Une rétrospective pour un nouvel élan, le Secrétariat Général de la CBCA en réunion d’évaluation de l’an 2019

Une réunion d’évaluation de l’an 2019 se tient au bureau du Secrétariat Général de la CBCA à Goma, réunissant tous les Directeurs de neufs Départements de la CBCA ainsi que les chefs de services. Réunion étalée sur deux jours à partir de ce 27 Janvier 2020, elle vise à évaluer le niveau d’exécution des activités planifiées pour l’an 2019, les résultats atteints et les défis rencontrés.  Cette réunion servira de lumière pour que l’Eglise se fixe sur un nouveau départ pour cette année 2020.

Débutée par une méditation Biblique tirée du livre de Marc 1 : 14-15, le Rd Dr Samuel Ngayihembako, Président et RL CBCA, qui a dirigé cette étape, a exhorté les participants à toujours se rappeler que le royaume de Dieu approche. « Jésus n’était pas un faiseur des miracles, il était prédicateur. Nous sommes ses serviteurs, donnons le meilleur de nous-même pour prêcher l’Evangile à travers tout ce que nous partageons, planifions et réalisons». C’est par ces mots qu’il a chuté par une prière ouvrant officiellement cette réunion d’Evaluation.

Pour ce premier jour, quatre départements vont partager ses informations nous citons le Département de Diaconie et Développement, Santé, Enseignement et enfin le Département Femme et Famille.

Rappelons que toutes ces présentations tourneront autour des activités réalisées, dans chacun de sept axes stratégiques de la CBCA suivants : Evangélisation qualitative et quantitative, formation intégrale, développement et promotion humaine, mobilisation et gestion des ressources, renforcement des capacités opérationnelles de la CBCA, promotion du genre et des droits humaines, Protection de l’environnement.

2020 s’annonce déjà bien, les leaders restent motivés pour concrétiser la mission intégrale de l’Eglise, se rassurant principalement, dans tous les domaines, du développement du thème de l’année 2020 « être disciple pour faire des disciples » qui n’est autre que «  Etre transformés pour transformer », vision 2015-2024 pour la CBCA.

L’un de grands Bibliothèques de la CBCA s’éteint

LA CBCA PLEURE UN DE SES PIONIERS : LE REVEREND KAMBALE  SYAYITSUTSWA

 Le Rév.KAMBALE SYAYITSUTSWA Pierre n’est plus. Il s’est éteint le lundi 06 janvier 2020  à Butembo. Il a fini sa course à l’âge de  81 ans, après   avoir  longuement servi le Seigneur au sein de la CBCA comme Pasteur dans plusieurs paroisses et Postes Ecclésiastiques.

Né  le 25 février 1938, fils de Nguru BALERWA, Rév. SYAYITSUTSWA  a assumé plusieurs responsabilités : D’abord ancien de l’Eglise des paroisses Kitsombiro, Butembo cité, et Kalimbute, il fut pasteur à la paroisse  Vutsundo dans le Poste ecclésiastique de Katwa, paroisse Kanyabayonga dans le poste ecclésiastique de Bambo, paroisse Buramba dans le poste ecclésiastique de Buturande . Il a été membre du comité exécutif de la CBCA  au compte des postes ecclésiastiques de Mambowa, Bambo et Buturande. Rév. SYAYITSUTSWA a assumé d’autres fonctions telles que aumônier de l’Union des  jeunes  protestants, orateur dans la conférence de BURUNGU en 1959 ,l’un des artisans de la lutte pour la reconnaissance des écoles de la CBCA, membre de la commission de ministère, l’un des traducteurs de la 2ème version de la Bible en Kinande  sous la direction du missionnaire Paul HURLBURT, encadreurs des petits groupes, conseiller et réconciliateur, attaché au ministère de réconfort…

Le Rév. SYAYITSUTSWA est aussi auteur de certains ouvrages comme : le mariage au carrefour des cultures, kufika kwa missionnaire HURLBURT ku zone ya lubero, Wajane katika Biblia,Kazi ya wazee wa kanisa,mayatima kanisani.   

Mort le 06 janvier 2020 Rév. SYAYITSUTSWA a été mis en terre le 09 JANVIER 2020 au cimetière pastoral de KITSOMBIRO. C’est donc un baobab qui se croule. Que puisse donc Dieu  consolé tous les fideles de la CBCA et les membres de la famille du regretté.

1000 ménages des déplacés bénéficient d’une assistance humanitaire par la CBCA

1000 ménages de déplacés de guerre ont bénéficié d’une assistance humanitaire constituée des vivres et non vivres dont le riz, haricot, sel, pagnes, savon, kits hygiéniques pour femme et dispositifs de lavage de mains dans les sites de concentration.

Cette aide humanitaire leur a été fournie par la CBCA à travers son Département de Diaconie et Développement DDD, avec l’appui financier de la Mission Evangélique Unie (UEM), Canadian Baptist Ministry (CBM), Luck Stiftung et une bonne contribution des Postes Ecclésiastiques de Goma, Katwa et Beni.

Le Président et Représentant Légal de la CBCA, Révérend Dr Samuel présent à Beni pour la même cause qui entre dans le cadre de compatir avec la population de Beni et ses environs, victime des massacres depuis les décennies ainsi que de la Maladie à Virus Ebola qui ravage le peuple de Dieu depuis plus d’une année, a donné un message de consolation, de paix et d’espoir à ces victimes rassemblés au temple CBCA Tamende jeudi 02 Janvier 2020, avant de lancer officiellement la campagne de distribution pour  les 1000 ménages repartis en 3 sites Mangina, Oicha, et Beni Ville.

« Mais dans tous ces combats, celui qui nous a tant aimés est près de nous ; avec lui nous restons vainqueurs et nous allons de victoire en victoire. Oui, j’en ai l’absolue certitude : rien ne pourra nous arracher à l’amour de Dieu : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les puissances infernales, ni les dangers présents ni l’incertitude de l’avenir ; aucune autre force de l’univers, qu’elle vienne d’En–Haut ou de l’Abîme, aucune autre créature, non, rien au monde ne peut mettre de séparation entre nous et l’amour que Dieu nous a témoigné en Jésus–Christ notre Seigneur et dont nous jouissons en communion avec lui. »Romain 8 : 37-39, a-t-il conclu par ce passage.

Dans ces propos à Oicha, Mme Christine Musongya Directrice du Département de Diaconie et de Développement prenant la parole au nom du représentant de la  CBCA, a expliqué que ce don s’inscrit dans le cadre de soulager tant soit peu les déplacés qui ont fui leurs habitations pour vivre dans des familles d’accueil et des sites d’hébergement à cause de l’insécurité et massacres perpétrés par les rebelles ADF-NALU, en territoire de Beni.

« Nous disons vraiment condoléances à toute la population d’Oicha et du territoire de Beni en général,  victimes des atrocités des ADF depuis des années. Nous sommes vénus avec une petite aide, mais notre Dieu d’amour qui est au contrôle de tout s’occupera d’eux au quotidien car il est Emmanuel, Dieu avec nous ».explique-t-elle.

Mentionnons que c’est sous la coordination de la délégation du Secrétariat Général de la CBCA venue de Goma, composée de Mme Christine Musongya Directrice DDD, Mr Donat Malemo chargé de Diaconie et Mr Jean-pierre Kanyamunyu chargé de programme que ces activités ont été réalisées. Elle s’est rendue à Maboya pour assister les pasteurs déplacés de guerre qui y sont hébergés.