86 arbres plantés dans la cours de l’Institut Majengo en ville de Goma

La rencontre régionale sur la promotion des valeurs protestantes et de la culture de la paix dans les écoles protestantes de la sous-région de grands lacs, tenue du 03 au 06 en ville de Goma a été sanctionnée par une activité environnementale. Il s’agit de planter les arbres dans la concession de l’Institut Majengo en ville de Goma, geste posé par  les participants à cette rencontre qui a réuni pendant 4 jours, 106 personnes dont les élèves, enseignants et experts pédagogues du Nord et du sud Kivu de la RDC et  ceux du Rwanda.

En effet à la lumière de Martin Luther, à chaque rencontre régionale dans ce projet, la protection de l’environnement est prioritaire d’où planter un arbre est un acte responsable de contribuer à la paix dans cette région de grands lacs, a dit le coordonnateur des ECP CBCA, Mr Kasereka Lutswamba dans un exposé qui a éclairci l’objectif de cette activité environnementale sur ce site tout en soulignant le fait que, préserver la nature est l’une des valeurs protestantes. Prenant la parole, le Rév Pierre Claver Nkurunzinza du Rwanda a rappelé que la biodiversité comprend les espèces animales et végétales, et a insisté sur le fait qu’il y a interaction harmonieuse entre l’homme et la nature. En protégeant la nature, on se protège soi-même. Depuis la création, l’homme a été créé en dernier lieu non par hasard ; l’homme dépends plus de la nature. L’air que l’humanité respire dépend des arbres d’où, l’homme ne peut pas vivre sans la nature mais la nature peut exister sans l’homme.  « Il a toujours été traité insensée, toute personne qui peut couper la branche sur laquelle il est assis. » A-t-il conclu

86 arbres fruitiers et autres espèces dont les goyaviers, les avocatiers, le pommier ont été plantés dans la concession de l’institut Majengo et CBCA Katoyi qui d’après son histoire présentée par son chef d’établissement Mr Nzughundi, cette école est opérationnelle depuis 1977 et a déjà produit plus de 1300 diplômés.

Cette activité a été suivie par une cérémonie de clôture au centre de formation pédagogique, lieu où s’est tenue la rencontre. Elle a été honorée par plusieurs autorités politico-administratives et ecclésiastiques parmi eux l’envoyé du ministre Provincial Mme Adel Bazizane, ministre de l’éducation, de la jeunesse et des enfants ; des inspecteurs de la province du Nord Kivu, de Révérends Pasteurs parmi eux le Rév. Dr Samuel Ngayihembako, Président et représentant légal de la CBCA. . Faut-t-il mentionner qu’à plus des modules de la formation distribués à chaque école représentée, tous les 75 élèves présents dans la rencontre ont reçus chacun un dictionnaire anglais-français, cadeau de la coordination des écoles conventionnées protestantes de la CBCA pour renforcer les capacités linguistiques de cette pépinière.

Après différents mots, la remise de certificats et des cadeaux ont bouclés cette activité dans une ambiance de danses culturelles de divers tributs de la région de grands lacs, danses présentés par les élèves.

Par Hulda Vagheni

La rencontre régionale sur la promotion des valeurs protestantes et de la culture de la paix dans les écoles protestantes de la sous-région de grands lacs, tenue du 03 au 06 en ville de Goma a été sanctionnée par une activité environnementale. Il s’agit de planter les arbres dans la concession de l’Institut Majengo en ville de Goma, geste posé par  les participants à cette rencontre qui a réuni pendant 4 jours106 personnes dont les élèves, enseignants et experts pédagogues du Nord et du sud Kivu de la RDC et  ceux du Rwanda.

En effet à la lumière de Martin Luther, à chaque rencontre régionale dans ce projet, la protection de l’environnement est prioritaire d’où planter un arbre est un acte responsable de contribuer à la paix dans cette région de grands lacs, a dit le coordonnateur des ECP CBCA, Mr Kasereka Lutswamba dans un exposé qui a éclairci l’objectif de cette activité environnementale sur ce site tout en soulignant le fait que, préserver la nature est l’une des valeurs protestantes. Prenant la parole, le Rév Pierre Claver Nkurunzinza du Rwanda a rappelé que la biodiversité comprend les espèces animales et végétales, et a insisté sur le fait qu’il y a interaction harmonieuse entre l’homme et la nature. En protégeant la nature, on se protège soi-même. Depuis la création, l’homme a été créé en dernier lieu non par hasard ; l’homme dépends plus de la nature. L’air que l’humanité respire dépend des arbres d’où, l’homme ne peut pas vivre sans la nature mais la nature peut exister sans l’homme.  « Il a toujours été traité insensée, toute personne qui peut couper la branche sur laquelle il est assis. » A-t-il conclu

86 arbres fruitiers et autres espèces dont les goyaviers, les avocatiers, le pommier ont été plantés dans la concession de l’institut Majengo et CBCA Katoyi qui d’après son histoire présentée par son chef d’établissement Mr Nzughundi, cette école est opérationnelle depuis 1977 et a déjà produit plus de 1300 diplômés.

Cette activité a été suivie par une cérémonie de clôture au centre de formation pédagogique, lieu où s’est tenue la rencontre. Elle a été honorée par plusieurs autorités politico-administratives et ecclésiastiques parmi eux l’envoyé du ministre Provincial Mme Adel Bazizane, ministre de l’éducation, de la jeunesse et des enfants ; des inspecteurs de la province du Nord Kivu, de Révérends Pasteurs parmi eux le Rév. Dr Samuel Ngayihembako, Président et représentant légal de la CBCA. . Faut-t-il mentionner qu’à plus des modules de la formation distribués à chaque école représentée, tous les 75 élèves présents dans la rencontre ont reçus chacun un dictionnaire anglais-français, cadeau de la coordination des écoles conventionnées protestantes de la CBCA pour renforcer les capacités linguistiques de cette pépinière.

Après différents mots, la remise de certificats et des cadeaux ont bouclés cette activité dans une ambiance de danses culturelles de divers tributs de la région de grands lacs, danses présentés par les élèves.

Par Hulda Vagheni

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *