SEPACA, et voilà on y est

Le *Séminaire des Pasteurs de la CBCA* (SEPACA)  a bel et bien commencé dans une cérémonie pleine de beauté qui s’est déroulée hier à la Paroisse de Virunga.

Tout a démarré avec le rassemblement des serviteurs de Dieu comptés en centaines à la Paroisse Franco-anglophone Goma-Ville après les cultes dans differentes paroisses de la place. Plus de 770 pasteurs et Évangélistes (selon les statistiques d’hier) ont participé à un défilé qui avait pour objectif de continuer à proclamer la présence de Dieu permi nous. Tous sont habillés en bleue, l’une de trois couleurs de la CBCA. C’est donc un message d’espoir qui est exprimé par la couleur de cette tenue choisie pour la circonstance.

Le Président Communautaire et Représentant Légal de la CBCA, Révérend Prof Samuel NGAYIHEMBAKO MUTAHINGA a fait cette longue marche à la tête du fil élevant une grosse Bible comme pour dire:
– Que la CBCA annonce le message du salut en Jésus-Christ mort et ressuscité pour notre rédemption;
– Que le changement ou la transformation de la RDC ne sera possible que si chacun et chacune nous s’approprie le message du salut en Jesus-Chist. Sous un soleil ardent, le Président et RL/CBCA a tenue cette Bible élevée tout le temps de cette marche en pieds sur une distance de près de 6 km sans baisser les bras comme pour dire que nous ne nous fatiguerons pas à annoncer l’évangile qu’elle que soient les menaces.

Après cette marche qui a émerveillé les spectateurs, les Serviteurs de Dieu sont arrivés au point de chute (Paroisse CBCA Virunga) qui était déjà envahi par les fidèles venus participer à la cérémonie d’ouverture officielle du SEPACA. Sur le lieu, le Président et RL/CBCA a procéder à l’inauguration et dédicace d’une salle Polyvalente moderne que la Paroisse de Virunga a construit sur son site. Ici, le Gouverneur du Nord-Kivu venu assister comme fidèle de la CBCA coupe le ruban après la prière de dédicace du RL.

Pendant le culte, le President National de l’ECC, Prof BOKUNDOA-bo-LIKABE prêche sur le thème intitulé: *Être disciple et faire des disciples de Christ, une responsabilité de l’Eglise*, prédication tirée de Mathieu 28:18-20. Après ce message, il prononce son mot de circonstance dans lequel il loue la CBCA pour ses initiatives et déclare ouverte le SEPACA 2019.

Notons que le SEPACA connaît une participation nombreuse des invités en provenance du Kenya, Suisse, Allemagne, Canada,… Ce qui rend le SEPACA une activité de portée internationale.

En ce premier jour de formation, les participants ont échangé avec l’équipe de l’OMS sur la problématique EBOLA. A cette occasion, la rumeur selon laquelle le cas positif déclaré à Goma était un Pasteur CBCA a été démentie par l’OMS et l’équipe d’investigation de la CBCA. Le prétendu pasteur serait de l’eglise de réveil et vient d’etre retourné à Butembo pour des soins appropriés.

Bien avant cette intervention de l’OMS, et tôt le matin, l’Evangéliste Communautaire de la CBCA, Reverend MUSAMBA, a entretenu les Pasteurs sur les defis de l’Afrique Centrale face au discipolat. Il a intervenu apres la meditation conduite par le Rev Milenge Mwelwata.

Pour finir, nous remercions tous ceux qui soutiennent la CBCA pour la réussite du SEPACA.

A Dieu soit la gloire.

Le SEPACA en mode d’envol !

On est samedi 13 juillet 2019, enfin le grand évènement tant attendu prend son envol. De façon proprement dite, les activités du séminaire des pasteurs de toute la Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique commencent. A la CBCA Virunga où se tiendront les deux cultes, d’ouverture et de fermeture, alors que l’on attend arriver ce samedi les différentes délégations de tous les pasteurs du grand nord, du Sud-Kivu, de tous les champs missionnaires de la CBCA, Ouganda, Lubumbashi, Kinshasa, Kindu… l’ambiance du grand événement se fait sentir partout… des tentes érigés çà et là dans la cours en plus du décor planté, la fanfare postée à l’entrée en agrémentation à travers de cantiques, des pasteurs de la place et plusieurs fidèles venus accueillir les arrivants, des dispositions sanitaires à l’entrée de la clôture en précaution des maladies contagieuses… tout sort ici de l’accoutumée.
A leur arrivée, pendant environ une heure, les pasteurs venus de tous les coins où œuvre la CBCA ont fait leur entrée accueillis tous dans la nouvelle salle polyvalente de la CBCA Virunga. C’est avec les mots de bienvenue du Représentant Légal et Président Communautaire de la CBCA Révérend Dr Samuel Ngayihembako qu’une prière d’action de grâce a été dite par le Représentant Légal Suppléant et Vice-Président Communautaire Révérend Martin Kilumbiro avant le cantique d’ensemble « Nyimbo za Mungu : Kwa Mungu Mjuu ».
A la suite de cela, quelques orientations sur les affectations en familles et tout le programme suivant ont été successivement données par le Révérend Pasteur Surveillant du Poste Goma Moise Musekwa, le Directeur du Département de Santé/CBCA et le Révérend Kavunga. Jusque un peu tard dans la soirée, les paroisses de la place continuaient à récupérer les différents pasteurs affectées dans diverses familles des fidèles. Il sied de noter que ce séminaire qui va réunir plus de 700 serviteurs de Dieu dans la CBCA débute ses assises lundi 15 juillet à la paroisse CBCA Goma-ville d’où partira le cortège des pasteurs jusqu’à Virunga pour le culte d’ouverture officielle du SEPACA ce dimanche 14.

Rédaction Communication  CBCA

La commission Technique Justice dans sa réunion annuelle

Comme tous les ans avant la tenue de l’Assemblée Générale de la CBCA, la Commission Technique Justice (CTJ) a, une fois de plus cette année 2019 réunit plusieurs membres de la JPSC, chefs d’antennes et bien d’autres programmes pour des assises de trois jours. A partir de ce mardi 9 Juillet, les différents participants, au sein du Centre d’Accueil Tuneko de Goma, ont réfléchis sur plusieurs points concernant la Commission Justice paix et sauvegarde de la nature.

Pour commencer le programme de ces assises, le Président communautaire et Représentant Légal Révérend Docteur Samuel Ngayihembako a débuté la réunion par un cantique du livre des chants « Louange à l’Eternel » : Qu’il fait beau à Ton service, suivi ensuite d’une courte méditation tirée de l’Epitre de Paul aux Romains 8,18-23. Ces assises de la CTJ ont été centrées sur le thème Protéger la vie des créatures selon la justice pour réforme de l’Eglise et de la société, thème qui a essentiellement constitué le gros du message de la méditation du jour.

Dans son speech, le RL et Président Communautaire a rappelé ses auditeurs que, comme chrétiens, nous sommes appelés à vivre selon la justice, non pas seulement pour réclamer la nôtre, mais bien plus celle des autres. L’attitude du chrétien se fonde sur la justice, acquise gratuitement, et que nous sommes censés vivre avec les autres créatures. Certaines expressions sont ici importantes dans le langage de Paul : la création soupire, gémit, souffre… c’est-à-dire que la création elle aussi (humaine, végétale…) subit les conséquences de la chute de l’homme. Et c’est exactement, toute cette création sans exception qui attend le salut du fils de l’homme. Ce salut ne s’inscrit pas seulement sur l’aspect anthropologique qui, pourrait passer sous silence la dimension collective voire cosmologique même du salut. Cela fait que, accomplir la loi de Dieu, est bien plus au-delà du fait d’aimer Dieu seul, mais aussi les autres. Le salut ne se vit pas seul, pour qu’il soit véritablement le salut, il doit être vécu avec les autres. En observant un peu les comportements humains ont peut comprendre même cette dimension cosmologique qui s’encre en nous humains ; quelqu’un qui finit de construire sa maison, il se fait dans la plupart des cas entouré par d’autres créations : plantes et au besoin d’autres espèces animales…

Les douleurs dont parle Paul, sont des douleurs d’enfantement, compte tenu de la perspective avenir, leur finalité est la gloire, de loin comparable à celles-ci. Cependant, pour y parvenir, les chrétiens sont invités à travailler eux aussi sur leur salut tout en sachant qu’aujourd’hui et après, c’est Dieu qui aura fait l’essentiel. La création attend son salut de ceux qui sont appelés fils de Dieu à la suite de Jésus-Christ, afin que vienne ce jour où non seulement nous mais bien plus toute la création, parviendront au salut. Dans la justice, nous acceptons que l’autre soit là, qu’il occupe sa place, qui qu’il soit (d’espèce humaine, animale ou végétale). Mais que dire des espèces dangereuses dans notre environnement (serpent…) ? Nous devons certes nous protéger d’elles, sans envisager des mesures exterminatoires de celles-ci, mais avec des attitudes qui aident à protéger leur vie.

La commission technique justice doit encore penser plus afin d’aider la communauté toute entière à entreprendre des activités qui permettent de protéger la vie dans toute ses formes… Les différentes propositions, recommandations et résolutions devront être soumisses à l’Assemblée Générale de la Communauté pour adoption et mise en œuvre, dixit le Président communautaire pour clôturer la méditation du jour. C’est en ces propos qu’il a ensuite déclaré solennellement ouverts les travaux de la Commission technique justice.

Après cette intervention, le Secrétaire Communautaire et Coordonnateur de la JPSC, Me Christian Sondirya, a remercié le Président pour avoir répondu présent à ce rendez-vous. Il a ensuite présenté les participants à ces travaux, le programme et les objectifs de cette rencontre. Une photo souvenir a été prise après cette première étape de la journée aux côtés du Président et Représentant Légal de la CBCA, avant qu’il ne prenne congé des assises

BIENTOT SEPACA : SEMINAIRE DE PASTEURS DE LA CBCA

Un grand séminaire des Pasteurs s’organise en ville de Goma du 14 au 21 Juillet 2019.

Sous le thème ETRE DISCIPLE POUR FAIRE DES DISCIPLES autrement traduit en Kiswahili KUWA WANAFUNZI KWA KUFANYA WANAFUNZI , plusieurs thèmes seront traités dans ce séminaire de formation de capacitation des serviteurs de Dieu venus de plusieurs coins. Parmi les sujets à développer citons : Le discipolat, une responsabilité de l’église ; Les défis du ministère pastorale et de l’église face au contexte actuel : ex épidémies, insécurité ainsi que plusieurs autres sujets.

Plus de 750 Pasteurs seront au rendez-vous dans cette si grande activité. Des invités comme le Président Nationale de l’ECC en provenance de Kinshasa, les délégations de l’Allemagne, La Suisse, Le Canada, La Tanzanie, Le Rwanda seront au rendez-vous.

Dimanche 14, un culte spécial d’ouverture sera organisé dans la cours de la Paroisse CBCA Virunga. Tout va commencer par une caravane qui ira de la Paroisse Goma Ville après BDGL jusqu’à Virunga. Toutes les délégations y prendront part.