Rôle des medias dans la Riposte contre la maladie à Virus Ebola

Goma, 07 mars 2019,les professionnelles de medias œuvrant au chef-lieu de la province du Nord-Kivu ont échangé jeudi au tour de leur rôle à jouer dans la riposte contre la maladie à virus Ebola, au cours d’un café de presse organisé par le collectif des radios et télévisions communautaires du Nord-Kivu, Coracon, avec l’appui d’Internews et de l’USAID.

Cette rencontre a permis aux professionnels des médias de comprendre l’importance de leur contribution dans la réduction de la violence observée dans certaines contrées contre la riposte.

L’implication des journalistes des journalistes dans la riposte à travers des reportages en consacrant plus d’espaces à Ebola ainsi que la prise de conscience de la sensibilité de ce sujet en évitant des conflits, tels sont les engagements pris par les participants ; l’objectif principal étant de conscientiser la communauté pour non seulement éradiquer la maladie mais aussi pour stopper sa propagation vers des zones non encore affectées.

Les participants au café de presse élargi aux délégués de la société civile ainsi qu’aux officiels, ont formulé des recommandations pertinentes visant à faire participer activement les hommes et les femmes des medias dans la riposte contre la maladie à virus Ebola et ainsi se constituer en une barrière contre les folles rumeurs souvent à la base de la résistance.

La diffusion d’une information de qualité citant les sources autorisées, l’organisation des formations spécifiques sur la maladie à virus Ebola, l’élargissement de la sensibilisation dans les milieux scolaires et universitaires ; la tropicalisation du message à diffuser ,sont entre autres les recommandations formulées par les journalistes qui ont été appelés à donner le meilleur d’eux-mêmes pour obtenir l’engagement de toute la communauté pour freiner cette épidémie.
La CBCA représentée par sa chargée de communication a partagé les experiences des efforts deja fournis par leglise a traver son departement de Santé, pour la zone de Beni, Butembo et ses environs, ainsi que Goma.

Pour Jaques Kakule Vagheni, président du Coracon/Nord-Kivu, le journaliste ont un grand rôle à jouer par le fait qu’il constitue un trait d’union entre les décideurs et la communauté ; d’où la nécessité de l’impliquer dans la sensibilisation à tous les niveaux d’interventions.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *