LE REVEREND CHIKURU MUSHAGALUSA n’est plus

Décédé le 24 Septembre 2016, le Rév Pasteur CHIKURU MUSHAGALUSA est né le 1ier Septembre 1958 à Kaziba, dans la province du Sud Kivu.  Il fut ordonné Pasteur à la Paroisse de la 3ième CBCA IKO (un ilot du lac Kivu en face de la fomulac Katana) le 24 Septembre 1989 après avoir fini ses études à l’Institut Biblique de Muku deux ans plus tard. Il a travaillé dans les paroisses d’Iko,  Sange dans la plaine de la Ruzizi et  de Kaziba.

Père de 9 enfants dont 7 filles et 2 garçons, il laisse derrière lui une veuve.

Son ministère est marqué par des actions qui ont fait preuve de son dévouement et son appel à l’œuvre du Seigneur dans le Sud Kivu. Nous retenons donc de sa biographie qu’il est décédé au cours du mois de sa naissance et surtout à la même date de son ordination pastorale.

Que son âme repose en paix.

LA CBCA CELEBRE LA JOURNEE MONDIALE DE LA PAIX SOUS LE THEME “LET US REDUCE OUR TRAUMA AND BELIEVE IN PEACE”

marche-3Goma 21 Septembre 2016, il était 7heures juste quand les jeunes congolais se rassemblaient tous à la grande barrière pour accueillir les jeunes du Rwanda pour célébrer cette mémorable journée de la paix au monde, initiative de la CBCA par le biais de la commission Justice Paix et sauvegarde de la création JPSC. Là on pouvait voir des banderoles, des calicaux… portant des messages de paix, de détraumatisation et de cohabitation pacifique.

Une matinée agrémentée par la fanfare de la CBCA, des jeunes habillés en blanc, différents calicots des partenaires de la CBCA… tous rassemblés au nom de la paix !

Le Maire de la Ville de Goma plante une arbre de paix

Le Maire de la Ville de Goma plante une arbre de paix

Dans le cadre de la conservation de la nature, l’une des objectifs de la JPSC, un arbre a été planté à la grande barrière par le Maire de Goma accompagné par le Président de la CBCA et plusieurs autres autorités de la place.

De la grande barrière au stade Les Volcans une marche agrémentée par la fanfare a été faite par des jeunes en grande majorité accompagnés de quasiment tous les dirigeants de la CBCA, de certains pasteurs et préfets d’écoles, de délégations des organisations partenaires de la CBCA telles que A peace of Life, The Jane Goodall’s Institute qui ont fabriqués  une colombe de la Paix à l’occasion…

les jeunes en promenade de paix

les jeunes en promenade de paix

Les jeunes éblouis de joie chantaient au rythme de la fanfare au nom de la paix sous l’étonnement de la population de Goma debout sur la route principale.

Cette marche a chutée par une grande manifestation au Stade Les Volcans où les différentes autorités de la place ont pris part parmi lesquelles le Gouverneur de Province représenté par Madame le Ministre en charge de l’éducation Adèle Bazizane, le Maire de la ville de Goma Malere Mamicho, le Bourgmestre de la commune de Goma James Nzumuka, le Chef de bureau de la Monusco…

wafalmeA cette occasion, différents mots de circonstance ont été prononcés par ces autorités politico-ecclésiastiques tous axés sur la promotion de la paix et la cohabitation pacifique. A tour des rôles, ils n’ont pas manqué de féliciter et encourager la CBCA pour cet initiative. Dans son mot de remerciement, le Révérend Docteur Molo a encouragé les jeunes et toute la population à être artisans de la paix dans cette région si meurtrie par des guerres sous toutes ses formes. A l’issu de cette manifestation, des cantiques et poèmes sur la paix ont été chantés et déclamés par les jeunes !

Ministre Adel Bazizane

Ministre Adel Bazizane

Un grand moment aussi émotionnel avec des messages de consolidation de la paix et de cohabitation pacifique entre les différentes populations de la sous-région des grands lacs et particulièrement ceux de Goma et de Gisenyi.

Un verre communiel a été partagé, pour clore cette journée, au CAP TUNEKO entre tous les manifestants !

 

La rédaction

 

Mme Kahindo Kavuo Véronique vient d’obtenir son doctorat en théologie

Mme Véronique Kavuo, directrice honoraire du Département Femme et Famille de la CBCA, vient d’obtenir son doctorat en Théologie à l’UNISA en Afrique du Sud, le 07 septembre 2016 à 18h30. Avec un intérêt particulier focalisé sur la politique dans l’Ancien Testament (plus spécialement dans les livres des Prophètes), sa thèse porte sur une lecture contextuelle du texte d’Ésaïe 9:1-6 dont l’application pratique se focalise sur les efforts de rétablissement de la paix à l’Est de la RDC.

Contactée par le service de  communication de la CBCA, elle a exprimé la joie de sa nouvelle casquette académique en ces termes :

« La rédaction d’une thèse représente des heures de travail difficile et parfois solitaire dans les salles des recherches et bibliothèques empreintes de restrictions, de règles et de rigueurs même dans l’utilisation des outils de communication. En plus de cela, l’entreprise d’une thèse peut devenir une activité de longue haleine et aussi une épopée souvent parcourue pendant l’une des époques les plus difficiles, dures et noires de l’évolution d’une étudiante qui est à la fois épouse, mère et future professionnelle scientifique.

Pourtant, le doctorat en soi est doté de vie, de créativité et d’interactions humaines. Il s’agit avant tout d’un parcours très humain, un projet plein d’influences, de réflexions, d’évolution et de liens tissés transformateurs. Il trouve une part précieuse de sa valeur dans le fait qu’il est enrichi de la contribution divine, de l’Église, des superviseurs, des collègues et collaborateurs, voire des membres de la famille.

Dr Kahindo Kavuo Véronique

Dr Kahindo Kavuo Véronique

C’est pourquoi, avec la plus profonde gratitude, je tiens à remercier tous ceux qui s’étaient sacrifiés afin que j’atteigne mon objectif : devenir Docteur en Théologie. Parmi eux, citons ceux qui m’avaient inspirée l’idée de poursuivre les études postuniversitaires, ceux qui m’avaient recommandée à la bourse de la MEU, ceux qui avaient rendu possible le commencement de mon programme postuniversitaire (Troisième Cycle) à University of South Africa (UNISA/Pretoria), ceux qui m’avaient soutenue moralement, psychologiquement, matériellement et financièrement, et ceux qui priaient pour moi et qui m’encourageaient de diverses manières.

Ainsi donc, c’est avec le concours de plusieurs que ma thèse doctorale avait été produite sous le titre: Prince of Peace for the Kingdom of Judah in Crisis: a Contextual Reading of Isaiah 9:1-6 (7) from a Perspective of Peace-Building Efforts in the Eastern Provinces of the DRC (Anglais). Dans ce travail scientifique, je m’étais appropriée l’approche méthodologique contextuelle nommée « l’Herméneutique Biblique de l’Inculturation » afin de faciliter, après une analyse exégétique d’Ésaïe 9 :1-6 (7), un dialogue entre le contexte du texte et le contexte de la partie Est de la RDC déchirée par la guerre avec pour objectif de contribuer à la promotion de la paix et de la stabilité dans la Région. Pour mieux comprendre comment j’y étais arrivée, je vous invite à lire ma thèse en entier. »

Signalons que Dr Kahindo Kavuo Véronique est enseignante à l’Université Libres des Pays des Grands Lacs (ULPGL) /Goma depuis plus de dix ans. Nous sommes convaincus que les connaissances qu’elle a acquises à l’UNISA seront au profit de l’ULPGL, de la CBCA et de toute la Région. Nous lui présentons nos vives et sincères félicitations.

La Rédaction.

 

L’Honorable Kambale Nguke Mbasa Matthias n’est plus

La CBCA a la profonde douleur de vous annoncer le décès de l’Honorable Kambale Nguke Mbasa Matthias père BIOLOGIQUE de son actuel Président et Représentant Légal le Dr Kakule Molo. Cette mort est survenue  vendredi soir 09 sept 2016 à 19h à l’hôpital Général de Katwa à Butembo. Il vient de finir sa course à l’age de 91 ans et son inhumation a eu lieu le 12 septembre en présence d’une très grande foule venue lui rendre homage.

A l’occasion du culte de consolation organisé à Katwa, le vice Président et Représentant Légal de la CBCA, le Dr Samuel Ngayihembako a prononcé un mot au nom de toute la communauté:

Mot de la CBCA à l’occasion du culte de consolation de la famille de l’Honorable Kambale Nguke Mbasa Matthias

« L’Honorable Kambale Nguke Mbasa Matthias, qui vient de nous quitter, est l’un des pionniers de la CBCA qui ont eu un grand rôle à jouer lorsque les pasteurs et fidèles autochtones au sein de la Mission Baptiste au Kivu  décidèrent de poursuivre l’œuvre d’évangélisation en tant que communauté ecclésiastique autonome, ne dépendant plus du soutien et de la direction des missionnaires venus de l’Amérique. En effet, en plus d’être Député Provincial, l’Honorable Mbasa a été surtout l’un des serviteurs de Dieu au sein de notre Communauté. En ce titre, il a eu à intervenir et à souffrir au cours de ce passage de la Mission Baptiste au Kivu à une église autonome, dirigée et soutenue par des autochtones, dénommée Eglise Protestante Baptiste du Kivu (EPBK) qui est devenue actuellement Communauté Baptiste au Centre de l’Afrique (CBCA).

Celle-ci continue son œuvre évangélisatrice en respectant un principe hérité de la Mission et mis en branle par ces pionniers, qui est justement celui d’implanter de nouvelles églises ou paroisses dont les membres comprennent que c’est à eux de prendre en charge l’œuvre évangélisatrice dans laquelle ils se sont engagés. Nous nous reconnaissons donc, nous CBCA, comme fruit de leurs efforts et peines, avec ce que nous représentons comme force ou élan missionnaire qui allie l’épanouissement spirituel, moral, intellectuel, social et économique avec le développement communautaire en vue d’un salut intégral de toute la personne humaine à laquelle nous annonçons l’Evangile de Jésus Christ, Seigneur et Sauveur de tous et de chacun/chacune.

En plus de cette reconnaissance de l’œuvre de l’un des pionniers de la CBCA, nous disons notre gratitude à Dieu qui a permis à l’Honorable Mbasa de lui rendre service durant toute sa vie, avec humilité, dévouement et ténacité. Nous exprimons également nos remerciements à sa famille qui a mis au monde, éduqué et consenti d’énormes privations pour l’instruction de son fils, le Révérend Dr Kakule Molo, actuellement Président et Représentant Légal de la CBCA, lui, dont le leadership a été, pour le moins qu’on puisse dire, une véritable bénédiction pour notre Communauté ecclésiastique, pour notre Pays, la République Démocratique du Congo, qu’il a particulièrement servi, comme son père, en qualité de Député National, et pour d’autres églises membres de la Mission Evangélique Unie qu’il a également servie durant de longues années.

Ce que nous pouvons promettre aux pionniers de notre Communauté, dont l’Honorable Mbasa Matthias, c’est de poursuivre sans relâche la mission évangélisatrice, en nous inspirant de leur sagesse, dévouement et ténacité. Que Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père de toute consolation, console la famille de Kambale Nguke Mbasa Matthias. A nous tous, rappelons ces mots rassurants de l’Apôtre Paul aux Philippiens : « Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ » (Ph. 4 :7).

 

La CBCA lance un programme de détraumatisation à Katwa

Le Rév. Bahamwiti bin Nzoli, Pasteur Surveillant du Poste CBCA Katwa a posé la première pierre pour la construction d’un centre de santé sur la colline de Buhagha à Katwa le jeudi 1 septembre 2016 en présence du Directeur du Département de Diaconie et Développement, du Médecin Directeur de l’hôpital de Katwa ainsi que du pasteur et quelques fidèles de la paroisse CBCA Vuhagha. Dans son message tiré du livre de Néhémie 2 :17 – 18, le Rév. Nzoli a attiré l’attention des fidèles sur l’exhortation de Néhémie aux Juifs de Jérusalem et leur réponse spontanée pour le travail.

Ce centre qui est l’œuvre conjointe du Département de la Santé et du Département de Diaconie et Développement, va abriter les services du poste de santé actuel de Vuhagha. L’ancien bâtiment, dont l’hôpital de Katwa vient de recouvrir la toiture avec de nouvelles tôles, va servir pour le programme de détraumatisation qui commence bientôt. Selon le Directeur du DDD, ce programme est la suite logique du ministère de diaconie pour lequel les missionnaires avaient bâti la léproserie de Katwa. C’est dans le même cadre que nous avons initié le programme de diaconie pour aider les jeunes vivant avec handicap à apprendre un métier qui leur permettra de contribuer gagner un revenu pour leur bien-être. Dans le même ordre d’idée, le centre de détraumatisation va travailler en collaboration avec les centres de santé mentale pour assurer la réinsertion socio-économique aux personnes en convalescence.

Pour sa part, le Dr. Kamate, Médecin Directeur de l’Hôpital Général de Référence de Katwa s’est réjoui du fait que ce nouvel emplacement du centre de santé permet de rapprocher les soins des personnes vivant dans le quartier environnant, ce qui était la préoccupation de l’hôpital depuis longtemps. Le bâtiment actuel prévoit une salle de consultation, un laboratoire, une salle de soins, une salle de fiches et une salle d’observation. L’étape suivante permettra de construire les salles d’hospitalisation, la maternité et la pédiatrie.

Vuhagha 6C’est par la prière du pasteur de la paroisse de Vuhagha et des cantiques de louange que les fidèles de la paroisse de Vuhagha ont clôturé la cérémonie brève mais riche en promesses.

Le Révérend Katsuva Kimbesa n’est plus

Serviteur de Dieu dans la CBCA depuis 1963, le Rév Pasteur Katsuva Kimbesa a fini sa course en date du 26 aout 2016 à l’hôpital Nairobi West au Kenya où il était pour les soins. Né le 26 Aout 1939 dans le village Mutanga, le Rev Kimbesa meurt à l’âge de 77ans. Il avait un don exceptionnel de jouer à la trompette et utilisait même ses propres doigts et le son ressortait normalement.

Bref aperçu sur son ministère

Le Réverend Kimbesa a servi le Seigneur dans la CBCA de 1963 à 2008 année où il a reçu sa passion mais exerçait encore certaines activités dans différentes activités selon le besoin. Apres sa formation pastorale à l’institut Biblique de Katwa :

De 1963-1975 : Evangéliste

De 1975-1980 : Pasteur associé

De 1980 – 15 Fev 1998 : ordination à Kabenga  Lubero CBCA

De 1980-1982 : Pasteur Pasteur associé à Kitsimba Poste Kitsombiro

De 1982-1991 : Pasteur CBCA Vutsundo à Butembo

De 1991- 2002 : CBCA Kimemi

De 2002-2008 : CBCA Kalimbute lieu où il a reçu sa passion.

Marié à Kavira Muleghesania depuis le 09 Avril 1960, Dieu lui a donné 10 enfants dont 6 garçons et 4 filles l’une d’entre elles décédé.

Pour rappel, le Révérend Kimbesa est le père Biologique du Dr KASEREKA LOLWAKO ; missionnaire de la CBCA dans le cadre du partenariat avec la MEU (mission Evangélique Unie) en Tanzanie BUKOBA.

La Rédaction

 

 

L’Ev. Ass. Elias Kasereka Muhongya vient d’obtenir son diplôme de master

 

Un parcours du Master en Histoire du Christianisme

Elias 2L’Ev. Ass. Elias Kasereka Muhongya vient de decrocher son diplôme de master au Kenya à l’AIU (Africa International University).

Né le 4 février 1988, l’Ev. Elias Muhongya est passionné pour le ministère pastoral et l’enseignement universitaire, il a fait ses études primaires à l’E.P Kavisa (1995-2001) ; secondaires à l’Institut de Katwa, section : scientifique, option : Math-physique (2001-2007) ; universitaires à l’ULPGL/Goma où il a reçu le grade de licencié en Théologie Protestante, option : Histoire du Christianisme (2007-2012) et postuniversitaires à AIU/Nairobi où il vient d’être conféré le grade de Master of Arts in Church History (2014-2016). La cérémonie de collation des grades pour ses dernières études a eu lieu le 2 juillet 2016 à Africa International University à Karen-Nairobi au Kenya.

Elias Kasereka Muhongya travaille actuellement à la Faculté de Théologie de l’ULPGL/Goma comme enseignant au Département d’histoire du Christianisme et des Religions. Il est égalementst affecté à la Paroisse CBCA Kyeshero comme évangéliste et candidat à l’ordination au ministère pastoral dans la CBCA projetée pour novembre 2016.

Nous tenons à informer qu’il compte publier bientôt deux articles portant sur « L’Eglise et l’Etat Congolais : Coopération ou Exclusion ? Perspective Historique » et « Eglise, Espoir de la Société Congolaise en Proie à la Dérive Ethnique ».

La redaction