Le Rév Pasteur Surveillant Muhindo KATAKA a beaucoup travaillé dans le ministère de jeunes et des enfants comme moniteur dans plusieurs paroisses de la ville de Goma et kisima avant de se lancer concrètement dans le ministère pastoral. Il a également servi comme ancien de l’église, secrétaire de paroisse, responsable de chapelles francophone Kisima lac et Lukanga etc. A plus d’œuvrer également dans l’enseignement comme Instituteur et préfet d’école, il a été pasteur Evangéliste dans le Poste Kitsimba avant d’être promu Pasteur Surveillant du Poste Bambo qu’il va diriger à partir de maintenant.

Cette cérémonie d’installation tenue dimanche 14 Avril 2019 à la paroisse CBCA Kanyabayonga a été honorée par plusieurs fidèles et pasteurs de la place, plus particulièrement la présence de la délégation du secrétariat général de la CBCA dont : Le Rév Dr Samuel Ngayihembako, Président et Représentant Légale de la CBCA, Rév Kilumbiro Martin, vice-président et Représentant Légal suppléant, Rév Jonas Musamba Evangéliste communautaire ainsi que Mr Muhindo Balerwa, directeur de cabinet du Président. « Je vous exhorte donc de veiller sur votre vie spirituelle ainsi que sur celle de fidèles autour de vous », telle a été le fondement du message du Président tiré du livre d’Actes 20 :28-32, avant de passer à la bénédiction du nouveau Pasteur Surveillant du Poste Ecclésiastique de Bambo.

La femme et la mission évangélique salvatrice dans sa communauté, son église et sa famille

La Paroisse CBCA Kampala a accueilli, mercredi 27 Mars 2019, une fédération de femmes de la section CBCA dans une conférence riche en couleur autour du thème « La femme et la mission évangélique salvatrice dans sa communauté, son église et sa famille » tiré du livre de Luc 1: 26-38.

L’objectif de la rencontre était la consolidation de l’unité de l’église, favorisant les échanges de femmes dans le domaine de l’évangélisation effective et des actions de développement pour le salut de l’humanité.

69 femmes dont 34 de la Paroisse CBCA Kampala et 35 déléguées de paroisses et chapelles de la CBCA œuvrant en Kasese et Mpondwe-custom ; ont pris part à cette rencontre pleine de bénédictions. Dans son mot, le Révérend Ndungo Kateghe, pasteur responsable de la section Kampaka, satisfait de l’organisation de femmes de sa communauté, les a encouragés d’aller de l’avant tout en mentionnant que ceci ne sera pas la dernière occasion. L’église réfléchira sur les mécanismes de rendre cela un peu fréquent pour renforcer la collaboration de femmes de la CBCA en Ouganda. Sous la conduite de Mme TASIBIWE Deborah, présidente de la section kampala ; Mr Zebedayo, Evangéliste ainsi que Mr Kanduki conseiller, la rencontre a pris fin dans un climat de satisfaction de la part de tous les participants, moment arrosé par la remise de cadeaux de la part du comité de mamans de la section Kampala.

A l’occasion, le Rev Ndungo Kateghe a remis aux délégués de chaque chapelle une copie du magazine La Trompette CBCA, tout en soulevant le besoin de le traduire en Anglais car l’anglais est la langue utilisée dans les chapelles de la CBCA/secteur Kasese.

Dieu est fidèle pour ce qu’il est entrain de réaliser à travers la mission confiée à ses serviteurs placés en Ouganda.

 

La femme pour le changement climatique

« La femme doit aussi s’impliquer dans la lutte contre le réchauffement climatique »  telle a été le fondement de l’exposé de Mme Judith Mwenge, secrétaire du département femme et famille CBCA, à l’occasion des assises de l’Assemblée annuelle du Service Femme et famille du Poste Ecclésiastique CBCA Buturande situé à Kiwanja Rutshuru. Ces assises ténues au temple de la CBCA Kiwanja du 26 au 27 Mars 2019 ont rassemblées une quarantaine de femme venues de tous les coins où sont opérationnelles les paroisses du Poste notamment, le groupement de Bwisha, Binza et une partie de Bwito. Le réchauffement climatique étant un grand défi auquel font face les habitants de cette région où la plus grande partie de la population vit des activités agricoles. Prenant en compte les questions du changement climatique, les femmes se trouvent déjà face à de nombreuses difficultés pour mener à bien leurs activités domestiques et agricoles. Elles ont moins accès aux formations organisées par les coopératives agricoles, elles accèdent moins facilement au micro-financement et sont souvent ignorées dans les prises de décisions locales. De plus, comme elles sont rarement propriétaires de leurs terres, leurs droits ne sont pas reconnus le plus souvent. Quand vous mettez tout ça face à l’impact du dérèglement climatique sur les rendements agricoles et l’élevage, ça complique sérieusement le quotidien des femmes.

À cause du réchauffement climatique, les épisodes de sécheresse sont plus nombreux et plus graves, provoquant de véritables situations de famine, comme c’est le cas en ce moment en territoire de Rutshuru.

La femme jouant le plus grand rôle quant à ce, il s’avère indispensable de l’outiller et l’impliquer dans les actions de lutte contre le réchauffement climatique tel que le reboisement ainsi que d’autre initiatives de techniques agricoles plus avancées. Pour chuter, Mme JUDITH MWENGE a rappelé aux femmes leaders présentes, les règles administratives de reportage à la hiérarchie, les sensibilisants à la collecte de la bourse locale pour la promotion de l’éducation de la femme.

Présidées par Mme Kavira Kamuha, présidente du service femme et famille accompagnée de sa secrétaire Mme Aline Mashauri, les assises ont pris fin la soirée du 27 Mars avec les encouragements du Révérend Pasteur Surveillant SYAIKOMIA NGANZA, présent dans la rencontre.