LA CBCA CELEBRE LA JOURNEE MONDIALE DE LA PAIX SOUS LE THEME “LET US REDUCE OUR TRAUMA AND BELIEVE IN PEACE”

marche-3Goma 21 Septembre 2016, il était 7heures juste quand les jeunes congolais se rassemblaient tous à la grande barrière pour accueillir les jeunes du Rwanda pour célébrer cette mémorable journée de la paix au monde, initiative de la CBCA par le biais de la commission Justice Paix et sauvegarde de la création JPSC. Là on pouvait voir des banderoles, des calicaux… portant des messages de paix, de détraumatisation et de cohabitation pacifique.

Une matinée agrémentée par la fanfare de la CBCA, des jeunes habillés en blanc, différents calicots des partenaires de la CBCA… tous rassemblés au nom de la paix !

Le Maire de la Ville de Goma plante une arbre de paix

Le Maire de la Ville de Goma plante une arbre de paix

Dans le cadre de la conservation de la nature, l’une des objectifs de la JPSC, un arbre a été planté à la grande barrière par le Maire de Goma accompagné par le Président de la CBCA et plusieurs autres autorités de la place.

De la grande barrière au stade Les Volcans une marche agrémentée par la fanfare a été faite par des jeunes en grande majorité accompagnés de quasiment tous les dirigeants de la CBCA, de certains pasteurs et préfets d’écoles, de délégations des organisations partenaires de la CBCA telles que A peace of Life, The Jane Goodall’s Institute qui ont fabriqués  une colombe de la Paix à l’occasion…

les jeunes en promenade de paix

les jeunes en promenade de paix

Les jeunes éblouis de joie chantaient au rythme de la fanfare au nom de la paix sous l’étonnement de la population de Goma debout sur la route principale.

Cette marche a chutée par une grande manifestation au Stade Les Volcans où les différentes autorités de la place ont pris part parmi lesquelles le Gouverneur de Province représenté par Madame le Ministre en charge de l’éducation Adèle Bazizane, le Maire de la ville de Goma Malere Mamicho, le Bourgmestre de la commune de Goma James Nzumuka, le Chef de bureau de la Monusco…

wafalmeA cette occasion, différents mots de circonstance ont été prononcés par ces autorités politico-ecclésiastiques tous axés sur la promotion de la paix et la cohabitation pacifique. A tour des rôles, ils n’ont pas manqué de féliciter et encourager la CBCA pour cet initiative. Dans son mot de remerciement, le Révérend Docteur Molo a encouragé les jeunes et toute la population à être artisans de la paix dans cette région si meurtrie par des guerres sous toutes ses formes. A l’issu de cette manifestation, des cantiques et poèmes sur la paix ont été chantés et déclamés par les jeunes !

Ministre Adel Bazizane

Ministre Adel Bazizane

Un grand moment aussi émotionnel avec des messages de consolidation de la paix et de cohabitation pacifique entre les différentes populations de la sous-région des grands lacs et particulièrement ceux de Goma et de Gisenyi.

Un verre communiel a été partagé, pour clore cette journée, au CAP TUNEKO entre tous les manifestants !

 

La rédaction

 

Mme Kahindo Kavuo Véronique vient d’obtenir son doctorat en théologie

Mme Véronique Kavuo, directrice honoraire du Département Femme et Famille de la CBCA, vient d’obtenir son doctorat en Théologie à l’UNISA en Afrique du Sud, le 07 septembre 2016 à 18h30. Avec un intérêt particulier focalisé sur la politique dans l’Ancien Testament (plus spécialement dans les livres des Prophètes), sa thèse porte sur une lecture contextuelle du texte d’Ésaïe 9:1-6 dont l’application pratique se focalise sur les efforts de rétablissement de la paix à l’Est de la RDC.

Contactée par le service de  communication de la CBCA, elle a exprimé la joie de sa nouvelle casquette académique en ces termes :

« La rédaction d’une thèse représente des heures de travail difficile et parfois solitaire dans les salles des recherches et bibliothèques empreintes de restrictions, de règles et de rigueurs même dans l’utilisation des outils de communication. En plus de cela, l’entreprise d’une thèse peut devenir une activité de longue haleine et aussi une épopée souvent parcourue pendant l’une des époques les plus difficiles, dures et noires de l’évolution d’une étudiante qui est à la fois épouse, mère et future professionnelle scientifique.

Pourtant, le doctorat en soi est doté de vie, de créativité et d’interactions humaines. Il s’agit avant tout d’un parcours très humain, un projet plein d’influences, de réflexions, d’évolution et de liens tissés transformateurs. Il trouve une part précieuse de sa valeur dans le fait qu’il est enrichi de la contribution divine, de l’Église, des superviseurs, des collègues et collaborateurs, voire des membres de la famille.

Dr Kahindo Kavuo Véronique

Dr Kahindo Kavuo Véronique

C’est pourquoi, avec la plus profonde gratitude, je tiens à remercier tous ceux qui s’étaient sacrifiés afin que j’atteigne mon objectif : devenir Docteur en Théologie. Parmi eux, citons ceux qui m’avaient inspirée l’idée de poursuivre les études postuniversitaires, ceux qui m’avaient recommandée à la bourse de la MEU, ceux qui avaient rendu possible le commencement de mon programme postuniversitaire (Troisième Cycle) à University of South Africa (UNISA/Pretoria), ceux qui m’avaient soutenue moralement, psychologiquement, matériellement et financièrement, et ceux qui priaient pour moi et qui m’encourageaient de diverses manières.

Ainsi donc, c’est avec le concours de plusieurs que ma thèse doctorale avait été produite sous le titre: Prince of Peace for the Kingdom of Judah in Crisis: a Contextual Reading of Isaiah 9:1-6 (7) from a Perspective of Peace-Building Efforts in the Eastern Provinces of the DRC (Anglais). Dans ce travail scientifique, je m’étais appropriée l’approche méthodologique contextuelle nommée « l’Herméneutique Biblique de l’Inculturation » afin de faciliter, après une analyse exégétique d’Ésaïe 9 :1-6 (7), un dialogue entre le contexte du texte et le contexte de la partie Est de la RDC déchirée par la guerre avec pour objectif de contribuer à la promotion de la paix et de la stabilité dans la Région. Pour mieux comprendre comment j’y étais arrivée, je vous invite à lire ma thèse en entier. »

Signalons que Dr Kahindo Kavuo Véronique est enseignante à l’Université Libres des Pays des Grands Lacs (ULPGL) /Goma depuis plus de dix ans. Nous sommes convaincus que les connaissances qu’elle a acquises à l’UNISA seront au profit de l’ULPGL, de la CBCA et de toute la Région. Nous lui présentons nos vives et sincères félicitations.

La Rédaction.

 

L’Honorable Kambale Nguke Mbasa Matthias n’est plus

La CBCA a la profonde douleur de vous annoncer le décès de l’Honorable Kambale Nguke Mbasa Matthias père BIOLOGIQUE de son actuel Président et Représentant Légal le Dr Kakule Molo. Cette mort est survenue  vendredi soir 09 sept 2016 à 19h à l’hôpital Général de Katwa à Butembo. Il vient de finir sa course à l’age de 91 ans et son inhumation a eu lieu le 12 septembre en présence d’une très grande foule venue lui rendre homage.

A l’occasion du culte de consolation organisé à Katwa, le vice Président et Représentant Légal de la CBCA, le Dr Samuel Ngayihembako a prononcé un mot au nom de toute la communauté:

Mot de la CBCA à l’occasion du culte de consolation de la famille de l’Honorable Kambale Nguke Mbasa Matthias

« L’Honorable Kambale Nguke Mbasa Matthias, qui vient de nous quitter, est l’un des pionniers de la CBCA qui ont eu un grand rôle à jouer lorsque les pasteurs et fidèles autochtones au sein de la Mission Baptiste au Kivu  décidèrent de poursuivre l’œuvre d’évangélisation en tant que communauté ecclésiastique autonome, ne dépendant plus du soutien et de la direction des missionnaires venus de l’Amérique. En effet, en plus d’être Député Provincial, l’Honorable Mbasa a été surtout l’un des serviteurs de Dieu au sein de notre Communauté. En ce titre, il a eu à intervenir et à souffrir au cours de ce passage de la Mission Baptiste au Kivu à une église autonome, dirigée et soutenue par des autochtones, dénommée Eglise Protestante Baptiste du Kivu (EPBK) qui est devenue actuellement Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique (CBCA).

Celle-ci continue son œuvre évangélisatrice en respectant un principe hérité de la Mission et mis en branle par ces pionniers, qui est justement celui d’implanter de nouvelles églises ou paroisses dont les membres comprennent que c’est à eux de prendre en charge l’œuvre évangélisatrice dans laquelle ils se sont engagés. Nous nous reconnaissons donc, nous CBCA, comme fruit de leurs efforts et peines, avec ce que nous représentons comme force ou élan missionnaire qui allie l’épanouissement spirituel, moral, intellectuel, social et économique avec le développement communautaire en vue d’un salut intégral de toute la personne humaine à laquelle nous annonçons l’Evangile de Jésus Christ, Seigneur et Sauveur de tous et de chacun/chacune.

En plus de cette reconnaissance de l’œuvre de l’un des pionniers de la CBCA, nous disons notre gratitude à Dieu qui a permis à l’Honorable Mbasa de lui rendre service durant toute sa vie, avec humilité, dévouement et ténacité. Nous exprimons également nos remerciements à sa famille qui a mis au monde, éduqué et consenti d’énormes privations pour l’instruction de son fils, le Révérend Dr Kakule Molo, actuellement Président et Représentant Légal de la CBCA, lui, dont le leadership a été, pour le moins qu’on puisse dire, une véritable bénédiction pour notre Communauté ecclésiastique, pour notre Pays, la République Démocratique du Congo, qu’il a particulièrement servi, comme son père, en qualité de Député National, et pour d’autres églises membres de la Mission Evangélique Unie qu’il a également servie durant de longues années.

Ce que nous pouvons promettre aux pionniers de notre Communauté, dont l’Honorable Mbasa Matthias, c’est de poursuivre sans relâche la mission évangélisatrice, en nous inspirant de leur sagesse, dévouement et ténacité. Que Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père de toute consolation, console la famille de Kambale Nguke Mbasa Matthias. A nous tous, rappelons ces mots rassurants de l’Apôtre Paul aux Philippiens : « Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ » (Ph. 4 :7).

 

La CBCA lance un programme de détraumatisation à Katwa

Le Rév. Bahamwiti bin Nzoli, Pasteur Surveillant du Poste CBCA Katwa a posé la première pierre pour la construction d’un centre de santé sur la colline de Buhagha à Katwa le jeudi 1 septembre 2016 en présence du Directeur du Département de Diaconie et Développement, du Médecin Directeur de l’hôpital de Katwa ainsi que du pasteur et quelques fidèles de la paroisse CBCA Vuhagha. Dans son message tiré du livre de Néhémie 2 :17 – 18, le Rév. Nzoli a attiré l’attention des fidèles sur l’exhortation de Néhémie aux Juifs de Jérusalem et leur réponse spontanée pour le travail.

Ce centre qui est l’œuvre conjointe du Département de la Santé et du Département de Diaconie et Développement, va abriter les services du poste de santé actuel de Vuhagha. L’ancien bâtiment, dont l’hôpital de Katwa vient de recouvrir la toiture avec de nouvelles tôles, va servir pour le programme de détraumatisation qui commence bientôt. Selon le Directeur du DDD, ce programme est la suite logique du ministère de diaconie pour lequel les missionnaires avaient bâti la léproserie de Katwa. C’est dans le même cadre que nous avons initié le programme de diaconie pour aider les jeunes vivant avec handicap à apprendre un métier qui leur permettra de contribuer gagner un revenu pour leur bien-être. Dans le même ordre d’idée, le centre de détraumatisation va travailler en collaboration avec les centres de santé mentale pour assurer la réinsertion socio-économique aux personnes en convalescence.

Pour sa part, le Dr. Kamate, Médecin Directeur de l’Hôpital Général de Référence de Katwa s’est réjoui du fait que ce nouvel emplacement du centre de santé permet de rapprocher les soins des personnes vivant dans le quartier environnant, ce qui était la préoccupation de l’hôpital depuis longtemps. Le bâtiment actuel prévoit une salle de consultation, un laboratoire, une salle de soins, une salle de fiches et une salle d’observation. L’étape suivante permettra de construire les salles d’hospitalisation, la maternité et la pédiatrie.

Vuhagha 6C’est par la prière du pasteur de la paroisse de Vuhagha et des cantiques de louange que les fidèles de la paroisse de Vuhagha ont clôturé la cérémonie brève mais riche en promesses.

Le Révérend Katsuva Kimbesa n’est plus

Serviteur de Dieu dans la CBCA depuis 1963, le Rév Pasteur Katsuva Kimbesa a fini sa course en date du 26 aout 2016 à l’hôpital Nairobi West au Kenya où il était pour les soins. Né le 26 Aout 1939 dans le village Mutanga, le Rev Kimbesa meurt à l’âge de 77ans. Il avait un don exceptionnel de jouer à la trompette et utilisait même ses propres doigts et le son ressortait normalement.

Bref aperçu sur son ministère

Le Réverend Kimbesa a servi le Seigneur dans la CBCA de 1963 à 2008 année où il a reçu sa passion mais exerçait encore certaines activités dans différentes activités selon le besoin. Apres sa formation pastorale à l’institut Biblique de Katwa :

De 1963-1975 : Evangéliste

De 1975-1980 : Pasteur associé

De 1980 – 15 Fev 1998 : ordination à Kabenga  Lubero CBCA

De 1980-1982 : Pasteur Pasteur associé à Kitsimba Poste Kitsombiro

De 1982-1991 : Pasteur CBCA Vutsundo à Butembo

De 1991- 2002 : CBCA Kimemi

De 2002-2008 : CBCA Kalimbute lieu où il a reçu sa passion.

Marié à Kavira Muleghesania depuis le 09 Avril 1960, Dieu lui a donné 10 enfants dont 6 garçons et 4 filles l’une d’entre elles décédé.

Pour rappel, le Révérend Kimbesa est le père Biologique du Dr KASEREKA LOLWAKO ; missionnaire de la CBCA dans le cadre du partenariat avec la MEU (mission Evangélique Unie) en Tanzanie BUKOBA.

La Rédaction

 

 

L’Ev. Ass. Elias Kasereka Muhongya vient d’obtenir son diplôme de master

 

Un parcours du Master en Histoire du Christianisme

Elias 2L’Ev. Ass. Elias Kasereka Muhongya vient de decrocher son diplôme de master au Kenya à l’AIU (Africa International University).

Né le 4 février 1988, l’Ev. Elias Muhongya est passionné pour le ministère pastoral et l’enseignement universitaire, il a fait ses études primaires à l’E.P Kavisa (1995-2001) ; secondaires à l’Institut de Katwa, section : scientifique, option : Math-physique (2001-2007) ; universitaires à l’ULPGL/Goma où il a reçu le grade de licencié en Théologie Protestante, option : Histoire du Christianisme (2007-2012) et postuniversitaires à AIU/Nairobi où il vient d’être conféré le grade de Master of Arts in Church History (2014-2016). La cérémonie de collation des grades pour ses dernières études a eu lieu le 2 juillet 2016 à Africa International University à Karen-Nairobi au Kenya.

Elias Kasereka Muhongya travaille actuellement à la Faculté de Théologie de l’ULPGL/Goma comme enseignant au Département d’histoire du Christianisme et des Religions. Il est égalementst affecté à la Paroisse CBCA Kyeshero comme évangéliste et candidat à l’ordination au ministère pastoral dans la CBCA projetée pour novembre 2016.

Nous tenons à informer qu’il compte publier bientôt deux articles portant sur « L’Eglise et l’Etat Congolais : Coopération ou Exclusion ? Perspective Historique » et « Eglise, Espoir de la Société Congolaise en Proie à la Dérive Ethnique ».

La redaction

LA 37ième Assemblée Générale de la CBCA se tient à Goma

????????????????????????????????????

à gauche le Prés de l’AG, Rév. Dr Timothée Mushagalusa, à droite le Prés et RL  de la CBCA, Rév. Dr Kakule Molo

Pendant quasi une semaine, plusieurs personnes étaient mobilisées pour les assises de la 37ème Assemblée Générale de la CBCA tenue à Goma du 13 au 17 Août 2016 sous le thème ‘’Le Changement et la Guérison’’. Différents membres effectifs et autres participants venus de tous les coins où la CBCA est implantée : Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema, Kinshasa… faisaient leurs entrées dans l’enceinte de la Paroisse CBCA Goma-Ville sous le rythme de la fanfare où une prière d’action de grâce était dite en ce fait suivi du mot d’accueil du RL et Président Communautaire de la CBCA. Après différentes dispositions protocolaires, chacun se rendait alors à la place qui lui était indiquée.

La journée du samedi 12 fut principalement marquée par la tenue du Comité Exécutif, un séminaire aux nouveaux membres effectifs dont le mandat a été validé dans la dite AG et la dédicace des véhicules du Poste BAMBO et du Centre de Centre de Référence de KITSOMBIRO. Durant toute l’après-midi, les membres effectifs étaient libres d’effectuer des visites en famille avant le début des travaux proprement dits lundi 14 Août.

Le dimanche 13 fut organisé un grand culte d’ouverture solennelle de la 37ème AG dans la Paroisse CBCA VIRUNGA.

????????????????????????????????????

Les mandataires et Directeurs de Départements pendant l’acceuil au culte d’ouverture de l’AG à Virunga

Plusieurs chorales de la ville, scouts, cadettes et juniors étaient mobilisés, drapelets en mains entonnant des chants de bienvenue au rythme de la fanfare aussi présente à ce rendez-vous ! Un culte riche en couleur animé par le Rév KABAMBA, l’officiant du jour ; Mme KATSANGIRE, animatrice des chants et le Rév Dr MOLO, le prédicateur du jour. Le moment si attendu arrivé, ce fut au Président de la 36ème AG de dire le mot d’ouverture de la 37ème AG. Ainsi, c’est à partir du lundi 14 que furent tenues les assises de la dite Assemblée où le bureau fut élu et formé respectivement du Rév. MUSHAGALUSA BACIYUNJUZE Timothée : Président, Prof KAMBALE MUHYANA BAHA : Vice-Président, Rév KAMABU VANGISIVAVI : Secrétaire et de Madame KAVIRA KAMUNDU : Secrétaire-adjoint.

Au cours de cette Assemblée tenue jusque plus tard dans la soirée du mercredi 17 Août 2016, plusieurs débats et échanges avaient eu lieu avec à l’issu diverses résolutions prises dont quelques-unes que nous reprenons ici :

Azimio n°01/37ème AG/2016: kuhusu uchaguzi katika inchi yetu

  • Poste ao muungano wa Postes mbili ao Zaidi, wakishirikiana na JPSC kuunda Tume maalumu ya maandalizi ya uchaguzi,
  • Tume hizi zihorozeshe watu wachache ambao wana ushuhuda nzuri ndani na inje ya shirika letu, wanaokuwa na bahati nyingi yakuchaguliwa kwa eneo (circonscription) zao. Watu hawa wajulishwe kwa wakristo na baadaye wachaguliwe kikamilifu na wakristo wetu wote iwezekanavyo, (…)
  • JPSC idumishe mafundisho kwa ngazi zote za shirika kuhusu education civique na education électorale.
  • Somo ambazo zimetayarishwa na service JPSC zitolewe kwa wakristo ndani ya makanisa zote ili uchaguzi upitishwe katika hali nzuri,
  • Wachungaji wahamasishe wakristo kwakujihorozesha (enrolement).

Azimio n°02/37ème AG/2016: kuhusu maombi na michango kwa raia wanaishi katika eneo za vita

  • Mkutano mkuu inakumbusha na kusisitiza kwa umoja wa makanisa ya ECC ya kila juma pili ya tatu ya kila mwezi tangu saa nane hadi saa kumi (kuwe chaine de prières).
  • Maombi yazidishwe kwa wakati wowote kwa ajili ya inchi nzima na zaidi kwa ajili ya maeneo haya ya vita (Bwito, Beni, Lubero, Bunyakiri, Walikale, na Masisi).
  • Tarehe 11/09/2016 masharika zote za shirika zipange ibada maalumu ya maombi ya kufunga, wachungaji wa hamasishe vizuri wakristo kwa kutowa michango mbalimbali (pesa na vitu) kwa ajili ya wajanga katika eneo hizo;
  • Washiriki wote wa 37ème AG (wa membres effectifs) wa sahini Tamko (déclaration) ya kuonyesha uchungu wanao kwa ajili ya raia wote wanao kumbwa na jambo hilo la vita (…)

Azimio n°03/37ème AG/2016: kuhusu mafaa na umuhimu ya kuandikisha watoto kwa serkali

  • Wachungaji wa usharika wahimize wazazi kuandikisha watoto wao kwenye serkali kabla yakuwaombea baraka kanisani (dédicace d’enfant) na kila mara wazazi wanaposhukuru kanisani kuhusu kuzaliwa kwa mtoto katika jamaa;
  • Tume la JPSC ifanye utetezi mbele ya serkali ili kuandikisha watoto kiserkali ifanyika pasipo garama ya pesa kama sheria inavyo amuru (…)

Azimio n°04/37ème AG/2016: kuhusu umiliki wa kesi za kisheria kwa ngazi za majimbo

  • Kila mchungaji mwangalizi afikili uwezekano ya kuteua mwanasheria ambaye atakayekuwa mushauri kwa maswala ya sheria na kuelekeza kesi mbele ya vyombo vya sheria;
  • Katika majimbo kunakokuwa chef d’antenne wa JPSC ambaye ni mwanasheria, yule aweze kutajwa kama mushauri wa sheria (Conseiller juridique) wa jimbo;
  • Majimbo zinaweza jiunga pamoja na kuteua mwanasheria ambaye atakua nafwatilia kesi na kutoa ushauri kisheria.

Azimio n°05/37ème AG/2016: kuhusu mbinu  za umiliki na muelekeo wa mwito wa kisiasa miongoni mwa wakristo wa CBCA

  • Wachungaji wa usharika wasikubali mazabahu igeuke nafasi ya kampeni ya uchaguzi ao ya kisiasa;
  • Kama kuna mufanya siasa mugombea mukristo mwenzetu, aonyeshwe kanisani na kama ana kusudi kutoa habari za uchaguzi kwa wakristo, apewe nafasi kisha ibada (…)

Azimio n°09/37ème AG/2016: kuhusu Institut Supérieur Baptiste kuwa Centre Baptiste d’Enseignement Théologique et de Missiologie

  • Kwa hivi Institut Supérieur Baptiste iitwe “Centre Baptiste d’Enseignement Théologique et de Missiologie”
  • Katika CBETM, wanafunzi watachagua:
    • Somo za kichungaji katika Département d’enseignement biblique et théologique kwa muda wa miaka mitatu (3) na kuongeza mwaka mwengine wa stage na kuandika kitabu na ripoti ya stage. Malipo ya wanafunzi hawa yatakua zaidi ya yale ambayo tulikuwa tunaomba kwakuingia kwa IBK kwa sababu yakugaramia walimu watakaoalikwa na kusafirishwa
    • Somo za kutayarisha wamissionari katika Département de Missiologie
    • Somo za muda za kutayarisha wachungaji watarajiwa na wengine wanao hudumia kanisani (Ecole pastorale, Aumonerie, Huduma ya vijana, huduma kwa watoto (…)

Azimio n°16/37ème AG/2016: kuhusu kufungua kanisa la CBCA katika muji wa Kampala

  • Kwa kuweza kufikia kiasi ya pesa zinazohitajika kwa ununuzi wa uwanja, kumeorozeshwa visima vya mapato kama ifuatavyo: Sadaka ya pasaka 2017, Miradi ya CBCA, Marafiki wa ndani na wa inje ya CBCA, wachungaji wote wa CBCA, wafanya kazi wote wa CBCA, na waume na wake wa fanyabiashara watoe kulingana na uwezo wa. Wakristo wote wa shirika watoe kila mumoja 1$ ao zaidi kwa kushiriki mpango huu. DEVE ijitahidi kufanya mpango wa kufikia vikundi hivi mbele ya mwisho wa mwaka huu. Kwa mbinu hizo, tunataka tuamshe roho ya kimissionari kwenye wanamemba wa kanisa ili tufikie kutangaza injili katika Afrika ya kati.
  • Sadaka ya upekee itolewe kwa mwezi wa pili 2017.
  • DEVE ishugulike na kumtuma missionari pa Kampala haraka iwezekanavyo.

Azimio n°017/37ème AG/2016: kuhusu shamba mpya ya Lubumbashi

  • DEVE ichukuwe kazi hii ya shamba mpya kama nyingine. Atume Postes Bukavu, Uvira na Muku kwa kuendelesha kazi iliyokwisha kuanzishwa pa Kalemie na Lubumbashi.
  • DEVE ashugulike na kutuma mchungaji missionari pa Lubumbashi

Azimio n°19/37ème AG/2016: kuhusu uchaguzi katika Shirika letu

  • Aricles 22 na 76 zitekelezwe.

Art. 22

Kila Poste litapendekeza watu watano toka sekta (domaine) mbalimbali, sharti kuwe wanawake (mmoja ao zaidi). Mchungaji Muangalizi wa Poste ndiye mjumbe wa sita.

Art. 76

Uchaguzi wa viongozi wakuu wa shirika (mandataires) unafanyika kwa kupiga kura ya siri ao kwa makubaliano na kanuni zifuatazo:

  1. Mda wa kazi wa Prezidenti Mwongozi wa shirika unapokaribia kuisha, mwenyekiti wa mkutano mkuu, akishirikiana na kamati ya utendaji miezi sita kabla ya mkutano mkuu atatuma barua kwa Postes zote ili wapendekeze majina ya watu wanao timiza shurti za kuchaguliwa kuwa viongozi wakuu wa shirika.
  2. Kila Poste linapendekeza jina la mtu mmojja kwa kila ngazi ya uongozi.
  3. Postes peke yake ndizo zinaleta majina hayo katika ofisi ya Prezidenti Mkuu wa shirika. Mtu binafsi ao kikundi chochote hakiwezi kuleta majina.
  4. Majina yaliyopendekezwa yanatumwa katika mkutano mkuu wa shirika, ambao unaunda Tume maalumu inayochuja mapendekezo yao na kupendekeza majiina mawili kwa kila ngazi ya uongozi ili yapigwe kura.
  5. Tume hii inaundwa na mjumbe mmoja kutoka kila Poste. Ni sharti 3/5 ya wajumbe wa Tume hiyo wawe ni wachungaji na 2/5 wawe ni wakristo raia.
  6. Baada ya Tume ya uchaguzi kupendekeza majina mawili, watu wawili hao wataombwa kutoka inje ili mkutano ipate kuwachunguza. Baadae wataruhusiwa kurudi ndani ya Mkutano. Baada ya kuomba na kusoma neon la Mungu ili kutafuta mapenzi ya Mungu, wajumbe watapiga kura ya siri. Wagombea pia wana haki ya kupiga kura.
  7. Prezidenti Mkuu wa shirika, Makamu wake, Mtunza hazina na Katibu wa shirika wanaomaliza mhula wao wa kwanza ni sharti wawe miongoni mwa wagombea wanaopendekezwa na Tume.

Azimio n°27/37ème AG/2016: kuhusu ununuzi wa gari kwa ajili ya kusafirisha wajumbe kwa mkutano mkuu wa shirika

  • Mkutano mkuu umeona ni vizuri kuwa na bus kubwa inayokuwa na uwezo wa kuchukuwa watu wengi kwa pamoja na inaamuwa:
  • Ofisi kuu ya shirika iunde Commission itakayo jifunza aina (marque) ya gari na bei yake ne uwezekano wa mradi huu kisha ilete ripoti kwenye Assemblée Générale ijayo ya mwaka wa 2017.
  • Kuona uzito wa kazi zitakazo fanyika katika mwaka wa 2017 kufuatana na kumalizika kwa muhula wa wamandataires, mpango huu wa bus uwekwe katika budget ya mwaka 2018.

Avant de clôturer ces assises de la 37ème AG, les participants animés d’un même esprit ont lu et signé une déclaration

C’est très tôt dans la matinée du jeudi que les différentes délégations ont repris la route pour leur retour.

La Redaction

 

 

La Deuxième réunion Technique de la JPSC- CBCA se tient à Goma

« Transformer pour la promotion des droits humains et la préservation de la paix », thème autour du quel la Commission Technique Justice Paix et sauvegarde de la Création de la CBCA s’est réunie à Goma au Bureau du Secrétariat Général, du 26 au 29 Juillet 2016. Ces assises entrent dans le cadre d’accroitre les capacités organisationnelles ; d’évaluer l’action de la JPSC, de réfléchir sur les stratégies de mise en œuvre des programmes de la JPSC et d’être outillés en connaissances pouvant permettre de répondre efficacement aux défis des droits humains, de paix, de bonne gouvernance et de l’environnement qui se posent dans le rayon d’action de la CBCA et dans la communauté locale.

LE Rév. Dr Kakule Molo pendant l'ouverture officielle

LE Rév. Dr Kakule Molo pendant l’ouverture officielle

Dans son message d’ouverture basé sur le livre d’Esaie 58 : 6-11, le Président et RL de la CBCA,  a encouragé l’équipe à la persévérance tout en mentionnant qu’ils sont des missionnaires dans des terrains dangereux car ils ne vont intervenir que dans les endroits où les choses ne marchent pas. Il a donné cette illustration de la petite bougie dans les ténèbres pour transformer le monde. Se référant au verset 8, il dit : « nous sommes comme une lumière pour nous même mais également pour les autres. ». L’image d’une petite bougie dans une grande obscurité représente la joie transmise, les bons actes et la solution aux multiples problèmes qui constituent une grande obscurité pour le peuple congolais. La lumière d’une seule bougie peut ne pas avoir de l’impact pour éclairer toute une salle obscure. Mais lorsqu’il s’ajoute une deuxième, troisième etc ; alors petit à petit la salle sera éclairée. Il a donné cette image pour encourager les participant aller de l’avant et prendre en considération les efforts qu’ils fournissent pour contribuer à la transformation dans leurs domaines d’intervention. Petit que ce soit, plus on augmente le nombre des acteurs plus l’impact sera visible.

« La privation pour le bien être de l’autre est un don de Dieu et faire le bien pour les autres c’est une richesse pour nous. Que le travaille que vous faites puisse continuer à grandir pour devenir de plus à plus des grandes lumières que, non pas seulement notre province verra mais aussi que notre pays verra. Que cette petite lumière qui luit dans la CBCA s’agrandisse pour inspirer d’autres pour la gloire de Dieu et pour notre bien. » C’est par ces mots qu’il a déclaré ouvert ses assises de la CTJ.

Plusieurs exposés étaient au rendez-vous notamment :

  • Les mécanismes de sécurité des défenseurs des droits de l’homme
  • La problématique de l’enregistrement à l’état civil des enfants nés de viol
  • Crise du leadership en RDC 54 ans après l’indépendance : causes et perspectives
  • Etat de lieu et perspectives de quelques conflits récurrents dans le rayon d’action de la CBCA
  • La problématique du droit à la santé des pasteurs face à l’institution de la Mutuelle de santé
  • La problématique du réchauffement climatique : théories et pratiques.
  • Les stratégies de gestion et d’orientation des vocations politiques parmi les fidèles de la CBCA
  • Comment capitaliser les ressources humaines disponibles au sein de la CBCA pour la promotion de la JPSC.
  • Mise en place et fonctionnement de la clinique juridique dans la CBCA : état de lieu et perspectives

Ont pris part à ces assises 18 personnes dont 3femmes et 16 hommes de différentes provenances.

Découvrons l’ISTA Ndoluma et ses nouveaux dirigeants

La Communauté Baptiste  au Centre de l’Afrique (CBCA) se réjouit de voir se réaliser sa vision de 2006-2012 qui stipule : « …nous sommes une Communauté des hommes et des femmes affermis, encouragés et rendus capables de faire face aux défis du moment ». C’est ainsi qu’elle a contribué à la création d’un Institut Supérieur des Techniques Appliquées (ISTA/NDOLUMA). Cette Structure est une institution publique créée par l’Arrêté ministériel N°MINESURS/CABMIN/028/2008 du 22/05/2008.

Ndoluma dans l’histoire de la CBCA en particulier et du Nord Kivu en général rappelle un centre où beaucoup de leaders religieux et politiques ont été formés. Pour la Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique (CBCA), ce centre fait  sa fierté parce que c’est là le foyer générateur des leaders de différents services entre autres : Paroisses, écoles, centres de Santé…

Considérant le grand nombre d’écoles primaires et secondaires à Kitsombiro, la population de cette contrée souhaite qu’une institution supérieure pédagogique soit créée pour former des enseignants qualifiés par l’excellence de ces écoles.

Cependant les leaders qui ont intervenu d’une manière ou d’une autre pour l’installation de l’Institut Supérieur des Techniques Appliquées (ISTA) soutiennent que le contexte de la mondialisation et celui de notre pays maintenant ont plus besoin de techniciens pour notre développement. C’est dans cette perspective que l’ISTA est né à Ndoluma. Pour le moment, cette institution vient de faire quatre ans d’existence. Du début jusqu’aujourd’hui, le Comité de Gestion a été composé de la manière suivante :

Du 26 Octobre 2008 à 2015 :

  • Directeur Général : Professeur PALUKU BALERWA
  • Secrétaire Général Académique : Assistant KAMALA MUSAVULI Gamaliel
  • Secrétaire Général Administratif et Financier : Assistant KABUYAYA KHAKE Jonathan

De 2015 à nos jours :

  • Directeur Général : Professeur KASAY KATSUVA LENGA LENGA Alphonse

    Dirigeants de l'ISTA Ndoluma entourés par les mandataire s de la CBCA.

    Dirigeants de l’ISTA Ndoluma entourés par les mandataire s de la CBCA.

  • Directeur Général Académique : Chef des Travaux KABUYAYA KHAKE Jonathan
  • Directeur Général Administratif et Financier : Chef des Travaux KAMALA MUSAVULI Gamaliel

En date du 08/07/2016, les autorités de la CBCA ont eu l’occasion de réunir l’actuelle équipe dirigeante de l’ISTA afin de suivre un rapport de travail et de l’évolution de l’ISTA. C’était un plaisir pour la CBCA de s’imprégner de la réalité du terrain.

De manière brève, l’ISTA Ndoluma qui fonctionne encore dans les bâtiments de l’Institut Ushirika de Ndoluma (niveau secondaire) organise les Sections (options) suivantes :

  1. La section électricité (électricité industrielle): La finalité de cette option est de former et mettre à la disposition de la population des ingénieurs techniciens en électricité industrielle, capables d’intervenir dans la production, le transport et la distribution de l’énergie électrique. Ces ingénieurs sont ainsi capables de bobiner des moteurs asynchrones, des alternateurs, des transformateurs, et d’intervenir dans les usines et industries comme maintenanciers en électricité industrielle.
  2. Section électronique (Electronique industrielle, radiotélévision, radio transmission et commutation).

Dans cette section, l’ISTA forme des Ingénieurs techniciens capables d’intervenir dans: l’installation et maintenance en électronique industrielle; l’installation et maintenance en Radiotélévision; l’installation et maintenance des équipements de télécommunication (VSAT, BTS, antenne…); l’installation de l’Internet et la téléphonie.

  1. Section mécanique (électromécanique):L’ISTA forme des ingénieurs techniciens capables d’intervenir dans: les ateliers mécaniques, des garages pour automobiles; la fabrication mécanique (portes métalliques, ferronnerie,…); et l’ajustage des turbines pour la production du courant électrique;
  2. Section maintenance (maintenance du matériel médical): former des ingénieurs capables d’intervenir dans l’installation et la maintenance des équipements médicaux et électro-médicaux. Depuis sa création jusqu’à nos jours, l’ISTA a déjà sorti 28 finalistes dont 12 ont déjà des diplômes homologués.

Dans l’avenir, cette institution compte réaliser les activités suivantes :

  • Construire des bâtiments propres de l’ISTA
  • Doter l’institution de nouveaux équipements pour les laboratoires et ateliers
  • Enrichir la Bibliothèque physique et installer une Bibliothèque numérique
  • Doter l’Institution de moyens et infrastructures de transport et pourvoir au logement des étudiants
  • Former des enseignants qualifiés propres
  • Doter l’ISTA d’un centre de recherche (météorologie, biodiversité et environnement, énergie solaire et éolienne.

Enfin, l’ISTA Ndoluma invite les parents à envoyer leurs enfants filles et garçons à cette institution. Il invite aussi la jeunesse de partout ailleurs découvrir cette école qui a formé des ministres, des cadres religieux, des responsables des services, etc…

 

Propos recueillis par Rév. Ndemesi Musekwa

Secrétaire Communautaire et Directeur du Département de l’Administration.

Sonnette d’alarme!!! l’insécutité à Kibirizi Bwito Nord-Kivu s’annonce grandissante

Les habitants de Kibirizi (Nord-Kivu) quittent leur village pour se réfugier  à Kanyabayonga ou à  Goma, malgré les multiples assurances des autorités quant à leur sécurité. Ils redoutent d’éventuelles attaques des combattants dans leur entité. Le Révérend Misago, responsable de la Paroisse CBCA Kibirizi pour sa part, se trouve dans une situation critique où il ne sait pas comment sortir du village qui est entouré des incviques. Les sources renseignent que ses anciens de l’église ont tenté aller le prendre, mais ils se sont trouvés dans la difficulté d’accéder  lieu où se trouve le Rév. Misago et certaines personnes qui n’ont pas pu s’échapper. Rappelons que le Rév. Misago Mutayomba a été récemment l’objet d’une attaque à domicile par des personnes armées. Après que les assaillants aient terrorisé sa famille, ils ont emporté tous ses biens de valeur. Lui-même a réussi à s’échapper et à se réfugier à la paroisse de Nyanzale où il a dû recevoir des soins à la suite de cette expérience traumatisante. Un mecanisme de sauvetage serait en cours par l’autorité militaire pour essayer de sortir ces victimes de cet endroit frustrant et visé,  nous rapporte notre source.

Selon le fonctionnaire délégué adjoint du gouverneur dans la région, plusieurs familles munies de leurs biens de valeur continuent à fuir Kibirizi, craignant de nouvelles incursions des combattants armés. Ces derniers seraient en train de rôder dans cette région, indique la même source.

Les effectifs réduits des militaires basés sur place ne rassurent pas non plus les habitants, qui préfèrent se mettre à l’abri ailleurs, selon des sources locales.

Environ mille sept cents membres de la communauté Hutu, qui sont sous protection des FARDC depuis mardi 19 juillet sur une position militaire, déclarent être en difficultés. Hommes, femmes et enfants passent la nuit à la belle étoile, rapportent les mêmes sources. Ces déplacés manquent de la nourriture, faute d’accès à leurs champs.

Toutefois,  les FARDC organisent, depuis mercredi 20 juillet, l’escorte de ces déplacés jusqu’à leurs domiciles, au centre de Kibirizi, juste pour récupérer de la nourriture et quelques biens restés sur place.  
 

Des députés provinciaux du Nord-Kivu et notables de Rutshuru invitent les communautés de Kibirizi à la paix et à l’unité pour mettre fin aux hostilités qui les opposent depuis plus de deux semaines. Ils ont lancé cet appel mercredi le 20 juillet dans une déclaration à Radio Okapi.

Sept personnes ont été tuées et cinq autres blessées lors d’une incursion des hommes armés, dans la nuit du lundi 18 juillet dans cette localité de la chefferie de Bwito.

Le président de l’assemblée provinciale, Jules Hakizumwami, parle d’un «démon de haine» entretenu par une main noire, qui n’est pas encore identifiée:
«Il est déplorable que ces populations qui ont toujours partagé [une même localité], soient aujourd’hui la cible des groupes armés. Ces groupes armés n’agissent pas seuls. 

Selon certains notables de Rutshuru et membres du Baraza la Wazee, la structure qui regroupe toutes les communautés ethniques du Nord-Kivu, les tensioins entre les ethnies locales sont entretenues par quelques politiciens « en mal de positionnement», à l’approche des élections.

Déo Tusi Bikanaba, vice-président du Baraza la Wazee, estime que les conflits générés dans cette province ont toujours été entretenus par certains politiciens véreux et assoiffés de pouvoir.