La JPSC en formation des formateurs sur les techniques de résolution non violente des conflits

Pendant deux jours, soit du 17 au 18 Octobre 2019 au CAP Tuneko/Goma, différents formateurs des clubs de paix de la JPSC seront renforcés en capacités sur les techniques de la résolution non-violente des conflits.

Avec la bénédiction du Révérend Martin Kilumbiro, Vice-Président et Représentant Légal Suppléant de la CBCA, les travaux de la formation ont commencé avec une méditation qu’il a lui-même conduite, axée sur le texte biblique de 1Timothée 4,12- avec comme thème « Gagner le respect des autres en menant une vie exemplaire ».

Le modèle dont il est question dans ce passage biblique s’inscrit sur tous les aspects de la vie, la conduite, le langage, la foi, la pureté… Trouver un modèle reste un grand défi permanent actuellement au sein de l’église et bien plus dans la société entière. Ceci est aussi lié au fait que d’aucuns ne mettent pas toujours en pratique les enseignements suivis. Malheureusement, on remarque la même chose auprès de ceux qui enseignent, n’étant pas eux-mêmes capables de faire preuve de ce qu’ils enseignent aux autres. Etre telle ou telle autre personnalité requiert d’en faire preuve, de le mériter. C’est pourquoi, lorsqu’on est mis à part pour assumer une quelconque responsabilité, on a la charge non seulement de la mener parfaitement, mais aussi de se rassurer de l’accompagnement des autres puisqu’ils vous acceptent ainsi et font de vous leur modèle ; dixit le VP et RLS de la CBCA dans son message.

Exhortant les participants à suivre et à mettre en pratique toutes les matières qui seront exposées, c’est en ces mots que le Vice-Président et Représentant Légal Suppléant a enfin déclaré ouvert les travaux de la formation des formateurs. Avant la prise de la photo d’ensemble avec le Révérend Vice-Président de la CBCA, il a recommandé dans une prière, ces travaux en plus des participants à ceux-ci.

Pour comprendre le conflit et ainsi procéder à une médiation si possible, une trilogie est importante à savoir ici : la perception (cognition), les émotions, les sentiments aussi, et les actes liés au conflit. Sachant que le conflit est toujours dynamique : ce qu’il est aujourd’hui ne sera nécessairement pas identique demain, au fil des temps, des intervenants, des circonstances… le conflit prend une allure différente.

Signalons que cette formation de deux jours vise à rappeler aux formateurs les théories de base sur les conflits, les amener à comprendre les approches méthodologiques d’une médiation dans un conflit, les techniques de prévention des conflits, les aider à adopter l’approche de la communication constructive dans la médiation des conflits…

Rédaction

 

Lancement officiel de deux nouveaux projets communautaires au CPR-Idjwi Bugarula

Le Président Communautaire et Représentant Légal de la 3e CBCA était présent à Bugarula de 11 au 12 oct 2019, pour cette cérémonie de lancement officiel de deux gand projets dont : « Projet d’amélioration de l’accès aux soins et services de santé dans la zone de sante rurale d’Idjwi. »« PAASSS Idjwi » et « SECURITE ALIMENTAIRE ET DEVELOPPEMENT RURAL SUR UNE ILE A FORTE DENSITE » soit la 3e phase du Programme de Sécurité Alimentaire et la Promotion Paysanne à Idjwi SAPROPI III, sont les deux activités que cheminera le CPR Idjwi pour une durée successive de 4 mois et 3 ans dont les Objectifs consistent simultanément à Contribuer à l’amélioration de l’état de santé de façon à permettre à la population insulaire d’Idjwi , de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge dans le cadre de la  couverture sanitaire universelle ainsi que « L’AMELIORATION DES conditions de vie des populations pauvres de l’île d’idjwi ».

Au cours de ces activités, le Directeur des projets au sein du Centre de promotion Rurale à Idjwi, Monsieur Euphraim ZIRIBANCHI KIVAYAGA a présenté aux participants les objectifs à long et court terme poursuivis par chacun des projets, les parts de participation des différentes parties prenantes, les résultats attendus. Disons que plusieurs couches des sociétés ont pris part à ces activités parmi lesquelles les autorités politico-administratives et coutumières, les représentants des bénéficiaires, une forte délégation de la Communauté CBCA sous la houlette du RL le Rév. Dr Samuel NGAYIHEMBAKO MUTAHINGA, … Pour Finir, disons que le projet PAASSS qui cadre avec la Santé pour la réhabilitation et l’équipement de trois Centres Hospitaliers en territoire d’Idjwi, est appuyé financièrement par la Coopération Suisse (Direction de Développement de la Coopération DDC) tandis que le SAPROPI III par Pain Pour le Monde (PPLM, Service protestant de développement).

LE PRESIDENT ET REPRESENTANT LEGAL DE LA CBCA PARTAGE LE CŒUR DE DIEU AVEC SES AGENTS DU SECRETARIAT GENERAL  

Dans la matinée du lundi 7 octobre 2019, le Représentant légal et Président communautaire de la CBCA, Rév Dr Samuel NGAYIHEMBAKO, a posé un acte de charité envers son personnel du secrétariat général de la CBCA. C’était dans le culte se tenant habituellement chaque lundi matin, de 8h00 à 9h00’ au Secrétariat général que le premier répondant de la CBCA a partagé le cœur de Dieu avec ses agents, en leur octroyant chacun une nouvelle tasse marque CBCA, en signe de son amour et sa considération pour le service rendu au bureau central de la communauté. Ainsi, il a été observé une succession d’agents, en commençant par les mandataires, ensuite les directeurs de département, après chefs de service et sous-service et enfin le personnel d’appui et accompagnement aux différents projets.

Tous les agents se sont réjouis de ce grand acte d’amour posé par le « boss », l’une qui a préféré rester sous anonymat s’est exprimé en ces termes : « Tuna shukuru Papa Président ku iyi acte kubwa yenye ana fanya leo, kwaku tu kumbuka sisi wa agents wake. Ni signe ya amour kwetu ambayo ina tu gusa sana, na surtout que kila agent ame kuwa na opportunité yaku chukuliwa picha na Président wa shirika, opportunité ambayo hai patikane kila siku hata kama tuna fanya kazi mu offisi moya… ».

« Transformés pour le changement par la Parole et l’action », vision de la CBCA imprimée sur toutes ces tasses, le Président a profité de l’occasion, exhorter tous ses agents à se rappeler de cette transformation qui ne doit non seulement rester au niveau de paroles mais plus encore, s’appliquer dans la vie quotidienne pour influencer l’environnement de chacun par des actions qui attirent les autres à être également transformer. « Vous vous en souviendrez chaque fois, comme vous buvez également au quotidien » a-t-il conclu.

Darcy SIKWAYA

 

La CBCA célèbre la journée internationale de fentes labio-palatines

Le centre Hospitalier Bethesda communément appelé Hôpital CBCA Ndosho à Goma a célébré en cette date du 04 Octobre 2019, ensemble avec les bénéficiaires, la journée internationale de fentes labio-palatines où le monde commémore cette journée à l’honneur de toutes personnes vivant avec cette malformation faciale.

Présidée par le Directeur du Département de santé, le Dr Isaac Muyonga, la cérémonie a été honorée par plusieurs autorités politico- administratives et ecclésiastiques invités pour ce fait, parmi eux le Ministre de la santé Provincial, le délégué du président de l’assemblée Provincial et quelques députés Provinciaux, le Président et Représentant Légal de la CBCA, le doyen de la faculté de médecine de l’ULPGL, le Dr Hangi de l’HGR Virunga, le délégué de la DGDA, la délégation de l’hôpital Heal Africa, de l’OMS, de MSF etc.

SMILE TRAIN est une organisation caritative internationale pour enfants, dotée d’une approche durable et unique à un problème soluble, la fente labio-palatine. Elle a son modèle durable compris comme une devise : « apprendre à la personne à pécher », habilité le corps médical local à offrir aux enfants un traitement sans danger. Prônant ainsi le partenariat direct avec les hôpitaux locaux en vue de renforcer les capacités des professionnels de santé locaux à offrir aux enfants, dans leurs propres communautés, des services chirurgicaux et une prise en charge complète, Smile train est partenaire de la CBCA œuvrant dans ses hôpitaux l’HGR Katwa, L’HGR Virunga et le Centre Hospitalier Bethesda. Cette organisation a déjà appuyé dans la CBCA un personnel qualifié dans ce domaine dont, le Dr OBADI VITSWAMBA désormais spécialiste en chirurgie plastique.

Mme Emily, représentante de smile train, en provenance du Kenya prenant part à cette célébration, accompagnée de Mme Ivonne, coordonnatrice de smile train RDC,  a présenté sa satisfaction et ses vifs remerciements à tous les invités, à la CBCA, au personnel du centre Hospitalier Bethesda, aux bénéficiaires ainsi que leur parents ou familiers qui ont cru à cette œuvre qui vient redonner non seulement un sourire à ces vulnérables mais plus encore, redonner la fierté de vivre dans la société, offrir la possibilité à ces derniers de manger, téter facilement, parler et recouvrir un sourire, la nouvelle face. Elle a particulièrement félicité le Dr Obadi Lutswamba qui vient de finir sa spécialisation en chirurgie plastique, avec l’appui financier de smiletrain, et a encouragé un grand nombre de médecins qui peuvent le désirer, à se joindre à ce système qui forme également les orthodontistes, speech therapy focalisant sur l’entrainement au langage.

Inspirant son message du livre de Matthieu 09:35-38, le Président et représentant Légal de la CBCA, Rév.Dr Samuel Ngayihembako ému de joie de participé à cette célébration, a estimé que cette parole se concrétisé aujourd’hui par le fait qu’on se reconnait disciple de Jésus exerçant ce métier de guérison dans différentes structures sanitaires. Dans cette partie du monde, d’Afrique, du Congo ; il y avait beaucoup de croyances attribuant cette malformation à une malédiction, soit à la consommation de certains animaux par la mère. Les enfants ou personnes vulnérables étaient abandonnés à eux même. Nous pouvons comprendre ensemble avec smiletrain que, nous nous engageons comme hôpitaux, dans le ministère du Seigneur Jésus. Nous avons le devoir non seulement de soigner mais également de transmettre la vraie information pour que la communauté se débarrasse de l’ignorance et la mauvaise croyance.   Nous avons intérêt, atant que communauté ecclésiastique, de continuer à préparer des ouvriers, a-t-il martelé.

Le Dr Samuel Ngayihembako CBCA a adressé ses remerciements à Smile train pour la formation du Dr OBADI en chirurgie plastique, qui, à l’exemple de Jésus qui avait eu à marcher et parcourir les villages pour guérir ; va non seulement attendre que les malades le trouve en ville de Goma, mais comme Jésus, aller de village à village, ensemble avec d’autres chirurgiens, anesthésistes etc, soigner les malades qui sont, pour la plupart de fois retrouvés dans les milieux ruraux.

Smile train est un soulagement non seulement pour renforcer la capacité de médecins mais également la gratuité de soins qui coutaient pour une intervention, plus de 3000$ par malade.

« La qualité de soin, l’accueil et même le coût doivent nous caractériser. La moisson est grande, les ouvriers sont moins nombreux. Nous devons tous ensemble, chacun dans sa position, nous tenir la main dans la main, pour qu’il y ait assez d’ouvrier dans la moisson du Seigneur. » ; a-t-il conclu.

Prenant la parole, le ministre Provincial de la santé, au nom du gouverneur de la Province du Nord Kivu, son excellence Carly Nzanzu Kasivita, qui dans son programme quinquennal, a inscrit parmi ses priorités, l’amélioration qualitative et quantitative de la santé de la population du Nord Kivu, a salué l’appui de Smiletrain qui redonne un autre souffle aux victimes de cette malformation stigmatisante, dont souffrent plusieurs enfants, jeunes et adultes dans cette Province. C’est par ces mots qu’il a officiellement ouvert la cérémonie, remettant ainsi la machine d’anesthésie qui va servir dans cet hôpital, étape qui a été suivi d’une visite conduite par le Médecin Directeur du centre Hospitalier Bethesda, Dr Steven KISEMBO, dans la salle d’opération où sera placé cet outil.

Mentionnons que ce matériel en gaz va servir pour l’anesthésie pédiatrique et adulte avec précision du dosage ; monitoring ou surveillance du malade pendant l’anesthésie et la chirurgie. Il a également la capacité ECG, surveillance cardiaque et l’évaluation de la saturation ou concentration de l’oxygène (circulation artériel) dans le sang. Il est en même temps un tensiomètre et un défibrillateur utilisé comme électro choque pour les malades en état de crise.

Plusieurs autres activités ont suivi dont la conférence conduite par le Dr OBADI ainsi que la célébration avec les malades guéris et ceux qui sont sur la file d’attente.

 

Arrivée du corps du vaillant feu Honorable Venant Tshipasa en ville de Goma

Il était environ onze heures de ce Jeudi 19 Sept lorsque sa dépouille, l’Honorable Venant Tshipasa, est arrivé à Goma en provenance de Kinshasa, où il est décédé depuis le 07 Septembre 2019 suite à un arrêt cardiaque.

Attendu à l’aéroport Internationale de Goma, une grande caravane de Pasteurs et leaders d’églises, des Honorables et notables de la province du Nord-Kivu, de militants ainsi que de membres de sa famille biologique, a accompagné la dépouille de l’illustre disparu jusqu’à son domicilie à Goma pour un petit moment de recueillements, avant de l’amener au temple CBCA Virunga où, un culte suivie d’une veillée mortuaire ont été organisés à son honneur. Ce matin de vendredi 20 Sept 2019 aux environs de 9h45, le corps vient d’être acheminé à l’aéroport de Goma pour Butembo pour la suite de programme d’inhumation.

« Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le Seigneur ! Oui, dit l’Esprit, afin qu’ils se reposent de leurs travaux, car leurs œuvres les suivent. » Apoc 13 :14, tel a été le fondement du message Biblique donné par le Rév. Dr KAKULE MOLO, qui a encouragé le peuple de Dieu à toujours faire un effort de plaire à Dieu et accomplir un travail qui puisse continuer, même après la mort, à inspirer ceux qui restent.

Plusieurs mots de circonstances ont été lu par les autorités Politico-administratives et Ecclésiastiques, pour rendre hommage à l’illustre Baoba qui n’est plus. Des gerbes de fleurs ont été déposé par les différentes couches réunis pour ce fait.

Mme Christine.K.Musongya officiellement installée au Poste de Directrice du Département de Diaconie et Développement CBCA (DDD)

Jadis chargée du service de Diaconie, Mme Christine vient de prendre officiellement le bâton de conduite du Département de Diaconie et Développement au sein de la Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique (CBCA).

En présence de certains Directeurs de département et du personnel du DDD, la cérémonie de passation de service a eu lieu ce jeudi 12 Sept 2019 au bureau du Département de Diaconie et Développement (DDD) CBCA à Goma. Supervisée par le Secrétaire Communautaire Me Christian Sondirya, il a, dans son speech fondé sur le passage Biblique tiré du livre de Philippiens 3 :11-16, donné une exhortation selon laquelle, le Seigneur appelle ses enfants à l’importance de travailler en équipe, fruit de la réussite et à marcher dans l’unité, pour remporter le prix de la vocation céleste.

Prenant la parole, Mr Polisi KIVAVA, Directeur sortant, a présenté sa reconnaissance à Dieu et à l’équipe ayant travaillé avec lui pendant le temps que Dieu lui a confié à ce Poste de Directeur DDD. Accueillant chaleureusement la nouvelle dirigeante, il l’a encouragé à tenir fort dans toutes les circonstances. « Ce Département est très intéressant dans ce sens qu’il est la branche active de l’évangélisation avec un volet spirituel et matériel. A part le Département Femme et Famille, tu es la toute première femme à occuper ce Poste de Directrice DDD à temps plein. Avec Dieu, tu vas diriger ce Département et Dieu ne manquera pas à te tenir main forte dans les hauts et les bas », a-t-il- stipulé avant de remettre officiellement tous les outils de travail du Département.

 

A son tour, Mme Christine avec un cœur plein de reconnaissance et d’humilité, a remercié son prédécesseur pour le grand travail brillant abattu au sein de ce Département, surtout le traitement de son personnel qu’il a considéré comme ses fils et filles, facteur ayant facilité le climat de travail.

« Seulement au point où nous sommes parvenus, marchons d’un même pas », a-t-elle conclue, s’adressant particulièrement à ses collègues.

C’est dans un climat d’aisance et de satisfaction que cette cérémonie de passation de service a pris fin.

Que Dieu accompagne sa servante ainsi que son serviteur Mr Polisi Kivava qui va désormais travailler comme missionnaire de la CBCA au sein de l’organisation CBM (Canadian Baptist Ministry), l’un de partenaires de la CBCA.

 

Comm CBCA